Nederlandse literatuur I : (vroeg)moderne periode

LGERM1334  2018-2019  Louvain-la-Neuve

Nederlandse literatuur I : (vroeg)moderne periode
5.0 crédits
30.0 h
1q

Enseignants
Vanasten Stéphanie; Latre Guido (supplée Vanasten Stéphanie);
Langue
d'enseignement
Néerlandais
Préalables

/

Le(s) prérequis de cette Unité d’enseignement (UE) sont précisés à la fin de cette fiche, en regard des programmes/formations qui proposent cette UE.
Thèmes abordés

- Réflexion sur le concept d'« histoire de la littérature » : interrogation de ses fondements méthodologiques et disciplinaires (en particulier pour la littérature de langue néerlandaise) ;
- Présentation de l'histoire de la littérature néerlandaise dans le contexte des grandes productions culturelles, philosophiques, politiques et sociales européennes ;
- Description de sa périodisation depuis le Moyen-Âge jusqu' à la fin du XVIIe siècle ;
- Essai de synthèse des productions dominantes en confrontation avec l'analyse de mouvements singuliers.

Des lectures obligatoires de textes littéraires ou extraits illustrent le propos.

Acquis
d'apprentissage

Au terme du cours, l'étudiant sera capable de

- lire et comprendre les productions littéraires étudiées en langue néerlandaise et allant du Moyen-Âge au XVIIIe siècle ;
- expliquer les développements principaux de la littérature d'expression néerlandaise du Moyen-Âge au XVIIIe siècle en relation avec ses divers contextes (linguistiques, culturels, philosophiques, esthétiques, idéologiques, sociaux, politiques) et situer ses enjeux pour l'histoire littéraire européenne ;
- situer sur la ligne du temps (époques, courants, générations) des figures importantes et des textes littéraires marquants en langue néerlandaise et mettre en évidence la spécificité des faits littéraires étudiés en se référant à l'histoire de la critique littéraire (esthétique, genres, thèmes, poétique, génétique, médias, réception, institution, etc.) ;
- faire preuve dun regard critique sur la légitimé et la validité de la périodisation adoptée et d'élaborer, dans la perspective de l'histoire littéraire et culturelle, un bref commentaire personnel (essai, dissertation) d'un texte littéraire donné.

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu

Le cours est consacré au canon de la littérature d'expression néerlandaise depuis le Moyen-Âge jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Il passe en revue les différents courants et genres littéraires pratiqués, introduit aux grands auteurs, figures marquantes et textes fondateurs de la littérature néerlandaise et les replace dans leurs divers contextes historiques (linguistiques, politiques, philosophiques, sociaux-culturels).

Des (extraits) de textes représentatifs viennent illustrer le propos.

Méthodes d'enseignement

Le cours comporte une partie dite 'magistrale' avec supports multimédias, ponctuée de lectures commentées de textes littéraires en langue néerlandaise choisis dans une large variété de thèmes, de registres, de genres, d'époques. Ceux-ci - ou d'autres représentatifs de la période étudiée - seront lus à domicile par les étudiants et préparés au cours de séances de monitorat (10h) dirigées par un(e) assistant(e). Le monitorat de 10 heures est conçu comme un soutien à l'étudiant et l'aide, entre autres, à appréhender la lecture des textes.

Le cours fait également place à des activités interactives d'apprentissage et tâches ciblées (individuelles ou collectives) de lecture et d'analyse d'extraits de textes littéraires.

Une attention particulière sera accordée à l'utilisation d'instruments de travail et d'information en littérature néerlandaise.

Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

Evaluation formative : participation active de l'étudiant(e), incluant présence aux travaux pratiques, activités d'apprentissage et tâches ciblées (individuelles ou collectives) de lecture et d'analyse (10 %).

Evaluation finale : l'examen écrit (65%) porte sur les contenus et balises historiographiques exposés durant la partie magistrale ainsi que sur le portefeuille de textes (anthologie de lectures obligatoires). Les (extraits de) textes commentés font l'objet d'une évaluation approfondie.
 

L'examen oral (25%) porte sur un petit travail individuel de recherche en lien avec un aspect d'une visite guidée au musée Plantin Moretus à Anvers et destiné à évaluer plus spécifiquement les savoir-faire et savoir-apprendre. Il s'agit de développer, à partir d'un document préparatoire soumis préalablement, sources à l'appui, un bref commentaire argumenté du texte choisi et d'amorcer une réflexion critique sur son émergence, sa postérité et la construction historiographique comme démarche scientifique.

La maîtrise de la langue, en particulier écrite, entre en compte dans l'évaluation, et un trop grand nombre de fautes peut conduire à l'échec.

En cas de seconde inscription à l'examen, l'évaluation est répartie comme suit: examen écrit (70%), examen oral (30%). L'étudiant(e) pourra décider, en accord avec l'enseignant(e), de parfaire son travail personnel pour l'examen oral au départ du même sujet qu'à la session d'examen précédente.

Autres infos

Portefeuille de lectures, hand-outs, documents sur Moodle, enregistrements sonores et vidéos

Bibliographie
  • Portefeuille de lectures, hand-outs, documents sur Moodle, enregistrements sonores et vidéos

/

Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Mineure en études littéraires
5
-

Bachelier en langues et lettres modernes, orientation germaniques

Mineure en études néerlandaises
5
-

Bachelier en langues et lettres modernes, orientation générale