Individu, famille et État

ldrop2072  2019-2020  Louvain-la-Neuve

Individu, famille et État
Note du 29 juin 2020
Sans connaitre encore le temps que dureront les mesures de distances sociales liées à la pandémie de Covid-19, et quels que soient les changements qui ont dû être opérés dans l’évaluation de la session de juin 2020 par rapport à ce que prévoit la présente fiche descriptive, de nouvelles modalités d’évaluation des unités d’enseignement peuvent encore être adoptées par l’enseignant ; des précisions sur ces modalités ont été -ou seront-communiquées par les enseignant·es aux étudiant·es dans les plus brefs délais.
5 crédits
30.0 h
Q2
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Ce cours tend à intégrer l'enseignement du droit de la personne et de la famille dans une réflexion générale, de type socio-politique, sur les rôles respectifs dévolus, dans la société contemporaine, à l'individu, à la famille et à l'Etat (ou à la société civile), lorsqu'il s'agit de déterminer les normes de la vie privée et familiale des individus.
La première partie du cours propose une approche philosophique dans le cadre de laquelle les rapports entre individu, famille et Etat sont étudiés à la lumière de quelques grands philosophes (Aristote, Saint Thomas d'Aquin, Locke, Rousseau, Marx, Nietzsche, '). La perspective philosophique est également enrichie par une ouverture sur la famille africaine et le droit africain de la famille. Durant l'année académique 2016-2017, les thématiques des fondements de la filiation, de l'autorité parentale et du placement des enfants seront plus particulièrement approfondies à travers une lecture de la première nouvelle composant Le Livre de la jungle de Kipling, en traduction française.
La seconde partie du cours propose une approche interdisciplinaire dans le cadre de laquelle le droit de la personne et de la famille est envisagé à la lumière de différentes sciences humaines non juridiques (psychologie, philosophie, sociologie, histoire, anthropologie). Durant l'année académique 2016-2017, les thèmes du sexe, du genre et de la sexualité seront plus particulièrement approfondis (transsexualisme et intersexualisme, égalité entre hommes et femmes, orientation(s) sexuelle(s), protection de l'intégrité sexuelle, garantie de la liberté sexuelle, sadomasochisme, inceste, etc.). 
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1

L'objectif de l¿approche résolument pluridisciplinaire qui caractérise le cours est d'aider les étudiants spécialement intéressés par l¿intervention du droit dans le domaine de la vie privée et des relations familiales à mieux comprendre comment les sociétés contemporaines configurent l¿articulation entre l¿autonomie qu¿elles reconnaissent aux individus et les pouvoirs régulateurs qu¿elles attribuent à la famille et à l¿Etat .

Ce cours fait partie d'une option cohérente de trois cours. Les titulaires des cours de l'option forment une équipe d'enseignement : ils se concertent sur les contenus et méthodes de chaque cours afin d'en assurer la complémentarité.

Le cours s'appuie sur des méthodes pédagogiques participatives (apprentissage par projets ou par problèmes, commentaires de jurisprudences ou de doctrines, débats avec des invités, études de terrain) permettant à l'étudiant de développer en toute autonomie un regard critique, prospectif et inventif. L'étudiant est encouragé à participer au cours et à s'impliquer dans l'apprentissage, lequel a une dimension tout à la fois individuelle et collective. Dans cette perspective, les enseignants des différentes options se concertent au sein de la Faculté au sujet des dispositifs pédagogiques mis en ¿uvre.

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d¿enseignement (UE) ».

 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Méthodes d'enseignement
Le cours met véritablement en exergue l'approche interdisciplinaire du droit de la personne et de la famille.
Il est dispensé en auditoire et articule des exposés magistraux et des échanges interactifs entre les enseignants et les étudiants. Pour que ces échanges puissent être de qualité, les étudiants seront parfois invités à visionner une vidéo, à lire un texte non-juridique ou juridique préalablement au cours. 
Le cours accueille au demeurant plusieurs invités qui viennent apporter aux étudiants leur éclairage de spécialistes d'une science humaine non-juridique ou viennent exposer aux étudiants les spécificités de l'approche juridique de la vie privée et de la vie familiale dans d'autres ordres juridiques à propos desquels ils ont une expertise particulière. Durant l'année académique 2016-2017, le cours accueillera notamment le Professeur de sociologie français Jacques Commaille.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Les étudiants seront évalués par un examen oral et à livre ouvert. L'examen oral est organisé durant la session de juin et chaque étudiant est invité à présenter une question devant chacun des deux enseignants. Les étudiants disposent d'un temps de préparation durant lequel ils peuvent disposer des supports de cours mis à leur disposition par les enseignants et de leurs notes personnelles.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en éthique

Master [120] en sciences psychologiques

Master [120] en sciences de la famille et de la sexualité

Master [120] en droit

Master [120] en sociologie

Master [120] en communication

Master [120] en philosophie

Master [120] en droit (horaire décalé)

Master [120] en journalisme

Master [120] en anthropologie

Master [120] en histoire

Master de spécialisation en études de genre