Séminaire d'histoire : l'Outre-mer et ses relations avec l'Europe

lhist2560  2017-2018  Louvain-la-Neuve

Séminaire d'histoire : l'Outre-mer et ses relations avec l'Europe
10 crédits
22.5 h
Q1
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Préalables
/
Thèmes abordés
Le séminaire met en oeuvre les principes de la critique historique par l'étude de cas et l'analyse concrète de sources de différentes natures et provenances. Il permet également d'explorer les concepts et les méthodes, les modèles et les hypothèses que suscite la confrontation des sources documentaires et des analyses théoriques. Au cours de séances de travail communes, chaque participant, sur base d'un travail personnel préalable, présente son analyse d'un aspect du thème retenu en veillant particulièrement aux aspects heuristiques et critiques et il la soumet à l'appréciation du groupe. Les procédures et les étapes de traitement, de même que la synthèse et les conclusions sont construites en commun. Par l'approfondissement de la démarche de l'historien qu'il représente et par l'effort de communication qu'il comporte, le séminaire constitue une préparation directe au travail de fin d'études ou au mémoire de master.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1

Au terme de ce séminaire, l'étudiant sera capable de traiter une question d'histoire du point de vue de l'heuristique, de la critique des sources et de l'interprétation des données. Il doit pouvoir rédiger un rapport de recherche qui délimite la question de départ et synthétise les hypothèses avancées, les difficultés rencontrées et les résultats obtenus.

 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Durant l'année académique 2016-2017, le séminaire visera à étudier sur les faisceaux belges et zaïrois d'opposition à Mobutu grâce la la méthodologie prônée par l'"histoire connectée".  Il s'agit d'un courant historiographique mis à l'honneur cette année à l'UCL par la remise du titre de Docteur Honoris Causa à Sanjay Subrahmanyam.  Au départ d'acteurs belges et africains aux profils variés (diplomates, juristes, journalistes, hommes politiques), s'exprimant individuellement ou collectivement dans des environnements géographiques, politiques, culturels, économiques et sociaux différents, il s'agira de reconstituer la toile des réseaux s'étant opposés au régime de Mobutu (entre 1970 et 1992).  Pour y parvenir, les étudiants devront faire preuve d'esprit d'initiative mais aussi démontrer leurs aptitudes à travailler en équipe.
Méthodes d'enseignement






Le séminaire sera conçu comme une plateforme d'échanges et d'interactions où, pilotés par l'enseignant, travaux individuels et réflexion collective s'enrichiront réciproquement.
 
 
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Ils comprendront deux aspects complémentaires : d'une part, une évaluation continue portant sur la qualité de la recherche heuristique, sur la participation active lors des séances de séminaire et sur la qualité des exposés oraux. D'autre part, une évaluation finale sous forme d'un travail écrit démontrant l'acquisition des compétences développées durant le séminaire.
Autres infos
/
Ressources
en ligne
/
Bibliographie
/
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en histoire
10

Master [60] en histoire
10