Italie et provinces romaines A

larko2370  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Italie et provinces romaines A
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
5 crédits
30.0 h
Q1

Cette unité d'enseignement bisannuelle est dispensée en 2020-2021
Enseignants
Amoroso Nicolas (supplée Cavalieri Marco); Cavalieri Marco;
Langue
d'enseignement
Français
Préalables
/
Thèmes abordés
Le cours envisage des questions approfondies et des problèmes spécifiques d'interprétation liés à la reconstruction sociale et politique des sources archéologiques concernant la ville de Rome, depuis sa fondation jusqu'au Haut Moyen Age, l'Italie et les provinces romaines. Les questions abordées concerneront des domaines différents, notamment l'urbanisme, l'architecture, les systèmes de bâti, etc. pour essayer de définir un schéma interprétatif du système de vie romain le long des siècles.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Formation avancée des archéologues qui se consacrent à l'étude de l'archéologie romaine articulée soit en Italie, le centre du pouvoir, soit dans les provinces de l'empire. Le but du cours est de développer l'esprit critique et des méthodes d'analyse de l'art (peinture, sculpture, architecture) et de la culture matérielle au sein d'une civilisation millénaire, donc fuyant à tout type d'approche d'analyse standardisée. Application soit des concepts théoriques et anthropologiques utilisés dans l'interprétation archéologique soit des sources littéraires et épigraphiques parvenues de l'Antiquité latine.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
La thématique retenue pour l’année académique 2020-2021 est la suivante :
« Archéologie du culte romain de Mithra »
Si « Mithra » désigne une divinité d’origine indo-iranienne connue depuis le 2e millénaire av. J.-C., c’est dans le monde romain qu’il connut une fortune extraordinaire pendant plus de trois siècles. À travers tout l’Empire, on ne compte plus les « mithréums » et leur mobilier (statues, reliefs, inscriptions, etc.) que les fouilles archéologiques révèlent année après année. Décliné en plusieurs chapitres thématiques, le cours proposera une synthèse actualisée des données. Nourrie par les textes, les images et les nouvelles découvertes, l’analyse portera sur l’origine de ce dieu mystérieux, sa diffusion dans l’Empire unifié par Rome, ses sanctuaires mais aussi ses adeptes et la question débattue des cérémonies (en particulier celle de l’initiation).
PLAN
Partie 1 – Séances théoriques
  • 1. Introduction – Historiographie et problématique
  • 2. Aux origines du culte de Mithra : du Mithra perse au Mithra romain
  • 3. Histoire sacrée : un mythe en images
  • 4. Le mithréum : un antre sacré (topographie, architecture et décor)
  • 5. Cérémonies mithriaques : initiations et banquets
  • 6. Communautés et adeptes : l’apport des données épigraphiques
  • 7. La fin du culte de Mithra
Partie 2 – Itinéraires mithriaques
  • Cours/conférence – Mithra à Ostie
  • Séances de séminaires centrés sur plusieurs sites mithriaques en Italie et dans les provinces de l’empire
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Combinaison d’exposés ex-cathedra de l’enseignant (ou de conférenciers invités) et de séminaires. Les séances doivent être préparées par les étudiants sur base de la lecture d’un ou plusieurs articles dont la liste est publiée au début de l’année. Ils sont d'ailleurs invités à participer de façon active à certaines séances qui peuvent prendre la forme de séminaire préparé par les étudiants. Possibilité d’organiser un séjour d'étude à l'étranger guidé par l'enseignant et/ou avec exposés par les étudiants des concepts principaux et introduction au travail de terrain.
Un travail scientifique devra être préparé par les étudiants et déposé à la fin du quadrimestre.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Examen écrit (50% de la note) et travail scientifique (50% de la note).
Ressources
en ligne
Pdf du cours et bibliographie.
Bibliographie
Adrych, P. et al.Images of MithraVisual Conversations in Art and Archaeology, Oxford-New York, 2017. 
Beck, R., The Religion of the Mithras Cult in the Roman Empire: Mysteries of the Unconquered Sun, Oxford, 2006. 
Clauss, M., Mithras, Kult und Mysterien, Munich, 1990 (traduction anglaise par R. Gordon, The Roman Cult of Mithras: The God and His Mysteries, Edinburgh 2000). 
Cumont, F., Les mystères de Mithra, Bruxelles, 1900 (3e éd. 1913). 
Mastrocinque, A., Des Mystères de Mithra aux Mystères de Jésus, Stuttgart 2009. 
Panagiotidou, O.  et Beck, R., The Roman Mithras Cult. A Cognitive Approach, Londres, 2017. 
Turcan, R., Mithra et le mithriacisme, Paris ,1981 (4e éd. 2004). 
Ulansey, D., The Origins of the Mithraic Mysteries. Cosmology and Salvation in the Ancient World, Oxford, 1989 (2e éd. New York, 1991). 
Vermaseren, M. J., Corpus inscriptionum et monumentorum religionis Mithriacae (CIMRM), La Haye, 1956 et 1960.
Vermaseren, M. J., Mithra, ce dieu mystérieux, Paris-Bruxelles, 1960. 
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Certificat universitaire en langue, littérature et civilisation latines

Master [120] en histoire

Master [120] en langues et lettres anciennes, orientation classiques

Master [120] en langues et lettres anciennes et modernes

Master [60] en histoire de l'art et archéologie, orientation générale

Master [60] en histoire

Master [120] en histoire de l'art et archéologie, orientation générale