Italie et provinces romaines B

larko2371  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Italie et provinces romaines B
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
5 crédits
30.0 h
Q1

  Cette unité d'enseignement bisannuelle n'est pas dispensée en 2020-2021 !

Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Préalables
/
Thèmes abordés
Le cours envisage des questions approfondies et des problèmes spécifiques d'interprétation liés à la reconstruction sociale et politique des sources archéologiques concernant la ville de Rome, depuis sa fondation jusqu'au Haut Moyen Age, l'Italie et les provinces romaines.
Les questions abordées concerneront des domaines différents, notamment l'urbanisme, l'architecture, les systèmes de bâti, etc. pour essayer de définir un schéma interprétatif du système de vie romain le long des siècles.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Formation avancée des archéologues qui se consacrent à l'étude de l'archéologie romaine articulée en Italie, le centre du pouvoir, ainsi que dans les provinces de l'empire.
Le but du cours est de développer l'esprit critique et des méthodes d'analyse de l'art (peinture, sculpture, architecture) et de la culture matérielle au sein d'une civilisation millénaire, donc fuyant à tout type d'approche d'analyse standardisée.
Application soit des concepts théoriques et anthropologiques utilisés dans l'interprétation archéologique soit des sources littéraires et épigraphiques parvenues de l'Antiquité latine.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
La thématique retenue pour l’année académique 2019-2020 est la suivante : 
« Les cultes d’origine égyptienne à Rome et dans les provinces de l’Empire »
Le cours propose d’aborder l’un des phénomènes religieux majeurs de l’Antiquité romaine, celui de la diffusion des cultes d’origine égyptienne (ou « isiaques ») à Rome et dans les provinces de l’Empire, entre le Ier s. av. J.-C. et le IVe s. ap. J.-C. Déesse aux multiples facettes, Isis en est l’une des protagonistes principales, accompagnée par d’autres divinités égyptiennes qui gravitent autour d’elle : Sérapis, Harpocrate, Anubis, Apis et bien d’autres. À la croisée d’approches multiples, l’étude de ce phénomène intègre une véritable science historique interdisciplinaire faisant appel à l’archéologie, à l’histoire des religions et à bien d’autres disciplines des « Sciences de l’Antiquité ». La documentation est colossale puisque les témoignages rassemblent d’importants vestiges de temples, des objets de nature variée (sculptures, reliefs, peintures, monnaies, bijoux, etc.), mais aussi de nombreuses inscriptions et plusieurs commentaires dans les sources littéraires gréco-latines. L’enjeu du cours sera de mieux comprendre mais aussi de délimiter les contours spatio-temporels de ce phénomène religieux à partir des données archéologiques. Les séances seront déclinées en plusieurs chapitres qui aborderont les divinités du cercle isiaque, les lieux de culte, les voies et les outils de la diffusion, les acteurs du culte, les rites et les pratiques cultuelles.
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Combinaison d'exposés ex-cathedra de l'enseignant ou de conférenciers invités et de séminaires.
Les séances peuvent être préparées par les étudiants sur base de la lecture d'un ou plusieurs articles dont la liste sera publiée au début de l'année.
Ils sont d'ailleurs invités à participer de façon active à certaines séances qui peuvent prendre la forme de séminaire.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Examen écrit.
Ressources
en ligne
Pdf du cours et bibliographie.
Bibliographie
Bricault L., 2001. Atlas de la diffusion des cultes isiaques, Paris (Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 23). 
Bricault L., 2005. Recueil des inscriptions concernant les cultes isiaques (RICIS), 3 vols, Paris (Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 31).
http://ricis.huma-num.fr/index.html 
Bricault L., 2013. Les cultes isiaques dans le monde gréco-romain, Paris.
Dunand, F. 2000. Isis. Mère des dieux, Paris. 
Malaise, M. 2005. Pour une terminologie et une analyse des cultes isiaques, Bruxelles. 
Takacs S. A., 1995. Isis and Sarapis in the roman world, Leyde (Religions in the Graeco-Roman World, 124). 
Turcan, R. 2014. Les cultes orientaux dans le monde romain, Paris, 3e éd.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Certificat universitaire en langue, littérature et civilisation latines

Master [120] en histoire

Master [120] en langues et lettres anciennes, orientation classiques

Master [120] en langues et lettres anciennes et modernes

Master [60] en histoire de l'art et archéologie, orientation générale

Master [60] en histoire

Master [120] en histoire de l'art et archéologie, orientation générale