Questions d'histoire du Christianisme : Antiquité

ltheo2341  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Questions d'histoire du Christianisme : Antiquité
Note du 29 juin 2020
Sans connaitre encore le temps que dureront les mesures de distances sociales liées à la pandémie de Covid-19, et quels que soient les changements qui ont dû être opérés dans l’évaluation de la session de juin 2020 par rapport à ce que prévoit la présente fiche descriptive, de nouvelles modalités d’évaluation des unités d’enseignement peuvent encore être adoptées par l’enseignant ; des précisions sur ces modalités ont été -ou seront-communiquées par les enseignant·es aux étudiant·es dans les plus brefs délais.
4 crédits
30.0 h
Q2

Cette unité d'enseignement bisannuelle est dispensée en 2019-2020
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
On analysera une question spéciale portant sur l'histoire de l'Antiquité chrétienne, envisagée dans ses aspects historiques, littéraires, doctrinaux et, le cas échéant, archéologiques ;
On situera dans leur contexte historique et théologique les textes vus au cours.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 traiter une question d'histoire de l'Antiquité chrétienne en l'envisageant dans ses aspects historiques, littéraires et théologiques ;
 
2 lire de manière critique les sources historiques anciennes ;
 
3 manier les principaux instruments de travail de l'historien.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
La « tentation » du christianisme
Le cours tentera cette année de revisiter la question du «triomphe du christianisme» en l'abordant du point de vue du paganisme vaincu. On montrera par quelles voies et à quel prix les milieux païens se sont progressivement laissé pénétrer par la foi chrétienne. Après avoir précisé ce qu'il faut entendre par «paganisme» dans les premiers siècles de l'ère chrétienne, on verra comment a évolué la position païenne face au fait chrétien, aussi bien dans le droit que dans le discours des intellectuels. On se demandera aussi quelle image le christianisme a présentée de lui-même à la société de son temps pour y trouver droit de cité et la gagner à lui. La période envisagée ira des origines à 391, date à laquelle Théodose I proscrit le paganisme et fait fermer les temples. On tentera en particulier de prendre la mesure des réactions païennes face à l'édit de Milan garantissant la liberté de culte des chrétiens.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Évaluation : au choix de l'étudiant :
- examen oral sur la matière vue au cours
- rédaction d'une dissertation sur un sujet en lien avec la matière vue au cours. Ce travail écrit (entre 25.000 et 30.000 caractères) fait l'objet d'une évaluation formative.
Bibliographie
Aragione G., Les chrétiens et la loi. Allégeance et émancipation aux iie et  iiie siècles (Christianismes antiques),  Genève, 2011.
Bardy G., La conversion au christianisme durant les premiers siècles (Théologie, 15), Paris, 1949.
Beatrice P. Fr., L'intolleranza cristiana nei confronti dei pagani, Bologne, 1993.
Brown P. – Lizzi Testa R., Pagans and Christians in the Roman Empire : The Breaking of a Dialogue (IVth – VIth Century A.D.) (Christianity and History, 9). Berlin, 2011.
Cameron A., The Last Pagans of Rome, Oxford, 2011.
de Labriolle P., La réaction païenne. Étude sur la polémique antichrétienne du ie au vie siècle, Paris, 1934 (réimpression : Paris, 2005).
Ferry L – Jerphagnon L., La Tentation du christianisme, Paris, 2009.
Fiedrowiz M., Christen und Heiden. Quellentexte zu ihrer Auseinandersetzung in der Antike, Darmstadt, 2004.
Lane Fox R., Pagans and Christians in the Mediterranean World from the second Century A.D. to the conversion of Constantine, Harmondsworth, 1986.
Levieils X., Contra Christianos. La critique sociale et religieuse du christianisme des origenes (lege : origines) au concile de Nicée (45–325) (BZNW, 146), Berlin – New York, 2007.
Ritter A. M., « L’Église et l’État » : points de vue du christianisme ancien. Religion et politique dans l’Antiquité (Traditio christiana, 13), Berne, 2005.
Wilken R. L., The Christians as the Romans saw them, Londres, 1984.
Wytzes J., Der letzte Kampf des Heidentums in Rom (Études préliminaires aux religions orientales dans l'Empire romain, 56), Leiden, 1977.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en histoire

Master [120] en langues et lettres anciennes, orientation classiques

Master [120] en langues et lettres anciennes, orientation orientales

Certificat universitaire en langue, littérature et civilisation latines

Master [60] en histoire

Master [120] en théologie

Master [60] en théologie

Master [120] en langues et lettres anciennes et modernes

Master [60] en langues et lettres anciennes, orientation orientales