Philosophie

lcops1124  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Philosophie
Au vu du contexte sanitaire lié à la propagation du coronavirus, les modalités d’organisation et d’évaluation des unités d’enseignement ont pu, dans différentes situations, être adaptées ; ces éventuelles nouvelles modalités ont été -ou seront-communiquées par les enseignant·es aux étudiant·es.
Voir aussi la liste des évaluations de la session de juin 2020.
5 crédits
30.0 h
Q2
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Les différentes dimensions des sociétés humaines étudiées au sein de la Faculté ESPO (économie et gestion, sociologie et anthropologie, science politique, communication) ne peuvent valablement être étudiées que dans la perspective d'une approche globale de la question : " Qu'est-ce que l'Homme ? ". Cette approche globale est fournie par la philosophie. La philosophie sera donc enseignée en tant que dimension partiellement constitutive de la problématique des sciences de l'Homme et non en tant que discipline spécialisée, séparée des sciences humaines et sociales. Ce cours jette les bases des cours spécialisés de philosophie qui apparaîtront dans les années ultérieures du bac et de la maîtrise dans différents programmes. On pense notamment à ceux portant sur l'épistémologie des sciences sociales, l'éthique, la philosophie politique, la philosophie de la communication, etc. Compte tenu de l'existence de ces cours spécialisés ultérieurs, le cours de première année en baccalauréat aura une portée générale. Il servira d'initiation à un mode de questionnement et à un corpus de références particulier.
Le cours de philosophie est en outre destiné à fournir à l'étudiant (qui, dans le système d'enseignement belge en tout cas, n'a jamais eu de formation spécifique à la philosophie et à son histoire) les repères fondamentaux de l'histoire de la philosophie occidentale. Cette histoire n'est pas abordée pour elle-même et de manière chronologique mais sous forme d'indications qui permettent de situer dans le temps les diverses réponses apportées à la ques-tion qui oriente l'ensemble du cours : " Qu'est-ce que l'homme ? ".
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1.

avoir les éléments nécessaires pour poser dans une perspective philosophique des questions relevant des disciplines enseignées au sein de la Faculté ;

 
2.

observer comment la constitution de ces questions par la philosophie se développe dans un cadre conceptuel qui mêle des enjeux ontologiques à des questions épistémologiques, éthiques et esthétiques ;

 
3. avoir les informations nécessaires pour reconstituer au moins schématiquement la genèse des problématiques dans l'histoire de la philosophie occidentale.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Les contenus abordés au cours de philosophie portent sur les dimensions constitutives de l'existence humaine. On abordera ainsi les questions du désir, du travail, de l'oeuvre, du pouvoir, de la connaissance, de la communication intersubjective, du langage, de la liberté, etc. Le choix des thèmes abordés et leur mode de présentation appartiennent à l'enseignant. Celui-ci veillera particuliè-rement à partir de thèmes pertinents pour les disciplines enseignées au sein du baccalauréat et à montrer l'apport d'une réflexion philosophique aux problématiques disciplinaires. Il aura à coeur d'indiquer, même en quelques mots, la persistance de certaines options philosophiques dans les sciences sociales d'aujourd'hui (par exemple, les enjeux anthropologiques de la problématique expliquer/comprendre en épistémologie des sciences sociales ; ou la persistance de la problématique de Hobbes dans le dilemme du prisonnier ; ou celle d'une anthropologie machiavélienne dans une théorie sociologique de l'acteur-stratège etc.) Dans chaque cas, l'accent sera mis sur les connexions entre les thèmes plutôt que sur le détail. Une argumentation de type philosophique sera directement mise en oeuvre dans cet enseignement qui ne doit pas se présenter comme un catalogue de savoirs plus ou moins périmés mais comme la démarche d'exploration rationnelle d'un savoir vivant. Il est en effet fondamental que le cours se présente comme un questionnement philosophique en acte. La genèse historique de ces questions sera mise en lumière à travers un commentaire de quelques grands apports des auteurs classiques. L'étudiant sera amené à reconnaître qu'il est impossible de répondre à des questions philosophiques, en particulier les plus brûlantes aujourd'hui, sans se référer à des traditions de pensée. Selon des modalités et dans une ampleur qui sont à la discrétion de l'enseignant, une initiation à la lecture des textes philosophiques est souhaitable.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
L'examen consistera en un QCM et/ou une série de questions ouvertes. Cela vaut pour toutes les sessions concernées. 
Autres infos
le support du cours est déposé sur le site Moodle du cours LCOPS 1124 C.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master de spécialisation interdisciplinaire en sciences et gestion de l'environnement et du développement durable

Bachelier en sciences politiques, orientation générale

Master [120] en sciences et gestion de l'environnement
5

Bachelier en information et communication

Bachelier : ingénieur de gestion

Bachelier en sciences humaines et sociales

Bachelier en sciences informatiques

Bachelier en sciences économiques et de gestion

Bachelier en sociologie et anthropologie

Mineure en sciences humaines et sociales