Analyse socio-économique de l'Afrique

ldvlp2625  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Analyse socio-économique de l'Afrique
Note du 29 juin 2020
Sans connaitre encore le temps que dureront les mesures de distances sociales liées à la pandémie de Covid-19, et quels que soient les changements qui ont dû être opérés dans l’évaluation de la session de juin 2020 par rapport à ce que prévoit la présente fiche descriptive, de nouvelles modalités d’évaluation des unités d’enseignement peuvent encore être adoptées par l’enseignant ; des précisions sur ces modalités ont été -ou seront-communiquées par les enseignant·es aux étudiant·es dans les plus brefs délais.
5 crédits
30.0 h
Q1
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
L'analyse des contraintes s'effectue au travers des thématiques suivantes: - L'Afrique dans la géopolitique mondiale - les mécanismes de la dépendance - l'Afrique et ses bailleurs de fonds - la dette africaine - de l'ajustement structurel à l'ajustement politique - entreprises et entrepreneurs africains - le secteur informel - l'Afrique des villes et des campagnes
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Au terme du cours, l'étudiant sera capable d'analyser les principales contraintes sociales et économiques aux-quelles l'Afrique du Sud du Sahara doit faire face tant sur le plan de son histoire passée et récente que sur celui de sa situation actuelle.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Le cours apporte aux étudiants un certain nombre de clefs pour une analyse socioéconomique des sociétés contemporaines d’Afrique Sud-Saharienne. Une question sera particulièrement structurante tout au long du cours: comment, en Afrique, raisonner l’économie en s’émancipant des carcans de l’orthodoxie économiste ? Il s’appuie sur une sélection de problématiques sensibles (la dette, souveraineté et sécurité alimentaires, pratiques et rationalités dans l’économie dite informelle, la famille africaine, les défis et mutations de la ruralité,…).
L’objectif poursuivi tout au long du cours est double : (1) développer les capacités d’interpellation critique dans les champs de l’économie et du fonctionnement sociétal et (2) développer la pratique du questionnement et de l’investigation critiques dans ces deux domaines. Il s’agit de sortir des sentiers battus et de permettre aux étudiants de se construire en toute intelligence leur propre position face aux situations qui prévalent dans l’Afrique d’aujourd’hui.
Programme provisoire (établi en date du 29/08/2018). Les thématiques ssont données à titre provisoire dans la mesure où des questions nouvelles ou thèmes non programmés peuvent émerger dans le sillage des interactons pendant les cours. Les invités sont donnés à titre indicatif, des invités "surprise" liés à l'actualité pouvant s'ajouter à ces premières références. D'autre part, des thèmes non balisés peuvent surgir dans le sillage des interactions, pendant les cours, et ainsi faire l'objet d'une investigation approfondie le cas échéant.
Mardi 08/10, De 8h30 à 12h45. Introduction générale cours. Cinq incertitudes structurantes. Centralité des cultures et des quiproquos (inter)culturels. Un autre regard sur l’économie et clefs d’analyse fondamentales
Mardi 15/10, De 8h30 à 12h45. Introduction générale (suite) : Vue d’ensemble des problématiques et situations socoéconomiques en Afrique subsaharienne
Mardi 22/10, De 8h30 à 12h45. Filières agricoles & Analyse des paysages agraires, Agricultures Paysannes et ruralités
Mardi 05/11, De 8h30 à 12h45. Systèmes et défis paysans en Afrique. Intervenant Invité: Deogratias Nyonkuru auteur du livre « Pour la dignité paysanne »
Mardi 12/11, De 8h30 à 12h45. Dette publique et microfinance (intervenants invités: CADTM, Mr Rémy Villain et/ou Nicolas Franka de Financité). La question monétaire (le cas du franc CFA)
Mardi 19/11, De 8h30 à 12h45. Sécurité & Souveraineté Alimentaire (Intervenants invités: FIAN (Manu Eggen ou Florence Kroll). Accaparement des terres et dynamiques foncières (Intervenants : Mr Aymar Bisoka (RDC) et Marc Totté (Inter-Mondes Belgique)
Mardi 26/11, De 8h30 à 12h45. Economie Informelle (Intervenante invitée : Sylvie Ayimpam (Anthroplogue, RDC).
Mardi 03/12, De 8h30 à 12h45. La famille africaine (Intervenant invité: Pie Tshibanda (Psychologue, artistes, performeurs "one man show", RDC)
Les cours auront lieu dans la salle MERCATOR 01 ou 21 (selon la disponibilité des salles. Le premier cours aura toutefois  lieu au Marecator 01)
Méthodes d'enseignement
Tout au long du séminaire, la participation et les méthodes actives seront privilégiées. L’expérience, la réflexion et les positions personnelles des étudiants seront sollicitées aussi souvent que possible. Les cours reposent sur une dynamique interactive notamment en s’appuyant sur des invités témoins ou des acteurs directement impliqués dans les thèmes investigués (acteurs de terrain, professionnels).
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
L’évaluation, en première session, consiste en une épreuve écrite construite autour de quatre questions de réflexion qui revisitent transversalement tout le cours. L'évaluation est avant toute envisagée et conçue comme un moment supplémentaire d'apprentissage. En secode session, il s'agt d'une épreive oroale.
Autres infos
Les étudiants sont  supposés avoir une connaissance de base sur l'Afrique sub-saharienne mais ce n'est absolument pas une obligation absolue
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en sciences politiques, orientation relations internationales

Master [120] en administration publique

Master [120] en sciences de la population et du développement

Master [120] en sciences politiques, orientation générale

Master [60] en sciences politiques, orientation générale