Soutien des pouvoirs publics

La Région Bruxelles Capitale, la Wallonie et le Fonds Social Européen ont mis en place plusieurs mesures de soutien afin d’encourager la valorisation des résultats de recherche et d’amplifier ses retombées économiques: Expert valorisateur, Spin-Off In Brussels, First Spin-Off, fonds de brevet, fonds de maturation, fonds d'extraction …

Parmi toutes ces mesures, citons le projet MIRVAL - MIse en Réseau de la VALorisation – initié dans le cadre de la programmation 2007-2013 des fonds structurels européens et de la mesure 2.6 soutenant les actions de mise en réseaux des acteurs de l’innovation technologique (centres de recherches, entreprises et centres de compétences).

Il constitue un important programme de financement des Interfaces des Universités et Hautes Ecoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles s'étendant sur 6 ans (2008-2013). Les porteurs du projet sont les 3 académies universitaires (Académie universitaire Louvain, Académie universitaire Wallonie-Bruxelles, Académie universitaire Wallonie-Europe) et les Hautes Ecoles regroupées au sein de l’ADISIF. Ils oeuvrent dans le cadre d’un programme de travail unique se déclinant en 7 Work Packages (WP) :

  • · WP1 : coordination et gouvernance, en ce compris la communication interne et les relations extérieures
  • · WP2 : démarches de valorisation thématiques concertées
  • · WP3 : intermédiation et animation technologique
  • · WP4 : inventaire des compétences et des ressources
  • · WP5 : professionnalisation de la valorisation
  • · WP6 : sensibilisation, motivation et implication des chercheurs
  • · WP7 : actions spécifiques aux Hautes Ecoles

 

Le budget s’élève à 25 millions d’Euros, financés à raison de 40% par la Wallonie, 40% par le Fonds Social Européen, et 20% par les Universités et Hautes Ecoles elles-mêmes. Il a ainsi permis d’engager (ou de stabiliser) une soixantaine de personnes au sein des interfaces, représentant près de 50% des ressources humaines de ces interfaces.

Grâce à MIRVAL, les interfaces des Universités et des Hautes Ecoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles travaillent désormais de concert en vue d’amplifier et d’optimiser leurs collaborations avec les entreprises, et par là même la valorisation des résultats de la recherche, tout en interagissant avec l’ensemble des acteurs du réseau wallon de l’intermédiation (RIT rebaptisé récemment Easynove).


 

| contact : Christine GUYOT | 20/06/2013 |