Sociologie : éducation, santé et travail

lpsp1007  2020-2021  Louvain-la-Neuve

Sociologie : éducation, santé et travail
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
3 crédits
30.0 h
Q1
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés


Le cours aborde :

·         les théories et l'épistémologie de la sociologie

·         les auteurs fondateurs et contemporains

·         les identités et les liens sociaux

·         le regard sociologique sur les champs de l'éducation-santé-travail
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Au terme de cet enseignement, l'étudiant devra être capable de/d':

·         comprendre l'objet d'une approche sociologique des faits sociaux, et la manière dont la sociologie traite des dimensions collectives et individuelles, de liberté et de contrainte, de la vie en société. Cerner les différentes options méthodologiques de la sociologie (enquêtes par questionnaires, entretiens, observations, démarche idéal-typique)

·         utiliser activement les concepts sociologiques dans l'interprétation du monde social qui est le sien et sa place dans ce monde, en lui permettant de rompre avec le sens commun et de développer son sens critique

·         acquérir une compréhension critique de quelques problématiques issues de champs sociologiques particuliers (l'éducation, la santé et le travail)

Eu égard au référentiel des acquis d'apprentissage, le cours vise prioritairement à amener les étudiants à :

A1 : maîtriser les connaissances qui permettent d'expliquer et de comprendre un individu, un groupe ou une organisation

·         comprendre et expliciter l'objet spécifique et les grands courants théoriques des disciplines proches : philosophie, anthropologie, sociologie, linguistique ;

·         identifier et expliciter les liens qui existent entre la psychologie, la logopédie, les sciences de l'éducation et les disciplines proches ;

·         comprendre et expliciter les modèles des modes de fonctionnement ordinaires et atypiques les plus fréquentes des individus, groupes et organisations.

Secondairement, ce cours vise à amener les étudiants à :

A2 : analyser et modéliser une situation (individu, groupe ou organisation) en référence à des théories, résultats de recherche, méthodes et outils relevant de la psychologie

    connaître les différents outils d'observation et d'analyse qui permettent d'expliquer et de comprendre un individu, un groupe ou une organisation ;
    sélectionner les données, théories, méthodes et outils pertinents face à une situation simple ;
    utiliser ces données, théories, méthodes et outils pour modéliser une situation simple ;
    prendre conscience de l'influence de ses propres représentations et préjuges dans son analyse ;
    faire la distinction entre une analyse professionnelle et une analyse relevant du sens commun.

E2. : identifier l'apport et la plus-value de la recherche scientifique en psychologie sur sa compréhension de situations données

    faire une analyse critique de la littérature existante sur une problématique de recherche du domaine ;
    discerner les spécificités d'une approche scientifique plutôt que naïve du domaine.
 

La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d’enseignement (UE) ».
Contenu
Le cours a pour objectif d'introduire les étudiants à la discipline sociologique en s'appuyant sur l'évolution de la pensée sociologique des premières formulations de la discipline (Durkheim, Weber, Tonnies) à ses développements plus contemporains (Bourdieu, Goffman, Dubar, Godbout, Sennett). Il s'agit de montrer les formulations et reformulations successives de la distinction entre structuralisme et actionnisme, et les fondements épistémologiques qui les sous-tendent. Deux questions fondamentales sont choisies pour structurer le cours : l'identité et les liens sociaux. Leur examen mène à une mise en perspective critique de l'hypothèse d'une seconde modernité avancée et de l'individualisation. Le cours doit susciter l'appropriation par l'étudiant de l'appareillage conceptuel de la sociologie au travers d'une lecture de plusieurs champs de la vie sociale, parmi lesquels ceux de l'éducation (inégalités d'accès et de réussite), de la santé (construction sociale de la déviance) et du travail (identités, genre, individualisation).

Structure du cours :

Introduction générale : psychologie et sociologie : différenciation et convergences

Partie 1 : L'identité (Bourdieu, Goffman) : ce chapitre oppose les conceptions héritées (Bourdieu) et construites (Goffman) de l'identité sociale et la reformulation contemporaine proposée par Dubar. Les trois champs d'approfondissement de l'éducation, de la santé et du travail sont approfondis au travers de la problématique des inégalités d'accès et de réussite (théorie de la reproduction de Bourdieu, du choix de Boudon), mais également celui de la santé mentale et de l'étiquetage (Goffman, Becker), des identités au travail et de la crise des identités (Dubar).

Partie 2 : Les liens sociaux : cette partie expose, dans un premier temps, l'opposition entre communauté et société, telles que formulées par Tönnies et Weber. Dans un second temps, cette opposition est revue au travers de deux approches sociologiques contemporaines, le renouveau du paradigme du don (Godbout, le MAUSS) et le constructivisme (Sennett). Les problématiques du don dans la relation éducative (versus marchandisation), du care inter-générationnel, des évolutions des contextes du travail sont développées.

Partie 3 : la dernière partie fait la synthèse des approches théoriques parcourues tout au long du cours (+ Durkheim). On identifie les fondements épistémologiques qui les structurent, tant en termes de faits considérés que de rapport aux faits, ainsi que les approches méthodologiques qui y sont liées.

Sur le plan de la méthode, le cours vise une appropriation des concepts par les étudiants, ce qui implique une pédagogie reposant sur un équilibre entre apports conceptuels et exemples d'application, au travers de reportages, de photographies, de tableaux statistiques, d'enquêtes réalisées dans l'auditoire.
En raison de la crise Covid, le contenu du cours pourra être réaménagé en fonction des conditions d'enseignement.
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Presentation, exemples, travail autonome
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Les étudiant.e.s constitueront un portfolio durant le quadrimestre reprenant les réponses à des exercices de synthèse ou d'application des concepts à des situations empiriques. Ce portfolio comptera pour 4 points et devra être remis à la fin du quadrimestre.
L'évaluation finale du cours fera l'objet d'un examen écrit. En cas d'évolution des conditions sanitaires vers un code orange ou rouge, l'examen pourra être remplacé par un take home exam. Cet examen comptera pour 16 points.
En cas de deuxième ou troisième session, le portfolio pourra être reporté en l'état ou amélioré.
Ressources
en ligne
Voir la page Moodle du cours
Bibliographie
Support de cours : voir ressources scannées et postées sur l'espace Moodle du cours.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master de spécialisation interdisciplinaire en sciences et gestion de l'environnement et du développement durable

Bachelier en sciences psychologiques et de l'éducation, orientation générale

Master [120] en sciences et gestion de l'environnement

Bachelier en sciences psychologiques et de l'éducation, orientation logopédie