Lemps

Lemps_croquisLemps est un petit village de 42 habitants (2006) situé en Drôme Provençale entre Nyons et Gap. Perché sur un promontoire à 814m d’altitude dans un cadre de basses montagnes, il est surplombé par la « Vanige » et domine une large plaine irriguée par l’Eygues.
Le projet artistique et culturel de Lemps est  intimement lié à celui de l’Institut Supérieur d’Architecture St Luc de Tournai. Présent dans la mémoire de tous les diplômés, il fait partie de la culture de l’Institut. Il a longtemps été un atout majeur dans l’attrait pour l’Institut et reste un outil pédagogique de tout premier plan.
L’histoire commence dans les années 60 : l’école s’ouvre au monde. Le directeur de l’école St Luc à l’époque, le frère Rossion, veut pour ses élèves une école de vie, un lieu ouvert au monde, un lien avec la terre est ses habitants.
Parti à la recherche d’un site porteur, il descend sur Grenoble pour acquérir les ruines d’un monastère du XIIème siècle. Trop tard, le site a trouvé amateur. Qu’à cela ne tienne, il poursuit son périple et se retrouve un peu par hasard à la messe dominicale de Rémuzat. Le curé Van Hamme est belge et lui renseigne deux pistes. La première sera la bonne : quelques belles bâtisses au cœur d’un village au bout de la route, au pied de la Vanige.

On connaît la suite : des cohortes d’élèves de St Luc partageant la vie des champs, retapant les maisons et dessinant au son du vent et des grillons.

Ce seront finalement les étudiants en Architecture qui, sous l’impulsion de Marcel Piette, reprendront le flambeau et feront de ce lieu, le village le plus dessiné de France.

Lemps

| 19/01/2013 |