Théologie fondamentale (herméneutique) I

LTHEO2141  2019-2020 

Théologie fondamentale (herméneutique) I
4.0 crédits
30.0 h
2q

Ce cours bisannuel est dispensé en 2015-2016, 2017-2018, ...

Enseignants
Riaudel Olivier; Holzer Vincent (supplée Riaudel Olivier);
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés

Le devenir de la « raison » théologique dans la période moderne

Acquis
d'apprentissage

  • 1

    Au terme du cours professé, l’étudiant doit être en mesure de rendre compte, de manière historiquement fondée, de la trajectoire épistémologique d’une discipline dont les métamorphoses modernes ont conduit à la rénovation de ses principes au XXe et au XXIe siècle.

    L’étudiant doit, en outre, être capable d’établir l’interdépendance des savoirs et mesurer ainsi comment la théologie fondamentale chrétienne est ouverte à l’interdisciplinarité, dans le respect des méthodes, procédures et objets qui spécifient un type de science.

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu
Le cours sera animé cette année par le Prof. Vincent Holzer, de l'Institut catholique de Paris, professeur de dogmatique, grand spécialiste de Karl Rahner et de Hans Urs von Balthasar

Le cours se présente comme une description du devenir de la « raison » théologique dans la période moderne. Il prend pour point de départ la double opposition que Luther adresse, d’une part, à l’énoncé de Saint Thomas selon lequel « theologia, sive scientia divina, est duplex » (dispute de Heidelberg de 1518), et d’autre part, à l’existence du libre-arbitre capable de « résister à la grâce », libre-arbitre défini négativement par Luther comme « res de solo titulo ». Ce point de départ nous conduira à explorer l’état de la « raison » théologique jusqu’au Concile Vatican I et les débats afférents sur le rapport entre la raison et la foi, en y incluant la grande controverse au sujet de l’analogie de l’être avec Karl Barth.

 

 

 

Méthodes d'enseignement

De nature historiographique, le cours s’appuie sur une documentation textuelle définie à partir d’un segment d’histoire, interprétée selon les méthodes classiques de l’analyse lexicographique et herméneutique. Le cours répond aux réquisits propres de la théologie fondamentale, définie comme une herméneutique de la foi impliquant le double pôle de la Révélation comme tradition et de la réception comme interprétation et assentiment.

Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

Examen écrit

Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en théologie
4
-

Master [60] en théologie
4
-