Histologie des systèmes

wdent1213  2020-2021  Bruxelles Woluwe

Histologie des systèmes
En raison de la crise du COVID-19, les informations ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées, notamment celles qui concernent le mode d’enseignement (en présentiel, en distanciel ou sous un format comodal ou hybride).
3 crédits
15.0 h + 15.0 h
Q1
Langue
d'enseignement
Français
Préalables
- Biologie et embryologie générales : utilisation du microscope optique, notions de cytologie et d'embryologie générale
- Histologie générale : connaissances des tissus : épithéliums de revêtement, glandes exocrines, glandes endocrines, tissus conjonctifs non spécialisés, tissus conjonctifs spécialisés adipeux, réticulé, cartilagineux, osseux, tissu sanguin, tissus nerveux, tissus musculaires

Le(s) prérequis de cette Unité d’enseignement (UE) sont précisés à la fin de cette fiche, en regard des programmes/formations qui proposent cette UE.
Thèmes abordés
Etude théorique et pratique des systèmes bucco-dentaire, digestif, hématopoïetique, lymphoïde, respiratoire.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 -       Quant au savoir (connaissances)
1)     Connaitre les caractères macroscopiques, histologiques, cytologiques des organes qui constituent les systèmes bucco-dentaire, digestif, hématopoïétique, lymphoïde et respiratoire
2)     Connaitre l'origine embryologique des tissus et organes qui constituent le système bucco-dentaire et connaitre la formation des dents
3)     Connaitre les éléments d'histophysiologie et faire la relation entre structure et fonction
-       Quant au savoir-faire (aptitudes)
Faire le diagnostic sur images et sur coupes des organes
Au sens premier du terme, le diagnostic est un procédé de raisonnement déductif qui permet d'identifier une maladie à partir de ses signes subjectifs et objectifs, décelés par l'interrogatoire du patient, l'examen clinique et les examens complémentaires (radiographie, échographie, examens de laboratoire')
Par extension, cette définition peut s'appliquer à toute démarche raisonnée qui tente d'établir la nature d'une entité à partir d'un ensemble de phénomènes par lesquels elle se manifeste
Ce type de démarche est donc d'application universelle et valable aussi bien en sciences fondamentales qu'en sciences cliniques.
Comment faire un diagnostic ?
1° Savoir analyser un document morphologique et une coupe histologique, en faisant un examen d'ensemble et en repérant les différents constituants tissulaires
2° Dégager l'essentiel de l'accessoire, c'est-à-dire hiérarchiser les résultats de l'observation en fonction de leur importance comme critères de reconnaissance
3° Faire la synthèse des données de l'observation en élaborant une ou plusieurs hypothèses de diagnostic, à partir des notions théoriques
4° Vérifier la validité de chaque hypothèse en fonction des concepts théoriques et conclure en retenant un diagnostic qui doit être correct et complet
-       Quant au savoir-être (attitudes)
1)     Acquérir un comportement actif dans la description des micrographies et dans l'analyse au microscope
2)     Acquérir une curiosité intellectuelle et une ouverture d'esprit permettant d'intégrer les notions d'histologie aux connaissances apprises dans les autres disciplines
3)     Etre autonome en définissant correctement sa méthode de travail et d'acquisition des connaissances
4)     Apprendre à s'autoévaluer grâce aux parcours pédagogiques disponibles sur ordinateurs
 
Contenu
L’histologie spéciale (ou anatomie microscopique) étudie l’architecture des organes c’est-à-dire l’association de tissus. L’organogenèse, des éléments de physiologie normale et pathologique seront également présentés afin de bien comprendre la relation structure-fonction des organes.
Cette unité d’enseignement se concentrera sur :
- la cavité buccale
- l’histologie bucco-dentaire
- le système digestif
- le système lymphoïde
- le système respiratoire
Méthodes d'enseignement

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

L’enseignement comporte des séances de cours théoriques, suivies par des séances de travaux pratiques (TP).
Les cours magistraux se donnent à l’aide d’une présentation Power Point, mise à disposition des étudiants via la plateforme Moodle, et qui sera annotée durant le cours.
Dans la salle didactique, chaque étudiant dispose d’un microscope et d’un jeu de lames histologiques ainsi que d’un ordinateur. Après l’exposé théorique, l’étudiant examine les lames histologiques mises à sa disposition pour la séance. Ces séances sont des périodes de rappels et d'apprentissage essentiels. En plus du microscope, les étudiants seront également formés à l'utilisation de la plateforme de microscopie virtuelle Cytomine, qui offre l'avantage de pouvoir être utilisée à distance.

Les assistants sont disponibles durant ces séances.
La séance de TP est un travail actif.
Trois séances de révision sont planifiées durant le quadrimestre, et avant l’examen.
L’UE se donne en présentiel.
La participation aux travaux pratiques est obligatoire et indispensable pour valider l’unité d’enseignement. Toute absence doit être rapidement justifiée par un certificat, à remettre au secrétariat. En cas d'absence, une pénalité pourra être appliquée à l'examen. La pénalité ira jusqu'à l'annulation de la cote d'examen à partir de 3 absences non justifiées rapidement auprès du secrétariat. 
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants

En raison de la crise du COVID-19, les informations de cette rubrique sont particulièrement susceptibles d’être modifiées.

L’évaluation finale prend la forme d’un examen théorique et pratique intégré sur toute la matière:
  • Des questions théoriques ouvertes avec schémas
  • Diagnostic histologique d’organes et tissus sur images
  • Analyse de deux coupes histologique au microscope : description structurée et complète des tissus-structures qui permettent le diagnostic du ou des organes et mise à l’index de structures importantes.
L’étudiant doit démontrer sa capacité à faire le diagnostic des types cellulaires, tissus et organes sur une coupe non vue lors des séances de TP. Il en fera la description à l’évaluateur et répondra à des questions théoriques.
L'étudiant qui échoue dans une (ou plusieurs) des parties de l'évaluation encourt une pénalité sur la cote globale, qui relève de la décision collégiale des 2 co-titulaires.
Autres infos
Le cours est organisé au premier quadrimestre sur le site d’Alma
Prérequis : maîtrise du français, de la cytologie et de l’histologie générale
Ressources
en ligne
Diapositives du cours disponibles sur Moodle (https://moodleucl.uclouvain.be/)
Microscopie virtuelle et visite de coupes histologiques scannées accessibles sur les ordinateurs des TP
Parcours pédagogique d’auto-évaluation disponible sur Moodle
Coupes histologiques digitalisées disponibles via Cytomine
Bibliographie
Atlas d’histologie fonctionnelle de Wheater (de boeck ;ISBN 978-2-8041-5506-3)
Ten Cate’s Oral histology (Elsevier ; ISBN 0-323-01614-6)
Histology and cell biology de Kierszenbaum (Elsevier)
Faculté ou entité
en charge
Force majeure
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Ecrit+oralQROCToute la matière


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Bachelier en sciences dentaires