Droit judiciaire

ldroi1307  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Droit judiciaire
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
5 crédits
60.0 h + 12.0 h
Q1
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Le cours a pour objet les règles générales d'organisation judiciaire, de compétence et de procédure civile. Le cours couvre les domaines suivants : - les principes généraux de la fonction de juger. - l'organisation judiciaire : l'organigramme des cours et tribunaux relevant du pouvoir judiciaire, le statut des magistrats du siège et du ministère public ainsi que les modes alternatifs de règlement des conflits y sont abordés. - la compétence : l'attention est principalement portée sur les critères de fixation de la compétence matérielle et de la compétence territoriale et sur le règlement des conflits de compétence, tant au premier degré qu'au second degré de juridiction. - la procédure, à savoir le déroulement du procès depuis son introduction jusqu'à l'exercice éventuel des voies de recours contre le jugement. Enseignement magistral pouvant, le cas échéant, être complété selon les besoins de l'enseignement par d'autres méthodes pédagogiques. Le syllabus doit être fourni au début du semestre d'enseignement, dès la deuxième année de la nomination du titulaire. 12 heures d'exercices pratiques obligatoires permettent à l'étudiant de développer une approche pratique de la matière. Les séances sont préparées par l'étudiant. Les prestations de celui-ci sont évaluées par l'assistant. Le titulaire veille, en concertation avec le président du département, à la cohérence et à la bonne articulation entre les exercices pratiques et le cours magistral, en ce compris quant à l'évaluation.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Le cours permet à l'étudiant d'acquérir les notions, institutions et mécanismes indispensables à la compréhension du fonctionnement de la justice et du procès civil. Au travers de cet enseignement, il convient aussi de sensibiliser l'étudiant aux ressorts et aux enjeux de la fonction étatique de juger, celle-ci se distinguant des modes alternatifs de résolution des conflits. Au terme du cours, l'étudiant doit être capable d'appliquer les règles théoriques enseignées à des situations concrètes simples, tout autant que de nourrir une réflexion critique à leur sujet.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Le cours a pour objet les règles générales d'organisation judiciaire, de compétence et de procédure civile.
Il couvre les domaines suivants :
- les principes généraux de la fonction de juger;
- l'organisation judiciaire : l'organigramme des cours et tribunaux relevant du pouvoir judiciaire, le statut des magistrats du siège et du ministère public ainsi que les modes alternatifs de règlement des conflits y sont abordés;
- la compétence : l'attention est principalement portée sur les critères de fixation de la compétence matérielle et de la compétence territoriale et sur le règlement des conflits de compétence, tant au premier degré qu'au second degré de juridiction;
- la procédure, à savoir le déroulement du procès depuis son introduction jusqu'à l'exercice éventuel des voies de recours contre le jugement.
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Enseignement magistral en grand auditoire (60 heures) pouvant, le cas échéant, être complété selon les besoins de l'enseignement par d'autres méthodes pédagogiques, notamment l'invitation de praticiens de la justice civile (magistats, avocats, huissiers), ou encore le regroument de cours avec d'autres matières du programme dans une perspective interdisciplinaire (ex. cours "mixtes" de droit judicaire de la famille).
Le cours masgistral est prolongé par des exercices (12 heures) obligatoires, dispensés en petits groupes (25 étudiants) par un.e. assistant.e. Ces séances permettent à l'étudiant de développer une approche pratique de la matière, notamment par le biais d'exercices de plaidoiries. Les séances sont préparées par l'étudiant.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Un examen écrit, comportant (à concurrence d'un quart de la note) un exercice pratique, ainsi qu'une question "bonus" testant les aptitudes de l'étudiant.e en néerlandais judiciaire.
Autres infos
L'étudiant.e dispose à l'examen d'un exemplaire de son choix du Code judiciaire.
Ressources
en ligne
Un syllabus (404 p.), disponible sur Moodle (LDROI1307) et diffusé sur support papier par le service-cours.
Pour les exercices pratiques : un fascicule d'environ 80 pages, comprenant des tableaux de synthèse, des énoncés de casus et des modèles d'actes de procédure, disponible sur Moodle.
Bibliographie
1) Le Code thématique « Audience-Judiciaire » (Larcier) est recommandé pour son excellent rapport qualité-prix (39 €), mais n'est pas imposé.
2) G. de Leval, J. van Compernolle, D. Mougenot, O. Caprasse, P. Moreau, H. Boularbah et J.-Fr. van Drooghenbroeck, Droit judiciaire. Tome 2 : Manuel de procédure civile , Bruxelles, Larcier, 2015, 1528 pages: lecture d'approfondissement tout à fait facultative.
Support de cours
  • Droit judiciaire (syllabus)
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Bachelier en droit