Questions de recherche relatives aux risques psychosociaux

LGRBE2306  2018-2019  Louvain-la-Neuve

Questions de recherche relatives aux risques psychosociaux
3.0 crédits
30.0 h

Enseignants
SOMEBODY;
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Partie 1 : Présentation détaillée du processus de coping tel que développé dans le modèle de Lazarus et Folkman (1984) ; les trois assomptions théoriques du modèle (situationnelle, processuelle et transactionnelle) et leur non-respect dans la plupart des recherches. Le cadre conceptuel de l'analyse du travail, porteur de sens pour enrichir les approches du processus de coping ; mises en parallèle des éléments saillants du cadre conceptuel de l'analyse du travail (les conduites, les contraintes, les effets, la dynamique) avec le modèle du processus de coping. Analyse des stratégies de coping comme un sous-ensemble d'activités effectives de travail. Partie 2 : Présentation détaillée du modèle " Job Demands-Resources " (modèle JDR) de Schaufeli et Bakker (2004) ; les deux processus explicatifs du bien-être au travail (processus de détérioration de la santé et processus motivationnel) ; état des lieux de la recherche actuelle. Présentation d'une recherche basée sur ce modèle. Réflexion sur les avantages, inconvénients et limites pratiques de ce modèle. Partie 3 : Les recherches sur le stress et le coping dans le mileu professionnel intègrent, sur le plan des variables explicatives, les caractéristiques du travail (e.g. conditions de travail) et/ou des individus (e.g. type de personnalité) qui le réalisent. Peu d'entre elles investiguent les effets des appartenances sociales respectives des travailleurs. Et pourtant, cette question est particulièrement pertinente étant donné la diversité croissante de la main-d'œuvre (en termes de genre, de culture, etc.). En effet, les travaux sur la stigmatisation sociale établissent que le fait d'appartenir à un groupe socialement dévalorisé (dans le monde du travail : être une femme, un étranger, un travailleur âgé) est source de stress et peut induire des processus auto-handicapants altérant la performance et les attitudes des individus. Le cours vise à aborder certains processus de stigmatisation sociale, leurs effets en termes de bien-être et les stratégies de coping que les travailleurs peuvent développer. L'analyse sera appliquée à certains groupes de travailleurs et en particulier à celui des travailleurs âgés et à la thématique du vieillissement au travail.
Acquis
d'apprentissage
PARTIE 1 : LES STRATEGIES DE COPING : DU MODELE A LA REALITE PROFESSIONNELLE : Développer un regard critique et pragmatique de la notion de stratégie de coping, et la rendre fonctionnelle au regard des tâches et activités du travailleur. PARTIE 2 : LE 'JD-R' ('JOB DEMANDS-RESOURCES') MODELE : CONCEPTS, METHODES ET APPLICATION : Développer une application méthodologique et un regard critique par rapport à un modèle théorique. PARTIE 3 : STRESS ET COPING : EFFETS LIES A LA DIVERSITE (E.G. AGE, GENRE, ETHNIE) : Intégrer dans l'analyse les aspects de stress et de coping liés à la diversité dans les organisations

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Autres infos
Méthode(s) d'Enseignement : Exposés ex-cathedra, illustrations, discussions, exercice. Méthodes d'Evaluation : Chaque partim du cours proposera un exercice de groupe. A l'issue du cours, chaque groupe constitué (le groupe restant le même pour les trois parties du cours) choisira un des trois exercices proposés et réalisera un rapport critique de 5 pages. Le travail sera envoyé par e-mail à la coordinatrice du cours.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master de spécialisation conjoint en gestion des risques et bien-être au travail
3
-