Théorie de l'archéologie et ethnoarchéologie

LARKO2225  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Théorie de l'archéologie et ethnoarchéologie
5.0 crédits
30.0 h
2q

Ce cours bisannuel est dispensé en 2014-2015, 2016-2017, ...

Langue
d'enseignement
Français
Préalables

Une maitrise suffisante de l'anglais est requise pour la lecture de la majorité des articles du module Théories de l'archéologie.

Thèmes abordés

Le cours est divisé en deux modules.
Le module Théories de l'archéologie (A) examine l'origine, la nature et le développement des grands courants théoriques en archéologie et les replace au sein des courants de pensée qui ont jalonné l'évolution des sciences humaines et sociales.  Il propose par ailleurs une exploration de la variété des approches archéologiques contemporaines, tout en considérant et mettant en question la nature des données archéologiques et de la pratique de la discipline. Dans une perspective épistémologique, il met également en lumière l'importance du raisonnement critique dans l'évaluation et la construction de l'argumentation scientifique.
Le module Ethnoarchéologie (B) illustre, à travers la lecture de textes fondateurs et la présentation de cas d'étude, les champs d'application, les méthodes et les objectifs de cette approche archéologique particulière. Le cours présente par ailleurs l'ethnoarchéologie comme une stratégie de recherche se focalisant sur les relations entre la culture matérielle et les groupes humains au sens large plutôt que comme une théorie ou une méthodologie distincte. Le cours illustre également que, se basant sur les analogies chères aux processus interprétatifs archéologiques, l'ethnoarchéologie se propose d'enrichir ou de critiquer l'interprétation des vestiges matériels à la lumière d'études portant sur des 'contextes vivants'.
 

Acquis
d'apprentissage

(A) Formation générale aux grands courants théoriques ayant façonné la pratique et l'interprétation archéologique de la fin du 19ème siècle à nos jours.

(B) Introduction générale à l'ethnoarchéologie, ses objectifs, ses méthodes, son utilisation dans la pratique archéologique contemporaine et les critiques dont elle a fait l'objet.

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu

(A) Le but de ce module est de retracer l'histoire des idées et de leur impact sur la discipline archéologique. Les deux cours magistraux d'ouverture se focalisent sur l'épistémologie et une introduction à la philosophie des sciences ainsi que sur une contextualisation socio-culturelle de la naissance de l'archéologie moderne (ladite 'histoire culturelle'). Le cours s'attarde ensuite sur le débat entre archéologie processuelle et post-processuelle faisant écho à un mouvement plus vaste en sciences humaines et sociales entre pensée moderne et post-moderne. La troisième partie du cours propose des séances plus éclectiques passant en revue des thématiques phares de l'archéologie d'aujourd'hui : relations entre terrain et théorie, mémoire, matérialité, actants humains et non-humains, genre et féminisme, vestiges contemporain et archéologie du présent, etc. À chaque thématique, le débat s'articule sur une lecture critique des notions théoriques impliquées mais également sur une mise en perspective de ces dernières au regard du contexte socio-culturel les ayant vu naître et des acteurs les ayant relayées.

(B) À travers la présentation de l'ethnoarchéologie, une approche expérimentale construite sur base du concept Binfordien de Middle-Range Theory, ce module illustre en quoi cette stratégie de recherche peut constituer une approche pertinente des rapports entre culture matérielle et comportements humains. Le module s'attèle également, en écho au premier module, à souligner l'importance d'une réflexivité critique dans l'évaluation et la construction d'interprétations archéologiques. Cet aspect sera développé notamment grâce aux travaux d'Alain Testart. Finalement, le module permet également aux étudiants de prendre en considération des réalités interdisciplinaires et de mesurer à quel point l'anthropologie, l'ethnographie et l'archéologie peuvent être complémentaires.

Méthodes d'enseignement

(A) Brève introduction (2h) en cours magistral, le reste des heures étant organisées en séances-débats interactives où l'enseignant encadre les interventions des étudiant(e)s. Ces séances sont à préparer par les étudiant(e)s grâce à un portefeuille hebdomadaire d'articles et des questions s'y rapportant.

(B) Alternance de cours magistraux présentant les jalons théoriques et des cas d'étude clés de l'ethnoarchéologie et de séances-débats invitant les étudiant(e)s à se positionner par rapport aux grandes thématiques abordées.

Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

Principalement évaluation continue (participation aux séances-débats) ; un essai final est également à remettre aux termes des séances ; pas d'examen. 

Autres infos

/

Ressources
en ligne

/

Bibliographie

(A) Chaque séance-débat est axée sur un portefeuille d'article théorique et/ou de chapitres d'ouvrages spécialisés dont la lecture est obligatoire. Une bibliographie complémentaire est également remise aux étudiant(e)s.

(B) Ouvrages de synthèse :
- David, N. et Kramer, C (éds), Ethnoarchaeology in Action, Cambridge: Cambridge University Press, 2001.
- Gallay, A., Pour une ethnoarchéologie théorique. Mérites et limites de l'analogie ethnographique, Paris : Errance, 2011.
- Aurenche, O., Vous avez dit ethnoarchéologue ? Choix d'articles (1972-2007), Lyon : Maison de l'Orient et de la Méditerranée ' Jean Pouilloux (Série Archéologique 16), 2012.
- Tesart A., Avant l'histoire : l'évolution des sociétés, de Lascaux à Carnac : Paris, Gallimard, 2012.

Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en histoire de l'art et archéologie, orientation générale
5
-

Master [60] en histoire de l'art et archéologie, orientation générale
5
-

Master [120] en anthropologie
5
-