Philosophie de la Religion B

lfilo2131  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Philosophie de la Religion B
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
5 crédits
30.0 h
Q1

Cette unité d'enseignement bisannuelle est dispensée en 2020-2021
Enseignants
Colombo Agustin (supplée Leclercq Jean); Leclercq Jean;
Langue
d'enseignement
Français
Préalables
/
Thèmes abordés
La religion appartient à la culture humaine et a donc une portée générale pour l'homme et, singulièrement, pour l'homme réfléchissant sur sa condition. D'où particulièrement, la place de la philosophie de la religion. Cette discipline assure au croyant, loin de toute tentation positiviste (fondamentalisme, fidéisme), les conditions générales de la religion au regard de la pensée. Par ailleurs, elle propose à l'incroyant une approche de la religion en son statut de pensée dans le concert des connaissances humaines. Un cours de Philosophie de la Religion s'inspire de grands précédents (Kant, Schelling, Hegel, etc...; des théologiens quand ils s'expriment comme philosophes : Origène, Augustin, Thomas d'Aquin, etc...). Il veille à prémunir contre toute confusion entre théologie et philosophie religieuse.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Être capable d'articuler le rapport de la philosophie et de la religion, en respectant aussi bien l'originalité de la religion que le droit de la philosophie à réfléchir sur la religion.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
La gouvernementalité chrétienne
Comment le christianisme a-t-il pensé le problème du gouvernement ? Quels sont les mécanismes et les concepts à travers lesquels la réflexion chrétienne sur la gouvernementalité –  i.e. la gestion quotidienne de la conduite des individus – s’est développée ?
Appuyé sur les recherches que Michel Foucault (1926-1984) a consacrées au christianisme, ce cours aborde ces questions dans le but de saisir et analyser les principaux éléments qui ont permis au christianisme de donner une réponse à une question aussi élémentaire que capitale pour la réflexion du politique, à savoir « qu’est-ce que gouverner ? »  
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Cours magistral avec demande de lectures de textes relatifs au sujet du cours.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Travail écrit sur la base du sujet du cours de cette année. Les consignes sont données par l'enseignant durant le déroulement du cours. Le travail est déposé à l'ouverture officielle de chaque session.
Bibliographie
AGAMBEN Giorgio, De la très haute pauvreté. Règles et forme de vie. Paris : Payot Rivages, 2013.
BENOÎT DE NURSIE, La Règle de saint Benoît. Paris : Les éditions du cerf (sources chrétiennes), 1976.
CASSIEN Jean, Conférences (3v). Paris : Les éditions du cerf (sources chrétiennes), 2008, 2009, 1971.
-------------------, Institutions cénobitiques. Paris : Les éditions du cerf (sources chrétiennes), 2001.
GROS Frédéric, Michel Foucault. Paris : PUF (Que sais-je ?), 2017. 
FOUCAULT Michel, Du gouvernement des vivants. Cours au Collège de France 1979-1980. Paris : Seuil/Gallimard, 2012.
--------------------------, Histoire de la sexualité 1. La volonté de savoir. Paris : Gallimard (TEL), 1994. IV « Le dispositif de sexualité », parties 1 « Enjeu » et 2 « Méthode ». 
--------------------------, Histoire de la sexualité 2. L’Usage des plaisirs. Paris : Gallimard (TEL), 1997.
--------------------------, Histoire de la sexualité 4. Les Aveux de la chair. Paris : Gallimard, 2018.
--------------------------, Le gouvernement de soi et des autres. Cours au Collège de France 1982-1983. Paris : Seuil/Gallimard, 2008. 
--------------------------, Il faut défendre la société. Cours au Collège de France 1976. Paris : Seuil/Gallimard, 1997. Leçon du 14 janvier. 
--------------------------, Le pouvoir psychiatrique. Cours au Collège de France 1973-1974. Paris : Seuil/Gallimard, 2003. Leçon du 28 novembre.
--------------------------,« Le sujet et le pouvoir » dans Dits et écrits II. Paris : Gallimard (Quarto), 2001. 
--------------------------, Qu’est-ce que la critique ? suivi de La culture de soi. Paris : Vrin (Philosophie du présent), 2015.
--------------------------, Sécurité, territoire, population. Cours au Collège de France 1977-1978. Paris : Seuil/Gallimard, 2004.
--------------------------, Surveiller et punir. Naissance de la prison. Paris :Gallimard, 1975. Troisième partie « Discipline ».  
SENELLART Michel, « Le christianisme dans l’optique de la gouvernementalité » dans Bouquet D., Dufal B. et Labay P (dir.), Une histoire au présent. Les historiens et Michel Foucault. Paris : CNRS Éditions, 2013.  
---------------------------, Les arts de gouverner. Du regimen médiéval au concept de gouvernement. Paris : Seuil, 1995.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en philosophie

Master [120] en éthique

Certificat universitaire en philosophie (approfondissement)

Master [60] en philosophie

Certificat universitaire en sciences des religions

Master [120] en sciences des religions

Master [120] en théologie