Projet intégré en technologies environnementales eau-sol-air

lbire2214  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Projet intégré en technologies environnementales eau-sol-air
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
7 crédits
50.0 h + 20.0 h
Q1
Enseignants
Agnan Yannick; Delmelle Pierre (coordinateur);
Langue
d'enseignement
Français
Préalables
Pré-requis : Tronc commun BIRE, cours obligatoire de l'option « Technologies environnementales eau-sol-air »
Thèmes abordés
Le projet intégré en technologies environnementales demande aux étudiants de mettre en 'uvre de manière intégrée les connaissances et compétences acquises dans les différents cours de leur formation de bioingénieur pour analyser et comprendre une problématique de pollution environnementale réelle, identifier et documenter les solutions possibles. La situation réelle soumise aux étudiants présente un niveau de complexité compatible avec le temps imparti par le cours. Le projet donne lieu à la communication orale et écrite de l'analyse et des propositions de solutions d'une manière compréhensible et utilisable par des ingénieurs sans spécialisation particulière.
Contenu
Le but du Projet intégré est de mettre les étudiants dans une situation réelle et de les faire travailler par groupes de quatre à la manière d'un bureau d'études pendant deux mois, en interaction étroite avec un commanditaire. Pour cela, une ou plusieurs problématiques environnementales correspondant à des situations réelles (pollution, gestion des déchets, remédiation, etc.) sont proposées aux étudiants par des commanditaires (décideur, autorité publique régionale ou communale, entreprise). Ayant fait le choix de leur sujet, les étudiants s'organisent en groupe de travail, structurent leur approche, collectent des données existantes et analysent la problématique en mobilisant l'ensemble des connaissances scientifiques acquises durant les quatre premières années de leurs études. L'objectif du travail est de parvenir à élaborer une solution qui soit techniquement appropriée et qui tienne compte des contraintes. Pour le commanditaire, l'intérêt du travail est d'obtenir une étude relativement fouillée et complète sur un sujet présentant un intérêt pour lui.
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Sous la forme de cours-atelier : à l'issue d'une première étape de prise de contact avec la problématique et son contexte, les étapes, la distribution des tâches à accomplir et les échéances sont définies par les étudiants en concertation avec les enseignants. Les étudiants établissent un calendrier de séances de travail internes au groupe et de séances d'interactions avec les enseignants responsables du cours ou avec le commanditaire extérieur qui a suscité le projet. Au cours des séances d'interactions, l'avancement du travail est discuté ainsi que les choix qui doivent être décidés à l'issue de chacune des étapes pour passer à l'étape suivante. Le rapport de projet est rendu pour la dernière semaine de cours et défendu oralement au cours de la session d'examens de janvier devant les enseignants responsables de cours et le commanditaire.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Rapport écrit et présentation orale du projet finalisé.
Autres infos
Ce cours peut être donné en anglais.
Ressources
en ligne
Moodle
Faculté ou entité
en charge