Questions approfondies de philosophie des sciences humaines A

LFILO2600  2018-2019  Louvain-la-Neuve

Questions approfondies de philosophie des sciences humaines A
5.0 crédits
30.0 h
1q

Ce cours bisannuel est dispensé en 2015-2016, 2017-2018, ...

Enseignants
Dedeurwaerdere Tom;
Langue
d'enseignement
Français
Préalables

Le cours suppose une connaissance au moins passive de l'anglais suffisante pour pouvoir lire des textes courants en philosophie des sciences humaines.

Thèmes abordés

Chaque année, le cours privilégiera un thème particulier et veillera à présenter et à confronter différentes approches philosophiques de ce thème. Il s'attachera également à articuler l'étude du thème choisi à une réflexion sur les visées et les méthodes de la philosophie des sciences humaines.

Acquis
d'apprentissage

Au terme du cours, l'étudiant devra être capable de traiter, d'une manière à la fois bien informée et personnelle, une question choisie dans le domaine de la philosophie des sciences humaines.

Au terme du cours, l'étudiant sera capable :
- d'utiliser les outils de la recherche en philosophie des sciences humaines ;
- de conceptualiser la question choisie ;
- de situer les réponses à cette question dans le cadre de l'histoire des concepts clefs en sciences humaines et des débats philosophiques contemporains entre les différentes approches et théories;
- d'intégrer dans la discussion philosophique de la question choisie les apports d'autres disciplines pertinents pour le traitement de cette question ;
- de développer une argumentation originale sur la question. de soumettre à une réflexion critique la méthode adoptée dans l'étude de la question choisie.

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu

« Les enjeux philosophiques de la recherche sur l'état social de bien-être: du post-positivisme aux théories contemporaines de la subjectivation de l'acteur »

 

L'objectif poursuivi par le cours sera d'introduire les participant.e.s aux enjeux philosophiques du renouveau des perspectives éthiques sur le développement humain durable dans les sciences humaines et sociales contemporaines. Une attention particulière sera accordée à deux théories qui ont une influence croissante :

·         Les théories de la subjectivation de l'acteur (agency) comme condition de la transformation sociale

·         Les théories portant sur l'organisation transdisciplinaire des sciences exactes, impliquant la mobilisation de l'expertise des acteurs en situation

 

L'argument principal du cours est de montrer l'enchevêtrement des faits et des valeurs dans les nouvelles formes de recherche interdisciplinaire sur le développement humain durable et de mettre en évidence, dans ce contexte, la contribution des théories des structures de la subjectivation de l'acteur comme condition de transformation des normes et des valeurs.

 

Vu l'ampleur des crises de durabilité des systèmes socio-écologiques et financiers, l'émergence de solutions requiert l'effort de tous les acteurs sociétaux, y compris du monde scientifique. Or, les recherches contemporaines en philosophie des sciences montrent que la science pratiquée actuellement ne suffit plus. Une réforme de la recherche scientifique s'avère nécessaire afin qu'elle puisse apporter une véritable contribution à la transition de nos sociétés vers le développement durable.

 

Dans ce cours, nous articulons cette exigence sous la forme de trois dimensions complémentaires à prendre conjointement en considération pour résoudre avec succès les problèmes de développement humain durable : l'analyse critique du bien-être, la subjectivation de l'acteur et la mobilisation des connaissances des praticiens de la transformation sociale.

Méthodes d'enseignement

Cours ex cathedra : 22/09 ; 29/09 ; 6/10 ; 20/10 ; 27/10 ; 10/11 ; 17/11 ; 24/11 ; 1/12

Présentation des textes par les étudiant.e.s : 8/12 ; 15/12

 

Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

L'évaluation se fera en deux parties

Partie 1 (20% des points) : travail de 2 pages à réaliser d'un article du portefeuille de lecture, selon un canevas précisé au cours et présentation orale du travail au cours (obligatoire : présentations le 8 et le 15 décembre). Le travail peut être réalisé en français ou en anglais.

Partie 2 (80% des points) : examen oral.

Autres infos

/

Ressources
en ligne

/

Bibliographie

Portefeuille de lecture

Introduction : le rôle de la philosophie dans l'analyse critique des théories du bien-être

 

·         Hamalainen, T.J., Michaelson, J. 2014. Well-Being and Beyond: Broadening the Public and Policy Discourse. Cheltenham: Edward Elgar.

o   Chapter 2. In Search of Coherence: Sketching a Theory of Sustainable Well-Being: 17-67.

·         Putnam, H. Ethics without ontology. Cambridge (MA) : Harvard University Press.

o   Part II.1. The Three enlightenments: pp. 89-108.

 

Partie 1 : comprendre la subjectivation de l'acteur intentionnel dans les sciences humaines interprétatives et critiques

 

·         Ricoeur, P., 1986. Du texte à l'action. Paris : éditions du Seuil.

o   De l'interprétation : pp. 11-35

o   Expliquer et comprendre : pp. 161-182

o   Herméneutique et critique des idéologies : pp. 333-377

·         De Sousa Santos, B. 2014. Epistemologies of the South. Justice against epistemicide. Boulder: Paradigm publishers.

o   Chapter 3. is there a non-occidentalist West ?: pp. 99-117

·         Fraser, N., Honneth, A. 2003. Redistribution or Recognition ?. London/New-York: Verso.

o   Chapter 1. Social justice in the Age of Identity Politics: Redistribution, Recognition and Participation: pp. 7-109.

·         Argyris, Ch., Schön, D. Apprentissage organisationnel. Théorie, méthode, pratique. Paris/Bruxelles : De Boeck Université.

o   Chapitre 3. Le cas Mercury : les critères qui facilitent ou inhibent l'apprentissage organisationnel productif : pp. 81-106

 

Partie 2 : comprendre l'enchevêtrement des faits et des valeurs dans les sciences positives du développement humain

 

·         Husserl, E. La crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale. Paris : Gallimard

o   Section 9. La mathématisation galiléenne de la nature : pp27-69.

·         George, A.L., Bennett, A., 2005. Case Studies and Theory Development in the Social Sciences. Cambridge (MA): The MIT Press.

o   Chapter 7.Case Studies and the Philosphy of Science: pp. 127-149.

·         Putnam, H. 2004 (éd. Originale 2002). L'enchevêtrement des faits et des valeurs. In Fait/Valeur : la fin d'un dogme. pp. 89-105, pp. 37-54

·         Funtowicz S.O., Ravetz, J.R., 1993. Science for the post-normal age. Futures: 739-755.

Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en éthique
5
-

Master [120] en philosophie
5
-

Master [60] en philosophie
5
-

Certificat universitaire en philosophie (approfondissement)
5
-