Economie sociale et non-marchande

LOPES2243  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Economie sociale et non-marchande
La version que vous consultez n'est pas définitive. Cette fiche d’activité peut encore faire l'objet de modifications. La version finale sera disponible le 1er juin.
5.0 crédits
30.0 h + 6.0 h
1q

Enseignants
Nyssens Marthe;
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés

Ce cours a pour objet l'analyse de l'entreprise coopérative. Il examinera l'histoire et les difficultés des coopératives, des pionniers de ROCHDALE à nos jours.Il introduira aux initiatives coopératives nouvelles, aux nouvelles formes de gestion des coopératives et du travail en leur sein. Il analysera les perspectives nouvelles par une approche fonctionnelle des statuts, de l'organisation sociale, du capital, ... des entreprises coopératives.

Acquis
d'apprentissage

Le cours a pour objectif d'étudier les mouvements coopératifs et de permettre aux étudiants de se situer par rapport aux initiatives de l'économie sociale en comparaison avec l'économie publique et l'économie marchande.

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu

Le cours est consacré à l'analyse de l'économie sociale. L'économie sociale regroupe les activités économiques exercées par des coopératives, des sociétés à finalité sociale, des mutualités et des associations dont l'éthique se traduit par plusieurs principes qui seront abordés durant ce cours.

 

L'objectif est de situer l'économie sociale au sein des économies de marché et d'analyser les raisons d'être de ces organisations aux côtés du secteur privé à but lucratif et des pouvoirs publics. On référera systématiquement à la réalité belge et européenne de l'économie sociale et à ses enjeux. Au terme de ce module, l'étudiant aura un aperçu des analyses socio-économiques du tiers-secteur et devra être capable de les exploiter dans l'analyse d'organisations spécifiques d'économie sociale.

 

Le contenu de chaque session de cours :

1er cours : Introduction au cours + le concept "économie sociale" (I)

2ième : Le concept "économie sociale" (II)

3ième : Le concept non –marchand

4ième : La grille d'analyse "économie solidaire".

5ième : Première séance de synthèse

6ième : Le concept NPO

7ième : Les approches anglo-saxonnes du tiers-secteur

8ième : Les approches entreprise sociale

9ième : Deuxième séance de synthèse

10ième: Entretien entre le sous-groupe et le professeur sur base du travail réalisé

Méthodes d'enseignement

Grilles d’analyse fournies lors des exposés magistraux : Le but poursuivi par la méthodologie de ce cours est d’amener l’étudiant à réfléchir et analyser avec rigueur les réalités socio-économiques relevant d’une dynamique d’économie sociale grâce aux grilles d’analyse fournies lors des exposés magistraux. Ces grilles d’analyse sont toujours illustrées par de nombreux exemples de terrain.

 

Réalisation d’un travail collectif : Dès le deuxième cours, chaque sous-groupe choisira une organisation d’économie sociale dans son environnement social ou professionnel. Le sous-groupe devra prendre contact avec cette organisation et essayer d’y récolter toutes les informations nécessaires pour appliquer les grilles d’analyses vues au cours. Vous structurez le travail comme vous voulez ; vous devez exploiter toutes les grilles d’analyses vues au cours. Cependant, vous pouvez choisir d’en approfondir certaines plus que d’autres qui paraissent particulièrement pertinentes pour éclairer votre organisation. L’objectif étant de pouvoir catégoriser et caractériser de façon précise l’organisation choisie et ainsi, d’une part, comprendre à quels échecs de marchés cette organisation répond et pourquoi et, d’autre-part, les limites qu’elle peut rencontrer. Vous terminerez donc votre travail par une section qui discute de l’utilité de la présence de votre organisation dans son secteur d’activité, que ce soit à la place ou en complément d’organisations publiques et du secteur privé à but lucratif. Une attention particulière doit être donnée à la rigueur de l’argumentation et de l’écriture. Il doit faire référence, explicitement au moins, aux arguments de 5 textes différents des lectures obligatoires.

 

Des évaluations formatives intermédiaires permettent aux sous-groupes d’affiner leur analyse. Deux séances de cours seront dédiées à des évaluations formatives qui permettront à l’enseignant d’accompagner chacun des sous-groupes dans la réalisation de leur travail. Une partie des trois heures sera consacrée à la présentation de l’évolution de leur travail par les étudiants suivi d’une discussion avec l’enseignant et l’ensemble de la classe. La deuxième partie des trois heures de cours sera l’occasion pour les étudiants de travailler en sous-groupe afin d’envisager la façon dont ils vont prendre en compte les conseils qui leur auront été prodigués. L’enseignant passera dans les sous-groupes pour les aider. Deux jours avant chaque séance de synthèse, le sous-groupe envoie par mail (olivier.brolis@uclouvain.be) une note sur l’application des grilles d’analyse concernées à l’organisation choisie.

Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

L’évaluation se base sur le travail écrit réalisé en sous-groupe (+/- 15 pages équivalent times 11, hors bibliographie). La version définitive sera rendue le 20 janvier par courrier électronique (olivier.brolis@uclouvain.be) ET en version papier dans ma boite aux lettres de la salle café du département d’économie (bâtiment Dupriez, n°3, place Montesquieu, 1348 Louvain-la-Neuve). Ce travail sera défendu oralement le 26 janvier durant un entretien avec le professeur et l’ensemble du sous-groupe. Attention, vous devez maitriser l’ensemble des concepts vus au cours (abordés ou non dans le travail). Cet entretien se passera de la manière suivante :

  • Vous vous inscrivez par groupe sur une plage horaire
  • Je lirai votre travail avant l’examen ; pas besoin de le présenter.
  • Je vous pose des questions d’éclaircissements et de dépassements sur base de votre travail
  • Je peux sortir du cadre du travail pour voir si vous maitrisez les concepts du cours
  1. cote est en principe commune à l’ensemble du groupe. Cependant, elle sera différenciée si des écarts manifestes de maitrise de la matière apparaissent au sein du groupe.
Autres infos

La formation se fait le samedi et certains soirs en semaine; elle est décentralisée et oblige donc à des déplacements. Le rôle du professeur comporte l'accompagnement sur place de projets-mémoires. Le professeur participe à un séminaire pédagogique. Il fonctionne en collaboration avec un conseiller à la formation. Il doit rédiger le matériau pédagogique correspondant à ses enseignements. Une collaboration étroite sera instituée entre les titulaires des enseignements à option de chaque section. Le candidat à une charge d'enseignement doit aussi communiquer avec son curriculum vitae les expériences non traditionnelles de formation qu'il a vécues et faire valoir des documents, syllabus ou matériaux didactiques qu'il aurait rédigés. L'attention des candidat(e)s aux charges d'enseignement est attirée sur l'existence de lois concernant les cumuls.Le mode d'apprentissage exige du professeur qu'il négocie un contrat de formation avec ses étudiants et qu'il motive de manière détaillée soit par écrit soit par oral ses évaluations aux personnes concernées.

Bibliographie
  • Les powerpoints seront disponibles sur moodle.
  • Les powerpoints seront disponibles sur moodle.
  • Livre de référence : Economie sociale et solidaire (2017), J. Defourny et M. Nyssens, De Boeck: En vente à la DUC
  • Le site de l’économie sociale http://www.uclouvain.be/283101.html
  • Marée M., Mertens S., Contours et statistiques du non-marchand en Belgique pp 1 - 27, 2002.

 

Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en politique économique et sociale (horaire décalé)
5
-