Mémoire

lrom2892  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Mémoire
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
30 crédits
Q1 et Q2
Langue
d'enseignement
Français
Préalables
/
Thèmes abordés
/
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Le mémoire doit montrer l'aptitude de son auteur à exposer correctement les résultats d'un travail personnel, objectif et méthodique, dont la qualité n'est pas nécessairement liée à l'étendue.
Le mémoire est, au même titre que les autres formes d'enseignement, un moyen de formation constitutif des programmes où il est prévu. Il s'agit d'un travail de recherche demandé aux étudiants qui, à ce stade de la formation, doit être considéré comme initiant à la recherche dans la discipline concernée.
Le mémoire consiste en un travail de recherche :
- spécifique, vis-à-vis des autres activités d'enseignement ;
- méthodique, dont les fondements sont assurées par la formation de base ;
- intégré dans le programme et limité dans l'étendue du sujet.
Cf; Dispositions relatives au mémoire:
https://myalfresco.uclouvain.be/alfresco/service/ucl/streamDownload/workspace/SpacesStore/18e60fbc-ab6c-426b-9786-b77206423b32/Vad%C3%A9m%C3%A9cum%20m%C3%A9moire%20ROM.pdf?a=true
https://intranet.uclouvain.be/fr/myucl/facultes/fial/tfc-et-memoires-tfe-0-1-2-3-4-5.html
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Quel que soit le sujet, le mémoire de master permet à l'étudiant de :

- réaliser une analyse critique et une synthèse d'une question scientifique donnée,

- contextualiser une problématique en lien avec les connaissances actuelles,

- exposer les résultats de son travail en justifiant ses choix méthodologiques, en argumentant ses hypothèses et en exposant scientifiquement les résultats obtenus.

Un mémoire doit comporter environ quatre-vingt pages soit 200.000 signes (espaces compris; incluant bibliographie et notes, mais hors annexes) de rédaction personnelle et originale, espace nécessaire pour déployer une mise en forme d'une hypothèse de recherche, d'une démonstration ou d'un exposé argumenté et étayé par des citations, des références, des sources et une familiarité avec la bibliographie du sujet. Il comporte une introduction, notamment méthodologique, un développement montrant l'analyse et la synthèse du propos, une conclusion et une bibliographie.
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

L'étudiant est tenu de rencontrer son promoteur à deux reprises au moins durant le premier bloc annuel. Au plus tard le premier jour de la session finale de son premier bloc annuel, il envoie à son promoteur un dossier faisant la synthèse du travail réalisé au cours de l'année. Ce dossier comprendra au moins : un titre, une description de la problématique (une page), un plan, une bibliographie structurée.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Le mémoire est supervisé par un promoteur. Si le sujet du mémoire le requiert, un co-promoteur peut être sollicité par le promoteur avec l'accord du président du jury. L'étudiant doit soumettre son sujet pour approbation au promoteur. Le jury du mémoire est composé du promoteur et d'un autre lecteur, désigné par le jury de maîtrise.
Le mémoire est évalué en fonction de :
- l'atteinte de ses objectifs
- la capacité à réaliser une synthèse pertinente et bien documentée
- l'investissement personnel et la capacité à discuter les choix méthodologiques
- la cohérence du travail effectué
- la correction, la qualité et la pertinence de la formulation écrite.
Dans sa note finale, le promoteur prend en compte également l'implication de l'étudiant et la régularité du travail fourni tout au long du master dans le cadre du mémoire (en particulier, la remise en temps et en heure et la qualité du dossier remis à l'issue du premier bloc annuel).
Autres infos
Dans le cas d'un cumul de deux masters la même année académique sur deux finalités différentes, l'évaluation du second mémoire se fera selon les critères suivants :

  1. Le sujet du mémoire pourra être différent du premier mémoire. Les exigences seront identiques à l'exception de sa longueur qui pourra être ramenée à un minimum de 100 000 signes espaces compris (hors bibliographie et annexes).
  2. Le sujet du mémoire pourra être le même que celui du premier mémoire et constituera le développement d'un second volet qui n'a pas pu être développé dans le premier mémoire. Ce second développement consistera soit en une extension de corpus soit en une autre question de recherche sur un corpus identique. Il devra comporter au moins 100 000 signes, dont un maximum de 30 000 signes pourra être consacré à résumer la problématique du premier mémoire. Le reste devra obligatoirement consister en un développement original. Une partie de la bibliographie du premier mémoire pourra être incluse dans le second.
  3. Le mémoire sera évalué par deux lecteurs.
  4. La correction de la langue sera prise en compte dans l'évaluation, comme dans le cas du premier mémoire.
Bibliographie
Document de référence "Harmonisation des références bibliographiques" en FIAL :

http://zeus.fltr.ucl.ac.be/Harmonisation_bibliographique.pdf   
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en langues et lettres françaises et romanes, orientation générale
30