Approche éthique et critique de la communication d'organisation

lcomu2710  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Approche éthique et critique de la communication d'organisation
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
5 crédits
22.5 h
Q2
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Les bases philosophiques et conceptuelles de l'éthique de la communication.
Approche conceptuelle et critique de quelques notions centrales : persuasion, influence, pouvoir, responsabilité. La responsabilité sociétale des professionnels de la communication des organisations, tant dans le secteur marchand que public et non marchand, et la relation avec la notion de Responsabilité sociétale d'entreprise (RSE/CSR).
La relation entre communication d'organisation, opinion publique et démocratie.
Spécificités de l'éthique des secteurs principaux de la communication d'organisation : entre autres, la publicité, la relation avec les médias et globalement les relations publiques, la communication corporate, la communication interne, la communication en ligne.
Les codes et chartes déontologiques du secteur de la communication d'organisation, au niveau national et international.
Les approches critiques de la communication d'organisation : notions, courants, applications. La diversité et les relations entre les genres : approches critiques.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1. Savoir interroger les actes de communication d'organisation en termes éthiques et les situer relativement au droit et à la déontologie.
 
2. Connaître les aspects éthiques de différents domaines de la communication d'organisation, tant dans le secteur marchand que public et non marchand.
 
3. Savoir réaliser une analyse critique des formes principales de la communication d'organisation, en mobilisant des concepts et des méthodes scientifiques.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Éthique, morale, déontologie, etc. : définitions et concepts de base.
Approche critique de la communication d'organisation.
Les écoles éthiques : présentation de quelques contribution (approche déontologique, conséquentialiste, éthique des vertus, éthique du care, etc.).
Prendre une décision éthique (le « dilemme ») : méthodologie du choix.
Processus relationnels dans le choix.
La responsabilité sociétale des entreprises, le développement durable et la communication.
Cas particuliers de problèmes éthiques : les relations publiques ; la communication numérique ; la publicité et le jury d'éthique publicitaire.
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Séances magistrales ; applications à des cas réels ; lectures et études individuelles ; travail de groupe.
Code vert : activités et séances principalement en présentiel. Codes jaune et orange : activités principalement en distanciel ; certaines séances pourront avoir lieu en présentiel si le nombre d'étudiants le permet.
 
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Méthode d’évaluation :
La note (sur 20) est constituée de différentes parties, toutes obligatoires pour passer l’examen et obtenir les crédits.
2 points : Présence active au cours (les modalités seront communiquée en début de cours). Si l'étudiant ne respecte pas les critères fixés en début du cours pour obtenir ces points, un travail écrit individuel à remettre par courriel est demandé pour obtenir les 2 points.
8 points : rapport écrit sur un travail de groupe.
10 points : travail écrit individuel à remettre via Moodle. Une insuffisance à cette partie individuelle implique la nécessité de repasser l’examen à la seconde session (cette cote devient la cote finale globale de la première session).
Pour la seconde session: un travail écrit individuel à remettre via Moodle. La cote du travail de groupe est conservée si elle est égale ou supérieure à la moitié ; dans le cas contraire, un travail écrit individuel supplémentaire à remettre via Moodle sera demandé. La cote de présence active au cours est conservée ; dans le cas contraire (cote de 0 à la première session pour cette partie), l’étudiant devra réaliser un travail écrit individuel supplémentaire.
Bibliographie
Supports facultatifs:
A. Catellani & C. Sauvajol-Rialland, 2015, Les relations publiques, Paris, Dunod, chapitre 6.
P. Cochinaux, L'éthique, fidélité, coll. Que penser de... ?, 2008.
M. Canto-Sperber et R. Ogien, La philosophie morale, Que sais-je ?, 2017 (4ème édition).
C. Renouard, 2015, Éthique et entreprise, Ivry-sur-Seine, Éditions de l'atelier.
S. Mercier, 2014, L'éthique dans les entreprises, Paris, La Découverte.
C. Ansperger, P. van Parjis, 2003, Éthique économique et sociale, Paris, La Découverte.
C. E. johnson, 2012, Organizational Ethics, Londres, Sage.
R. Tench, L. Yeomans (eds.), 2017, Exploring Public Relations, chapitre 12.
Support de cours
  • Catellani A., Cobut, E., Donjean, C., Vers d’avantage d’éthique en communication, Liège, Edipro, 2017
  • Portefeuille de lecture, mis à disposition sur Moodle UCL
  • Supports de cours mis à disposition sur Moodle UCL
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [60] en information et communication

Master [120] en communication