Escritura y discurso de la crisis en la literatura española moderna y contemporánea

LROM1382  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Escritura y discurso de la crisis en la literatura española moderna y contemporánea
5.0 crédits
30.0 h + 15.0 h
1q

Enseignants
Fabry Geneviève; Sábado Novau Marta (supplée Fabry Geneviève);
Langue
d'enseignement
Espagnol
Préalables

Prérequis LFIAL1170-LROM1180
Co-requis LESPA03/02

Le(s) prérequis de cette Unité d’enseignement (UE) sont précisés à la fin de cette fiche, en regard des programmes/formations qui proposent cette UE.
Thèmes abordés

Le cours propose un parcours thématique au fil de quelques-unes des oeuvres majeures de la littérature espagnole des XVIe, XVIIe, XXe et XXIe siècles à la lumière de la notion de crise, envisagée en même temps d'un point de vue historique et social et d'un point de vue littéraire.

Acquis
d'apprentissage

  • 1

    Au terme du cours, l'étudiant sera capable de

    - situer dans son contexte historique, social et littéraire les oeuvres et courants littéraires abordés au cours ;

    - analyser de manière rigoureuse des extraits des oeuvres en question ;

    - aborder de façon critique et informée l'élaboration théorique des concepts clés du cours, comme celui de « crise ».

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu

La « génération de 98 » désigne un groupe d’écrivains qui assiste, dans leur jeunesse, à la perte des dernières colonies espagnoles ce qui plonge le pays, déjà fragilisé par une fausse stabilité politique, dans une crise nationale et identitaire. À travers l’étude de trois romans majeurs de cette époque ce cours propose d’étudier ce moment charnière de l’histoire de l’Espagne et de sa littérature. Les écrivains de cette génération se tournent vers la tradition littéraire espagnole et vers les paysages castillans pour tenter de découvrir l’« essence » de l’Espagne et trouver ainsi des solutions à sa « régénérescence ». Mais ils se montrent aussi soucieux d’inscrire leur pays à l’intérieur d’un espace culturel et intellectuel plus large, celui de l’Europe fin de siècle. Ces questionnements identitaires sur l’Espagne comme nation, se trouvent doublés, dans le cas des écrivains du corpus, par des questionnements d’ordre existentiel. Leurs œuvres et leurs protagonistes sont imprégnés de la pensée philosophique allemande de l’époque (Schopenhauer, Nietzsche), et s’interrogent, non sans pessimisme, sur le sens de l’existence.

Méthodes d'enseignement

Ce cours alternera des exposés magistraux et des moments d’analyse des textes littéraires où les étudiant.es seront invité.es à participer.

Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

Les étudiant.es devront rédiger un « journal de lecture » en espagnol où ils et elles rendront compte de leur lecture des trois œuvres au programme.

À la fin du quadrimestre aura lieu une évaluation écrite. Les "travaux pratiques" (TP) comporteront également une note.

 

Bibliographie
  • Les trois oeuvres du corpus et les notes de cours. Ponctuellement d'autres textes seront mis en ligne par l'enseignante.
  • José Martínez Ruiz (Azorín), La voluntad, Cátedra, Madrid, 2006 [1902].
  • Pío Baroja, El árbol de la ciencia, Cátedra, Madrid, 2006 [1911].
  • Miguel de Unamuno, Niebla, Cátedra, Madrid, 2007 [1914].

Une bibliographie critique sera mise à disposition par l’enseignante.

Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Mineure en études hispaniques
5
-

Mineure en études littéraires
5
-

Mineure en études médiévales
5
-

Bachelier en langues et lettres françaises et romanes, orientation générale

Bachelier en langues et lettres modernes, orientation générale