Archéologie : méthodes scientifiques et travaux I

LARKE1140  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Archéologie : méthodes scientifiques et travaux I
La version que vous consultez n'est pas définitive. Cette fiche d’activité peut encore faire l'objet de modifications. La version finale sera disponible le 1er juin.
5.0 crédits
30.0 h
1 + 2q

Enseignants
Verslype Laurent;
Langue
d'enseignement
Français
Préalables

/

Thèmes abordés
Apprentissage de la méthodologie de l'étude des objets archéologiques (documentation, contextualisation).
 
Exercice de la rédaction descriptive et initiation aux principes de documentation graphique d'un objet archéologique (photographie, dessin).
 
Apprentissage et utilisation pertinente du vocabulaire usuel et technique d'archéologie et d'histoire de l'art.
 
Initiation à l'heuristique et aux normes bibliographiques, à la lecture et à la rédaction d'un texte scientifique en relation avec un objet d'étude libre ou imposé, construction d'un apparat critique.
 
Acquis
d'apprentissage
A l'issue du cours, l'étudiant maîtrisera la terminologie de base en archéologie et en histoire de l'art. Il sera capable de conduire une recherche méthodique sur un objet d'étude libre ou imposé et d'établir une bibliographie aux normes enseignées (état des questions). L'étudiant sera capable de traduire son observation d'un document ou d'un objet archéologique dans une rédaction descriptive, analytique et contextualisée (histoire de l'oeuvre et comparaisons : typologie, iconologie et sylistique). Il saura en donner une illustration adéquate dans un travail à caractère scientifique.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu
Terminologie en archéologie et histoire de l'art.
 
Guide bibliographique des sources et des instruments de travail (encyclopédies, dictionnaires, bibliographies, manuels, monographies, collections de travaux, revues, catalogues de musées et d'exposition, bases de données, etc).
 
Systèmes de références et d'abréviations bibliographiques.
 
Méthodologie de l'analyse d'un objet archéologique ou d'une oeuvre d'art : description, recherche documentaire, état des questions, histoire de l'oeuvre, comparaisons.
 
Rédaction, illustration et présentation écrite et orale d'un travail scientifique.
 
Méthodes d'enseignement
Alternance de séances de cours théoriques et de travaux pratiques encadrés, en auditoire ou lors de visites sur le terrain (sites et musées).
 
Exercices pratiques par la réalisation de travaux individuels.
 
Supports de cours à étudier : syllabus, notes personnelles, power points et documents distribués aux cours et TP.
 
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
L'activité est évaluée selon trois modes : 
 
a) une évaluation continue, sur base de 5 travaux intermédiaires répartis sur les deux quadrimestres;
b) un travail de recherche, faisant l'objet d'une présentation orale et d'un travail écrit en mai;
c) deux examens écrits, à la fin de chaque quadrimestre, portant sur la matière vue aux cours et durant les séances de travaux pratiques.
 
Chacun de ces trois modes d'évaluation compte respectivement pour :
 
a) 30%
b) 35% (dont respectivement 10% et 25% pour la présentation orale et le travail final écrit)
c) 35% (dont 20% au partiel de janvier et 15% à l'examen de juin)
 
de la cote finale.
 
L'étudiant qui ne présente pas son travail de fin d'année, soit à l'oral soit à l'écrit, peut se voir refuser l'inscription à l'examen de juin.
 
En cas d'échec à l'épreuve partielle obligatoire en janvier, l'étudiant présente un examen portant sur l'ensemble de la matière en juin. S'il réussit cette épreuve partielle, il présente l'examen sur la matière du deuxième quadrimestre et ses deux notes sont pondérées pour cette partie de l'épreuve. En cas de seconde inscription à l'épreuve, l'étudiant est tenu de présenter à nouveau l'examen portant sur les matières de l'examen de juin et du partiel de janvier qu'il l'ait réussi ou non, ainsi que le travail écrit de fin d'année si la cote obtenue en ce dernier est inférieure à 50%. En cas d'insuffisance dans les travaux intermédiaires (évaluation continue), un travail alternatif unique est imposé et pondéré à la hauteur du total de l'évaluation continue et du travail final (65%).
Autres infos

/

Ressources
en ligne

Moodle : annonces, calendrier, consignes, syllabus, documents,...

Bibliographie

Syllabus « Introduction à la pratique scientifique en archéologie, histoire de l'art et musicologie »

Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Bachelier en histoire de l'art et archéologie, orientation générale
5
-