Mutations culturelles contemporaines: approche sociologique

LSOC2013  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Mutations culturelles contemporaines: approche sociologique
5.0 crédits
30.0 h
2q

Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés

Objectifs spécifiques :

  1. Introduire aux fondements historiques de la notion de culture et de la construction de cette notion comme concept scientifique
  2. Familiariser aux principaux courants théoriques en sociologie proposant des définitions de la culture ainsi que des rapports entre sphères culturelle, économique et politique
  3. Analyser les rapports sociaux interculturels en contexte de globalisation et de mondialisation culturelle, d'un point de vue global et du point de vue des rapports sociaux sous-tendant la " rencontre interculturelle ".
Acquis
d'apprentissage

  • 1

    La culture opère à la fois comme un constituant essentiel des systèmes sociaux et comme une ressource pour l'action. En effet, la culture sous-tend les schèmes de perception, d'évaluation et d'action des acteurs sociaux (et à ce titre, elle fonctionne comme une ressource essentielle du pouvoir, dans la mesure où elle sous-tend des processus de cadrage de l'interaction tels que la légitimation, la catégorisation etc.) ; parallèlement, la culture constitue également un ressort puissant de la critique sociale et peut jouer un rôle de moteur du changement social, voire de support à des dynamiques d'émancipation.

    D'autre part, dans une perspective plus macro, il faut prendre acte de modalités socio-historiquement diversifiées d'articulation entre la sphère culturelle et les sphères économiques et politiques (ou entre le registre culturo-symbolique et les rapports sociaux). Ce cours visera à développer les compétences d'analyse approfondie des étudiants autour des phénomènes culturels, autour d'une double question :

    • La question du rôle de la culture dans la reproduction/légitimation de l'ordre social ou au contraire, dans la critique et l'émancipation sociales ;
    • La question de l'autonomie de la culture par rapport à d'autres sphères (sphère économique et sphère politique (question de l'autonomie, de la « semi autonomie » ou non du champ culturel)

     

    Dès lors, ce cours poursuivra un double objectif : 1. D'un point de vue microsociologique : analyser les processus de construction sociale des dispositions culturelles 2. D'un point de vue macrosociologique : réfléchir aux différentes modalités socio-historiques d'articulation entre la sphère culturelle et les sphères économiques et politiques.

     

    Compétences à acquérir pour les étudiants :

    •  maîtrise des grands paradigmes sociologiques ayant pensé la culture et les pratiques culturelles
    • ouverture sur les théories contemporaines de la culture
    • capacité à mobiliser des concepts heuristique pour analyser des pratiques culturelles contemporaines et leur articulation par rapport à d'autres ressorts du lien social

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu

Ce cours se propose d’éclairer la place de la culture au sein des sociétés contemporaines en parcourant et en  mettant en dialogue plusieurs approches "paradigmatiques" différentes.

Deux questions transversales serviront de fil conducteur à la réflexion :

  • Autonomie/hétéronomie de la culture : Peut-on penser la culture comme une sphère dotée d’autonomie (relative) ?  Comment s’articule-t-elle aux autres sphères (en particulier, la sphère économique et politique) ?
  • Culture et critique sociale : les dimensions culturo-symboliques constituent-elles des ressources de légitimation ou de transformation de l’ordre social ? De reproduction ou d’émancipation ? De routinisation ou de réflexivité ?

Le cours se propose d’examiner les transformations contemporaines qui se dessinent à deux niveaux, à pratir desquels les dimensions culturelles du social peuvent être appréhendées :

  1. Au niveau ‘micro’, la culture peut être vue comme un ensemble de schèmes de perception, d’évaluation et d’action mobilisés par les acteurs sociaux et comme ressource ou point d’appui symbolique au cadrage de l’interaction et à la construction des identités sociales. On s’interrogera ici sur l’impact des processus de pluralisation normative et culturelle sur l’expérience sociale et la socialisation. [Comment la théorie classique de l’habitus est-elle aujourd’hui questionnée et repensée ? Quelles conceptions des rapports entre culture et agency propose la sociologie contemporaine ? Est-on entré dans une société d’individus individualisés ? Qu’est-ce que cela implique pour penser les conduites culturelles ?]
  2.  Au niveau ‘macrosociologique’ et socio-historique, la culture peut être appréhendée comme une « sphère » de la vie sociale, en articulation complexe avec les sphères économique et politique et avec la structure sociale. Ceci implique d’examiner les rapports entre culture « dominante » ou « majoritaire » et cultures « minoritaires ».  On examinera ici l’impact de la globalisation sur les articulations entre culture et capitalisme et sur la place de la culture dans les processus de hiérarchisation sociale. [Comment s’organisent les nouvelles industries culturelles globalisées ? Quels répertoires culturels, quelles justifications mobilise le capitalisme contemporain ? Concernant l’articulation culture/rapports sociaux : quels sont les nouveaux marqueurs de différenciation sociale ? Comment penser la montée des marqueurs « ethniques » en lien avec les marqueurs sociaux classiques (intersectionnalité) ? Quels enjeux sous-tendent aujourd’hui les relations entre culture majoritaire et « minorités » ? Le référentiel de la « diversité » a-t-il supplanté celui de l’égalité ? ]

 

Concrètement, le cours se structure en deux grandes parties :

1) Les coordonnées du débat théorique autour de la culture : apports des principaux paradigmes « classiques » en sociologie (culturo-fonctionnalisme, marxisme, approches wébériennes ; cultural studies ; Bourdieu) pour (i) définir la culture et penser son articulation avec les autres sphères (en particulier la sphère économique) ; (ii) penser les rapports entre inégalités culturelles et inégalités sociales ; (iii) penser les rapports entre inégalités individu, culture et agency

2) Mutations culturelles contemporaines et renouvellement du débat :

(i) Culture et marché : global culture industry et capitalisme contemporain ; nouveaux supports techniques de la culture, nouveaux rapports à la singularité?

(ii) Ethnicisation et intersectionnalité : de nouveaux marqueurs d’inégalités ou de différenciation ?

(iii)  Singularité, pluralité normative et individualisation de l’expérience sociale au cœur des constructions identitaires et culturelles contemporaines

(iv) Culture et revendications sociales (penser les dimensions culturelles des mouvements sociaux contemporains)

 

Méthodes d'enseignement

Cette unité d’enseignement se donne en « présentiel ».

Le dispositif d’apprentissage combine (et alterne) :

  1. Des séances en « classe inversée » : surtout pour la première partie du cours, qui revient sur les apports des paradigmes classiques de la sociologie pour penser la culture, le travail s’organisera sur la base de lectures choisies à présenter par les étudiants ;
  2. Des séances plus classiques (‘transmissives’) - notamment sur les débats contemporains -, où l’enseignante propose et présente un certain nombre d’auteurs et de débats.
  3. Des séances où les étudiants préparent l’analyse de phénomènes  culturels contemporains à partir de perspectives théoriques croisées.  les lectures seront présentées par les étudiants en séance.

Un calendrier précis est distribué en début de quadrimestre et organise le travail (voir site moodle du cours (en reconstruction pour 2010-20).

Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

L’évaluation du cours se base sur :

 

1°/ Evaluation continue  : lecture, synthèse et présentation d'un des textes proposés comme supports (distribution et horaires fixés avec l'enseignante en début de semestre) ; participation aux débats du cours.

2/ La réalisation d’un travail écrit individuel (15 pages) : visant à démontrer une capacité à mobiliser des concepts et problématiques présentés au cours pour éclairer soit une question théorique, soit un phénomène culturel contemporain. Concrètement, deux options sont envisageables :

  1. Un travail théorique proposant une discussion autour d’une problématique ou d’un concept (ou plusieurs concepts inter-reliés), en lien avec les enjeux de la sociologie de la culture. Cette discussion amènera notamment l’étudiant à se positionner par rapport aux questions transversales du cours (cf. supra).
  2. Un travail portant sur l’analyse d’un phénomène culturel contemporain, choisi par l’étudiant (pratique culturelle novatrice, évènement culturel (genre musical, festival, mode, …), pratiques culturelles propres à un groupe social donné, mouvement social à forte dimension « culturelle », etc. …), comportant :
    • une brève « documentation » du phénomène (reposant sur des matériaux secondaires : dossiers de revues généralistes, articles de presse, documentaires, …) ;
    • une problématisation sociologique du phénomène choisi, prenant appui sur des perspectives présentées au cours. L’étudiant veillera à établir explicitement des liens avec les perspectives et questions transversales débattues au cours.

2°/ Un examen oral, consistant en une défense du travail écrit et en une discussion large sur la matière du cours

La note finale porte :

- pour 2 points sur 20 sur la présentation d'un texte (validé ou pas)

- pour 12 points sur 20 sur le travail (écrit et défense oral)

- pour 6 points sur 20 sur les questions de l'examen oral portant sur le cours dans son ensemble.

Ressources
en ligne

Textes fournis par la professeure via moodle

Transparents du professeur mis en ligne sur Moodle

Bibliographie
  • Recueil de textes concernant chacune des méthodes présentées (posté sur moodle)
  • Transparents du professeur mis en ligne sur Moodle
  • Recueil de textes concernant chacune des méthodes présentées
  • Transparents du professeur mis en ligne sur Moodle
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en sociologie
5
-

Master [60] en sociologie et anthropologie
5
-

Master [120] en philosophie
5
-

Master [60] en philosophie
5
-

Master [120] en sciences de la population et du développement
5
-