Sociétés, cultures, religions : questions humaines fondamentales

lteco2200  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Sociétés, cultures, religions : questions humaines fondamentales
Note du 29 juin 2020
Sans connaitre encore le temps que dureront les mesures de distances sociales liées à la pandémie de Covid-19, et quels que soient les changements qui ont dû être opérés dans l’évaluation de la session de juin 2020 par rapport à ce que prévoit la présente fiche descriptive, de nouvelles modalités d’évaluation des unités d’enseignement peuvent encore être adoptées par l’enseignant ; des précisions sur ces modalités ont été -ou seront-communiquées par les enseignant·es aux étudiant·es dans les plus brefs délais.
2 crédits
15.0 h
Q1 ou Q2
Enseignants
Burnet Régis; Martens Dominique;
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Le cours propose une réflexion critique sur les grandes questions existentielles dans le contexte de la modernité européenne. Une ouverture aux différentes religions et philosophies présentes dans l’espace public actuel sera faite pour aborder ces questions en même temps qu’elle permettra d’interroger le pluralisme dans nos démocraties. Les sciences des religions seront sollicitées, ainsi que la théologie chrétienne dans la mesure où par théologie l’on désigne le travail critique d’une religion sur elle-même. 
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 analyser un questionnement sur le sens d’une destinée individuelle et collective
 
2 identifier les réponses apportées par les religions aux questions existentielles et percevoir leurs enjeux dans la modernité européenne
 
3 décrire les conditions d’un dialogue entre convictions en contexte pluraliste.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu

LTECO 2200A (Régis Burnet) – se donne au Q1

Apocalypse et collapsologie : ce que nous dit l’angoisse de la fin du monde
Depuis quelques années, nombreux sont ceux qui pensent que la fin du monde s’approche. Réchauffement climatique, pression démographique, croyance que le système capitaliste est en bout de course : on multiplie les arguments pour s’entretenir dans la certitude de l’effondrement. Certains ont même proposé une nouvelle « science », la collapsologie, pour étudier et prévoir le moment et la forme du naufrage final. 
Or, dans l’histoire de l’humanité, nombreuses ont été les époques où l’on s’est cru ainsi proche de la fin du monde. Et à chaque fois, cette angoisse constituait le miroir de l’évolution de la société et de ses mentalités. 
Que nous dit la vague catastrophiste actuelle ? En partant de l’étude des doctrines anciennes – et en premier lieu l’étude de l’Apocalypse de Jean, qui joue encore un rôle fondamental dans le scénario apocalyptique –, on interrogera des productions contemporaines, en particulier une des spécificités culturelles actuelles, le film de zombie, afin de savoir quelles mutations sociales et quels changements de perception du monde sont reflétés par cette psychose de l’effondrement. 

 

LTECO 2200B (Dominique Martens) – se donne au Q2

Pour atteindre les objectifs fixés, l'enseignant offrira une présentation critique de l'un ou l'autre des thèmes centraux de la foi chrétienne (les Écritures, la particularité chrétienne en lien avec le pluralisme religieux, l'être humain dans le monde, les questions éthiques, etc.) en dialogue avec la modernité et l’évolution sociétale contemporaine. Il apprendra à distinguer les divers niveaux du langage en montrant leur pertinence propre par rapport à notre intelligence de la vérité. En toile de fond, la conscience de la pluralité des approches religieuses et laïques empêchera la clôture du discours par une ouverture à d'autres traditions, à d'autres approches. L’enseignant commencera par présenter la pertinence d’une lecture critique de textes fondateurs et s’interrogera sur les concepts de transcendance et d’inspiration. Ensuite, il tentera de montrer l’évolution du phénomène religieux dans la société belge au 21ème siècle, en insistant sur les nuances par rapport à d’autres traditions occidentales. Il abordera dans un troisième temps les différences anthropologiques entre des systèmes de pensée aux présupposés différents. Il tentera de montrer ensuite les questions que cela pose concrètement au niveau de la relation entre la rationalité théologique d’une part, et la rationalité scientifique d’une autre.
Son objectif ne sera pas de fourni aux étudiants des recettes toutes faites pour répondre aux enjeux économiques actuels, mais de leur fournir des clés herméneutiques leur permettant, lors de l’évaluation finale, de tenter une articulation entre les questions abordées et leur discipline scientifique, l’économie en l’occurrence.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
L'examen se fait sous forme d'un travail écrit à soumettre au professeur
Autres infos
Ce cours est destiné aux étudiants des Facultés de sciences (SC),sciences appliquées (FSA), ingénierie biologique, agronomique et environnementale (AGRO). L'étudiant doit choisir un cours parmi 3 possibilités (TECO 2100, 2200 et TECO 2300). Maximum d'étudiants dans chaque cours : 150.
Ressources
en ligne
(LTECO 2200A) Un support de cours est disponible sur Moodle
Faculté ou entité
en charge
TECO


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] : ingénieur civil en mathématiques appliquées

Bachelier en sciences de l'ingénieur, orientation ingénieur civil

Master [120] : ingénieur civil des constructions

Master [120] : ingénieur civil électricien

Master [120] : bioingénieur en gestion des forêts et des espaces naturels

Master [60] en sciences informatiques

Master [120] : bioingénieur en chimie et bioindustries

Master [120] : ingénieur civil en chimie et science des matériaux

Master [120] en sciences informatiques

Master [120] : ingénieur civil mécanicien

Bachelier en sciences mathématiques

Bachelier en sciences géographiques, orientation générale

Master [120] : ingénieur civil électromécanicien

Master [120] : ingénieur civil en science des données

Master [120] : ingénieur civil biomédical

Master [120] : ingénieur civil architecte

Master [120] en science des données, orientation technologies de l'information

Bachelier en sciences physiques

Master [120] : bioingénieur en sciences agronomiques

Bachelier en sciences chimiques

Master [120] : ingénieur civil en informatique

Master [120] : ingénieur civil physicien

Bachelier en sciences informatiques

Master [120] : bioingénieur en sciences et technologies de l'environnement

Bachelier en sciences biologiques