Sociologie de l'interaction en politique

mspol2140  2020-2021  Mons

Sociologie de l'interaction en politique
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
5 crédits
30.0 h
Q1
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Préalables
/
Thèmes abordés
Les notions ou concepts suivants doivent être exposés dans le cadre de cet enseignement :
- Processus d'émergence des partis politiques modernes et des groupes d'intérêts et lobbyings ;
 
- Analyse de la nature, des définitions et des fonctions des partis politiques et des groupes d'intérêts.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Au terme de cet enseignement, l'étudiant sera capable d'analyser l'émergence et les réalités des divers types d'acteurs intervenant dans le système politique, qu'ils s'agissent de partis politiques ou de groupes de pressions. Il maîtrisera les méthodes et techniques suivantes : utilisation de la typologie des partis politiques, des groupes de pression et des mouvements sociaux, investigation des effets des modes d'intervention des lobbies et de l'évolution des différents modèles de représentation d'intérêts aux niveaux local, national et européen.
 
Contenu
Ce cours repose sur l’analyse des différentes composantes d’un système politique et la manière dont ces composantes deviennent des acteurs politiques. Le cours veillera à prendre en compte deux dimensions : une méthodologique et une autre plus substantive. Le cours abordera, entre autres, la manière dont ces acteurs (publics mais aussi privés comme les partis politiques, groupes d’influence, citoyens, …) entrent en interaction, posent un problème et acquièrent une place dans le système pour définir la solution au problème. Tout individu, groupe ou organisation qui est actif dans le domaine public ne constitue pas nécessairement un « acteur » pour le système politique. Le cours va donc définir les notions de système, de litiges et d’ « acteur ». Pour chacune des notions, nous aborderons les caractéristiques permettant de les identifier dans un système politique donné. Une attention particulière sera portée aux acteurs non institutionnalisés. Enfin, le cours abordera les notions d’ « action » et de décision ainsi que la rationalité qui les sous-tend.
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

Cours magistral.
 
Production personnelle de l'étudiant.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

La note finale sera basée sur
- un travail écrit réalisé par l'étudiant (8/20)
- un exmane oral (12/20).
En cas d’évolution des conditions sanitaires vers un code orange ou rouge, l’examen aura peut-être lieu en distanciel (fonction du code couleur) via un logiciel informatique fourni aux enseignant.es par l’institution universitaire. Les conditions techniques de cet examen à distance vous seront précisées au moment où les autorités de l’Etat auront arrêté les conditions sanitaires pour les institutions universitaires.
Bibliographie
  • Cfr. Student corner
Cfr. Syllabus
Support de cours
  • Cfr. Student corner
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en sciences politiques, orientation relations internationales

Master [120] en administration publique

Master [120] en communication

Master [60] en sciences politiques, orientation générale