Criminologie et psychiatrie

lcrim2108  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Criminologie et psychiatrie
Note du 29 juin 2020
Sans connaitre encore le temps que dureront les mesures de distances sociales liées à la pandémie de Covid-19, et quels que soient les changements qui ont dû être opérés dans l’évaluation de la session de juin 2020 par rapport à ce que prévoit la présente fiche descriptive, de nouvelles modalités d’évaluation des unités d’enseignement peuvent encore être adoptées par l’enseignant ; des précisions sur ces modalités ont été -ou seront-communiquées par les enseignant·es aux étudiant·es dans les plus brefs délais.
6 crédits
45.0 h + 15.0 h
Q2
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Les formes historiques de la psychiatrie et du mode de construction des catégories psychopathologiques : maladies, syndromes, troubles, personnalités pathologiques, etc
Description de la nosographie psychiatrique classique et des classifications actuelles. Discussion des problèmes de diagnostic, pronostic, traitement.
Introduire à la question des relations entre la psychopathologie, les actes pathologiques, la commission d'infraction, délits ou de crimes, ainsi qu'aux possibilité d'intervention des différents acteurs (psychiatre, éducateur, justice).
Poser le problème de l'expertise mentale au sein de l'administration de la justice, en explorer les modalités et introduire à une compréhension des différents discours et de leur prise dans les enjeux institutionnels.
Connaissance du cadre légal de la pratique psychiatrique et des modalités de traitement non volontaire (internement et collocation).
Apprendre à se poser la question du statut de la maladie mentale et du malade mental, et des implications légitimes du fait de la présence de troubles, syndromes ou organisation de personnalité.
Situer ces enjeux de manière critique dans le cadre de l'évolution de la psychiatrie contemporaine.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1

En termes de connaissances, l'étudiant devra être capable de :

  • Se repérer dans les différents discours et écrits proposés par la psychiatrie dans ses différents courants
  • Appréhender les principes de relatifs à la psychopathologie, aux grands syndromes psychiatriques ainsi qu'aux diverses conceptions de la psychiatrie contemporaine,
  •  Appréhender de manière critique les apports de la psychiatrie à la criminologie, la place de l¿expertise psychiatrique et des mesures de contraintes ou de défense sociale

En termes de compétences, l'étudiant devra être capable de :

  • poser les bases d'un dialogue entre les discours médicaux et juridiques, dans le respect des différences épistémologiques,
  • produire une analyse des interrelations et des demandes réciproques entre psychiatrie et système pénal.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
-        Chap. I : naissance de la médecine des maladies mentales (aliénisme), théorie de la monomanie et de la dégénérescence, et les enjeux médico-légaux durant le 19ième siècle
-        Chap. 2 : L'ère nosographique de Kraepelin et sa déconstruction par les nouvelles approches cliniques au début du 20ième Siècle : Janet, Freud, Bleuler et Henri Ey
-        Chap. 3 : nouvelles orientation de la psychiatrie contemporaine : réformes de la psychiatrie, notion de rétablissement, classifications internationales, associations d'usagers, etc
-        Chap. 4 : grands tableaux psychopathologiques, avec les aspects médico-légaux
1- Schizophrénie et autres troubles psychotiques
2- Personnalités pathologiques, en particulier le problème de la psychopathie et de l'antisocialité
3- Les violences sexuelles, perversions et failles narcissiques
4- Les troubles de l'humeur
5- Les dépendances et consommations de drogues
-        Chap. 5 : Questions contemporaines sur les formes d'expertises psychiatriques dans le champ pénal
-        Chap. 6 : Soins psychiatriques sous contrainte et défense sociale
-        Chap. 7 : Soins psychiatriques en milieu pénitentiaire
- rappel des différentes modalités épistémologiques (objectives et subjectives) de la psychiatrie ;
- la notion de pulsion comme dimension anthropologique de l'énergie vitale, de l'agressivité et de la violence ;
- la notion de loi psychique et de socialisation des pulsions ;
- les troubles psychiatriques de la sexualité et la question spécifiques des perversions ;
- les troubles de la personnalité et la question de la psychopathie ou personnalité antisociale ;
- les assuétudes et les différentes stratégies de leur traitement ;
- la place, la fonction et le discours de l'expertise psychiatrique dans le cadre des procédures de justice ;
- les traitements psychiatriques sous contraintes.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
L'évaluation se basera à la fois sur le travail durant le quadrimestre et sur un examen écrit.
  • Brèves notes de lecture et questions sur les textes transmis en cours d'année (¼ de la note)
  • Évaluation des travaux dirigés, en groupe de 3 ou 4 étudiants (¼ de la note)
  • Examen écrit (½ de la note)
Ressources
en ligne
Notes et slides mis sur Moodle
Portefeuille de lecture, transmis via Moodle, constitué de quelques articles représentatifs des différents enjeux
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en criminologie