Patrimoine bâti du XX eme siècle et projet de sauvegarde

lbarc2144  2021-2022  Bruxelles Saint-Gilles

Patrimoine bâti du XX eme siècle et projet de sauvegarde
3 crédits
30.0 h
Q2
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Le XXe siècle est une période foisonnante et fondatrice de l’architecture : c’est à ce moment que la notion d’innovation constructive devient incontournable, tant par le perfectionnement de techniques éprouvées, que par l’introduction de systèmes constructifs et matériaux nouveaux, le plus souvent tributaires de la logique de l’industrialisation du bâtiment. Les retombées spatiales, constructives, formelles aussi, qui découlent de ce changement de paradigme radical qui s’amorce à la fin du XIXe siècle et garde une actualité certaine aujourd’hui, sont un sujet riche de sens, aux multiples facettes.
La compréhension de la logique constructive du passé récent permet, par son interprétation, de saisir les dynamiques du projet d’aujourd’hui. Mais au-delà de ses implications culturelles évidentes, la connaissance minutieuse des spécificités matérielles de la production moderne et contemporaine – et ce jusqu’à l’échelle du détail ­–, est à considérer également comme une étape cruciale pour la mise en place du projet de sauvegarde, en vue de l’adaptation du bâti existant aux usages et contraintes techniques actuelles. Ainsi, l’investigation sur les systèmes, procédés et matériaux prend en compte aussi les enjeux de leur conservation/adaptation, voire, le cas échéant, leur remplacement avec des techniques contemporaines.
Le bâti du XXe siècle, par sa spécificité constructive, oblige en effet à développer des stratégies de sauvegarde ad hoc. L'histoire critique et l'analyse matérielle et constructive deviennent ainsi à la fois une assise méthodologique et un véritable outil de projet, par une démarche de création qui, alliant savoir théorique et savoir-faire technique, témoigne de la cohérence disciplinaire des options retenues.
En étudiant des évènements particulièrement structurants pour la discipline, seront abordés les fondements théoriques et opérationnels du projet dans l’existant – conservation, restauration, rénovation, réaffectation –, ainsi que les techniques d’intervention sur le bâti du XXe siècle – du patrimoine monumental à la production plus ordinaire. Les notions d'histoire des théories de la sauvegarde qui se développent aux XIXe et XXe siècles seront convoquées tout au long du quadrimestre, non seulement en termes d'approfondissement des fondements de la discipline, mais également pour stimuler l'attitude critique et cohérente de l'étudiant dans le projet dans l'existant.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

  • Saisir les caractéristiques matérielles et constructives d’un édifice du XXe siècle
  • Évaluer la valeur patrimoniale d’un objet du XXe siècle
  • Identifier et contextualiser les enjeux d’une opération de sauvegarde (conservation, restauration, rénovation, réaffectation, etc.)
  • Argumenter de manière critique une stratégie de sauvegarde
  • Analyser un projet de sauvegarde en relation aux fondements théoriques de la discipline
 
Contenu
Construire dans le construit n'est pas une pratique nouvelle. Ce qui en fait une attitude contemporaine est le type de questionnements théoriques et pratiques sur l'objet architectural ainsi que le regard rapproché sur la matérialité du bâti.
Méthodes d'enseignement
Le programme du cours alterne des séminaires et des cours ex-cathedra, y compris des conférences données par des personnalités extérieures. 
Une introduction aux méthodes et sources de l'étude monographique sera organisée de manière à mener le travail d'analyse requis pour le contrôle
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Sur la base d'une analyse critique d'un cas d'étude, le travail pour la validation des crédits devra permettre à l'étudiant·e de saisir les spécificités d'uen intervention de sauvegarde (restauration, rénovation, réutilisation, etc.) du bâti. Le travail d'analyse se fait en petits groupes de 2 à 3 étudiant·e·s. 
L'évaluation se fait lors d'un examen oral qui porte sur une discussion du mémoire (durée 30 min). Des experts invités participent à la discussion, le cas échéant. Les critères d'évaluation sont les suivants :
  • Compréhension du sujet et identification des enjeux
  • Pertinence de l'analyse critique
  • Clarté de la rédaction et de l’exposition 
Bibliographie
Une bibliographie spécifique, par thème traité, sera distribuée pendant les cours.
Les supports de cours seront mis à disposition des étudiant·e·s via la plateforme d'échange Moodle du cours.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en architecture/TRN

Master [120] en architecture/BXL