Sociologie des organisations

lopes2139  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Sociologie des organisations
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
6 crédits
30.0 h + 10.0 h
Q2
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
- Théories de la structure organisationnelle : division du travail, modes de regroupement des unités, mécanismes de coordination, degré de centralisation de la structure, etc. - Théorie de la contingence : caractéristiques de l'environnement organisationnel, influences sur la structure et les modes de fonctionnement de l'organisation, etc. - Théories du pouvoir : systèmes d'autorité et de pouvoir, acteurs, zones d'incertitudes, stratégies, processus de décision, etc. - Théories de la culture et de la communication : modes de communication, conventions, identités, cultures organisationnelles et professionnelles, etc.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 - Être capable d'analyser des organisations (entreprises, administrations, associations, etc.) en prenant en compte la complexité et la diversité des situations ; - Développer une capacité d'analyse des conditions et des processus de décision et de changement ; - Pouvoir élaborer des projets d'action réalistes et efficaces en tirant parti de ces analyses et en situant ces projets dans leur contexte socio-économique.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Au plan du contenu du cours, outre un rapide rappel de l’histoire de la sociologie des organisations, nous proposons de nous concentrer sur trois approches sociologiques des organisations qui sont autant de lunettes pour mener une analyse organisationnelle :
  1. une approche qui vise à décrire les morphologies des organisations (structures et configurations organisationnelles) et à les situer par rapport à certaines déterminations (facteurs de contingence). Pour ce faire, nous prendrons appui sur la théorie de la contingence structurelle de Mintzberg ;
  2. une approche qui met l’accent sur le caractère  « politique » des organisations, estimant que la dynamique des organisations ne peut être comprise qu’à travers les stratégies des acteurs et des systèmes d’action qui se mettent en place autour des enjeux de pouvoir. Certains d’entre vous l’aurons reconnue ; il s’agit de l’analyse stratégique de Crozier et Friedberg ;
  3. une approche qui nous permettra de lire une autre facette des organisations ; les principes de sens qui s’y retrouvent, les inévitables controverses et compromis. Les politiques dans les organisations, les règles, les conventions, les actions sont porteuses de sens, et à cet égard elles peuvent être considérées comme justes et justifiables dans l’espace public ou, au contraire, peu justifiables. Pour saisir ces univers de sens, nous prendrons appui sur les économies de la grandeur de Boltanski et Thévenot.
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Au plan pédagogique, notre projet est d’avancer doucement mais sûrement à partir du dossier pédagogique, qu’il faudra s’approprier individuellement et collectivement. Chaque approche devra faire l’objet d’une application à des cas organisationnels que vous choisirez en sous-groupe en fonction de vos terrains, expériences ou aspirations. Nous procéderons approche par approche, assurant une évaluation formative après chacune d’entre elles. Dans un souci de précision :
  1. Pour chaque approche, une séance sera consacrée à la présentation du cadre théorique.
  2. Ensuite, une séance sera dédiée au travail d’étude de cas par chaque sous-groupe, l'enseignant étant alors une personne ressource qui circule entre les sous-groupes.
  3. Le fruit de ce travail sera ensuite présenté à l’ensemble du groupe et discuté collectivement dans l’esprit d’une évaluation formative (non cotée).
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

L’évaluation certificative portera (1) sur un travail de groupe à réaliser tout au long des séances et (2), en fin de parcours, une défense en face à face (ou en mode distanciel selon les circonstances) et/ou un examen oral sur les cadres théoriques. Le travail a pour objet la présentation, la problématisation et l'analyse d'une situation de travail mobilisant au moins deux des paradigmes développés au cours. 
Le travail est à déposer sur Moodle au plus tard une semaine avant la rencontre évaluative. 
Autres infos
La formation peut se faire le samedi et certains soirs en semaine; elle est décentralisée et oblige donc à des déplacements. Le professeur fonctionne en collaboration avec un conseiller à la formation. Il doit rédiger le matériau pédagogique correspondant à ses enseignements.
Ressources
en ligne
Utiliser par exemple Google Scholar.
Support de cours
  • Dossier pédagogique. Il sera distribué lors de la première séance.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en politique économique et sociale (horaire décalé)