Prévention des maladies et applications thérapeutiques des activités physiques et sportives

liepr2236  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Prévention des maladies et applications thérapeutiques des activités physiques et sportives
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
5 crédits
30.0 h
Q1
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Etude de certains mécanismes physiologiques impliquées dans l'effet protecteur de l'exercice physique, analyse de la littérature scientifique en ce qui concerne les études épidémiologiques menées dans le secteur. Etude de certaines pathologies ou de conditions (les maladies cardiovasculaires, l'hypertension, l'obésité, le diabète, l'ostéoporose, ...) sous l'optique d'une pratique régulière d'une activité physique et sportive par les personnes concernées.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Au terme de cette activité d'apprentissage, l'étudiant comprendra l'utilité des activités physiques et sportives dans le cadre d'une prévention primaire. Il connaîtra les mécanismes qui engendrent un effet protecteur vis-à-vis de certaines maladies et possèdera les connaissances théoriques nécessaires pour justifier et optimaliser ses interventions. Il sera en outre capable de cerner les applications thérapeutiques de la pratique d'une activité physique ou sportive par les personnes présentant certaines maladies chroniques ou des déficiences sensori-motrices ou physiologiques (prévention secondaire et tertiaire). Il saura évaluer la pertinence de l'utilisation d'une activité physique ou sportive dans une perspective de ré-entraînement à l'effort (recommandations et contre-indications, effets immédiats de la pratique, effets de l'entraînement à plus long terme, recommandations pour la programmation d'activités).
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Place de l’activité physique dans la prévention et la thérapie des principales maladies chroniques : bénéfices, risques et adaptations. Cours théorique et travaux de groupes.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Evaluation : Examen écrit ou oral, évaluation continue et travaux
Autres infos
Pré-requis : IEPR 1025 - Physiologie, biochimie de l'exercice et nutrition
Encadrement : Titulaire(s) et assistants de l'IEPR
Ce cours s'appuie sur les connaissances de base en physiologie cellulaire, physiologie des systèmes ainsi qu'en physiologie et biochimie de l'exercice. Il est suivi par les étudiants suivant le master en sciences de la motricité, orientation éducation physique et orientation générale*. ainsi que par les étudiants inscrits au master de kinésithérapie et réadaptation sous la forme d'un cours au choix.
* jusqu'en 20-21, plus au delà.
Support de cours
  • Support : Ouvrages de référence, publications de la littérature scientifique, diapositives
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en sciences de la motricité, orientation générale

Master [60] en kinésithérapie et réadaptation

Master [120] en sciences de la motricité, orientation éducation physique