Ethique sociale chrétienne : questions politiques et économiques I

ltheo2261  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Ethique sociale chrétienne : questions politiques et économiques I
Note du 29 juin 2020
Sans connaitre encore le temps que dureront les mesures de distances sociales liées à la pandémie de Covid-19, et quels que soient les changements qui ont dû être opérés dans l’évaluation de la session de juin 2020 par rapport à ce que prévoit la présente fiche descriptive, de nouvelles modalités d’évaluation des unités d’enseignement peuvent encore être adoptées par l’enseignant ; des précisions sur ces modalités ont été -ou seront-communiquées par les enseignant·es aux étudiant·es dans les plus brefs délais.
4 crédits
30.0 h
Q1

Cette unité d'enseignement bisannuelle est dispensée en 2019-2020
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Pour atteindre les objectifs fixés :
- l'activité proposera une analyse d'une question précise à choisir chaque année en alternance dans le secteur politique ou dans le secteur économique ;
- les grands dossiers d'actualité constitueront les objets des recherches à mener avec les outils de l'éthique contemporaine selon ses articulations en philosophie et en sciences sociales ;
- il s'agira aussi d'identifier les spécificités d'un regard chrétien conscient de la pluralité des approches.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1

clarifier les catégories fondamentales de la réflexion éthique dans le contexte des grandes questions de société ; 

 
2 situer les contributions des traditions chrétiennes aux débats sur le lien social ;
 
3 analyser les enjeux de l'engagement social des chrétiens en dialogue avec d'autres convictions.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Théories et pratiques de la démocratie et le rôle des religions (2019-2020, Q1)
La démocratie reste reconnue comme la meilleure forme du gouvernement dans le monde occidental et dans d’autres régions de la planète. Mais elle se trouve dans une crise profonde. Le cours reconstruit les grandes tendances du débat en théorie politique et présente la pluralité des modèles de délibération démocratique. La situation actuelle se caractérise par la montée de populismes de droite et de gauche et la difficulté d’organiser des majorités après le déclin des partis politiques traditionnellement au cœur des mécanismes du pouvoir. Le cours s’intéresse particulièrement aux éthiques politiques développées dans différentes traditions religieuses. Il présente le concept de « théologie publique » et teste sa pertinence dans quelques contextes choisis.
Méthodes d'enseignement
Il y aura des éléments de cours magistral et des moments importants d'interaction sur la base de dossiers à préparer par tous les participants.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Toutes les personnes inscrites doivent participer régulièrement et activement aux séances, rédiger un petit essai (5 pages maximum sur un thème à choisir parmi les matières du cours) et présenter un examen oral.
Autres infos
Q1, le jeudi de 10h45 à 12h45, AGOR 03
Bibliographie
Un choix des textes sera disponible sur Moodle.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [60] en théologie

Master [120] en éthique

Master [120] en sciences politiques, orientation générale

Master [120] en sciences politiques, orientation relations internationales

Certificat universitaire en éthique économique et sociale

Master [120] en administration publique

Master [120] en théologie

Master [120] en philosophie