Communication interculturelle

LCOMU2606  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Communication interculturelle
5.0 crédits
30.0 h
2q

Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Ce cours vise à élucider, sous leur angle pragmatique et analytique, les processus engagés dans la communication entre personnes de culture différente et à offrir des outils appropriés à cette analyse.
Acquis
d'apprentissage

  • 1 Sensibiliser les étudiants à la communication interculturelle et, plus globalement, à la dimension interculturelle des sociétés contemporaines Cerner les exigences d'une approche pragmatique des situations de communication entre personnes de cultures différentes.

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».

Contenu

Ce cours est intitulé « communication et Interculturel ». Il a donc pour objet de traiter des liens entre communication et interculturel. Nous y avons ajouté à dessein un horizon : le changement dans les façons d'interagir entre différents afin de faire société. Il s’agira donc de parcourir les différentes façons d’interagir entre membres d’une « société » que ce soit à l’échelle de la famille, de l’organisation, de la Cité ou de la Nation dans différents « mondes » (Occident, Afrique, Asie, Amérique Latine). En même temps, il s’agit de parcourir les principaux travaux fondateurs de la communication interculturelle tout en les confrontant aux nouvelles connaissances et aux débats encore très actuels qu’ils suscitent.  Nous allons pour ce faire convoquer des disciplines proches telles que la sociologie, l’anthropologie et parfois des disciplines plus éloignées telles que la cybernétique, la psychologie, les neurosciences et surtout la psychologie sociale, afin de se doter des outils conceptuels et instrumentaux nécessaires à une bonne compréhension des principaux facteurs qui détemrinent nos façons de communiquer et plus généralement nos comportements.

La matière partira des principaux enjeux et débats de société sur la question de l’interculturel, puis présentera les écarts entre différentes ressources culturelles construites socio-historiquement à l’échelle des divers continents. Nous présenteront les principales perspectives proposées selon les prinsipaux courants anglo-saxons et francophones. Nous verrons tout particulièrement l'effet de facteurs tels que : la dominante culturelle analogique ou digitale ; les contextes culturels (en tant que codes communicationnels) ; les perceptions culturelles de l'espace (proxémie) et du temps (polychronie et monochronie) ; les rituels sociaux particuliers (salutation, formulation de demandes, etc.). Mais au-delà de ceci, qui relève de formes, il sera aussi question de représentations, d'écarts entre les façons de concevoir le rapport au monde et des imaginaires instituants de société (Castoriadis).

Méthodes d'enseignement

Le cours comprend un enseignement ex cathedra visant à présenter un référentiel théorique et pratique et de nombreux échanges et courts travaux de groupe. La pédagogie accordera beaucoup d’importance au débat interactif entre le chargé de cours et les étudiants , entre les étudiants, notamment à partir de supports videos. Nous chercherons le plus possible de partir de questionnements et de situations vécues pour mobiliser les référentiels formels existants tout en les revisitant chaque fois que possible. La démarche ici invite fondamentalement à développer les capacités critiques et d'interpellation créative..  

Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

Un examen écrit est privilégié à la session de juin et un examen oral à celui de septembre.

Les questions embrassent 5 à 6 des10 parties du cours mais en appellent à faire des liens entre chapitres (partie C de chaque question), après un QCM (partie A de chaque question), une explicitation/illustration (partie B de chaque question).

Des précisions seront apportées au moment opportun

Autres infos

Appuis d'apprentissage :

Sensibiliser les étudiants aux enjeux sociétaux de la communication interculturelle et, plus précisément, aux dimensions symboliques et imaginaires des sociétés contemporaines qui structurent les façons de communiquer et d'interagir.

Disposer des savoirs conceptuels et instrumentaux critiques (savoirs, savoirs-faire, savoirs-être) permettant d’analyser des situations interculturelles et de les accompagner.

Bibliographie

Quelques références importantes sur la communication interculturelle :

  • Demorgon J. 2015 Complexité des cultures et de l'interculturel. contre les pensées uniques. Economica & Anthropos
  • Ladmiral J.-R. et Lipiansky E.M. 2015 La communiction interculturelle Ed traductologiques. Les Beles lettres
  • Castoriadis : pour une entrée en matière, Tomès Arnaud Cornelius Castoriadis, L'imaginaire comme tel Ed Hermann Philosophie
  • Winkin Y. 1981 La nouvelle communication, ed. du Seuil, Coll. Essais.

Sur la pensée chinoise classiuque, tout ce qui a pu être écrit par François Jullien et pensées de Tchouang Tseu de Billeter

Tout ce qui a pu être écrit par (MIT de Palo Alto) :

  • Hall E.T.
  • Watzlawick
  • Bateson

Sur la Communication Muchielli :

  • La nouvelle communication, Armand Colin, Paris, 2000, 214 pages.
  • Approche systémique et communicationnelle des organisations, Armand Colin, Paris, 1998, 160 pages.

 

 

Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en langues et lettres françaises et romanes, orientation français langue étrangère
5
-

Master [120] en traduction
5
-

Master [120] en communication multilingue
5
-

Master [60] en information et communication
5
-

Master [120] en communication
5
-

Master [120] en journalisme
5
-

Master [120] en communication
5
-