Sociologie du comportement politique

lpols1121  2018-2019  Louvain-la-Neuve

Sociologie du comportement politique
4 crédits
22.5 h
Q2
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
1. Les mouvements sociaux : études classiques - l'analyse des " foules " et des " calamités " - éléments de définition et de typologie - l'organisation des mouvements sociaux - militantisme(s) 2. Les mouvements sociaux : évolutions récentes - les " nouveaux mouvements sociaux " - de nouveaux phénomènes : " mouvement blanc ", mouvement(s) altermondialiste(s), etc. : des " nouveaux nouveaux mouvements sociaux " ? - nouvelles formes de militantisme 3. Les partis politiques : rappels - Définition(s) (rappel et prolongements) - Typologies, classifications (rappels et prolongements) 4. Les partis politiques : évolutions récentes - Evolutions récentes - différentes thèses - Les organisations partisanes : évolutions/transformations - La fin des partis politiques ?
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Le cours se situe dans le prolongement du cours de Science Politique (I) : il approfondit l'analyse de la société ci-vile (introduite dans le cours de Science Politique (I)), et plus particulièrement des deux principaux types d'acteurs collectifs qui la constituent : les mouvements sociaux et les partis politiques. Ce cours est donc complémentaire au cours de Science Politique (II), qui porte sur l'analyse comparée des institutions et régimes politiques. L'objectif du cours est double : pour l'ensemble de la matière : amener l'étudiant(e) à développer une capacité d'analyse, et donc une capacité de réflexion personnelle appuyée par un appareillage théorique et conceptuel (au-delà d'une perception superficielle ou d'une simple description) ; mieux comprendre l'actualité socio-politique, les évolutions de la " société civile " dans les sociétés occidentales.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Il est probablement plus facile d'expliquer ce que ne fait pas un.e sociologue politique. Il/elle ne cherche pas à justifier une action, un comportement politique. Au contraire, il/elle cherche d'où parle l'acteur engagé. Ce n'est pas non plus un philosophe qui se demande, par exemple, si un gouvernement est bon, alors que le/la politologue ou sociologue politique cherchera à comprendre comment fonctionne le gouvernement.
S'agissant d'un cours de sociologie du comportement politique (et non de sociologie politique plus générale), l'approche sera plus spécifique. Après une introduction à la sociologie politique, nous tenterons de décomposer et d'analyser le comportement politique : engagement politique, militance, vote (y compris le vote blanc ou l'abstention), participation aux mouvements sociaux, aux grèves, aux manifestations'  En étudiant les différentes formes de participation politique (conventionnelle et non-conventionnelle), nous aurons également l'occasion de discuter ce que certains appellent la crise de la démocratie.
Plan
1.       Introduction
2.       Les différentes formes de participation politique
3.       Le vote et l'engagement politique
4.       Les mouvements sociaux
En marge du cours, il sera demandé aux étudiants de lire certains articles qui seront fournis sur moodle. Tous les supports du cours seront disponibles en ligne.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Evaluation : la note finale sera attribuée sur base de la rédaction d'un court travail et d'un examen écrit. Les modalités seront précisées lors du premier cours et mises en ligne sur la page du cours
Bibliographie
Bibliographie provisoire:
De Winter L and Van Wynsberghe C, 'Kingdom of Belgium: Partitocracy, Corporatist Society, and Dissociative Federalism' in Wolfgang Renzsch, Klaus Detterbeck and John Kincaid (eds), Political parties and civil society in federal countries (Oxford University Press 2015)
Fillieule O and Mayer N, ''Devenirs militants' Introduction' (2011) 51 Revue française de science politique 19
Lagroye J, François B and Sawicki F, Sociologie politique (Presses de Sciences po': Dalloz 2012)
Manin B, Principes du gouvernement représentatif (Flammarion 1996)
Mayer N, 'Qui vote pour qui et pourquoi'?: Les modèles explicatifs du choix électoral' (2007) 120 Pouvoirs 17
'', Sociologie des comportements politiques (A Colin 2010)
Muxel A, 'L'abstention': déficit démocratique ou vitalité politique'?' (2007) 120 Pouvoirs 43
'', 'La participation électorale': un déficit inégalé' (2009) 16 Revue internationale de politique comparée 569
Vandaele K and Hooghe M, 'L'appel de la voie communautaire: syndicats, organisations patronales et nouveaux mouvements sociaux dans une Belgique redimensionnée' in Régis Dandoy, Geoffroy Matagne and Caroline Van Wynsberghe (eds), Le fédéralisme belge. Enjeux institutionnels, acteurs socio-politiques et opinions publiques (Academia-L'Harmattan 2013)
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en sciences et gestion de l'environnement
4

Bachelier en sociologie et anthropologie

Bachelier en sciences politiques, orientation générale

Bachelier en sciences humaines et sociales

Mineure en sciences politiques