Individu, famille et État

ldrop2072  2021-2022  Louvain-la-Neuve

Individu, famille et État
5 crédits
30.0 h
Q2
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Ce cours tend à intégrer l'enseignement du droit de la personne et de la famille dans une réflexion générale, de type socio-politique, sur les rôles respectifs dévolus, dans la société contemporaine, à l'individu, à la famille et à l'Etat (ou à la société civile), lorsqu'il s'agit de déterminer les normes de la vie privée et familiale des individus.
Le cours propose une approche interdisciplinaire dans le cadre de laquelle le droit de la personne et de la famille est envisagé à la lumière de différentes sciences humaines non juridiques (psychologie, philosophie, sociologie, histoire, anthropologie). Dans le cadre d’une telle approche, les règles de du droit de la personne et de la famille seront mises au regard de textes ressortissant à ces différentes disciplines (Françoise Héritier, Paul Veyne, Claude Levi-Strauss, etc.).
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 L'objectif de l'approche résolument pluridisciplinaire qui caractérise le cours est d'aider les étudiants spécialement intéressés par l'intervention du droit dans le domaine de la vie privée et des relations familiales à mieux comprendre comment les sociétés contemporaines configurent l'articulation entre l'autonomie qu'elles reconnaissent aux individus et les pouvoirs régulateurs qu'elles attribuent à la famille et à l'Etat .
Ce cours fait partie d'une option cohérente de trois cours. Les titulaires des cours de l'option forment une équipe d'enseignement : ils se concertent sur les contenus et méthodes de chaque cours afin d'en assurer la complémentarité.
Le cours s'appuie sur des méthodes pédagogiques participatives (apprentissage par projets ou par problèmes, commentaires de jurisprudences ou de doctrines, débats avec des invités, études de terrain) permettant à l'étudiant de développer en toute autonomie un regard critique, prospectif et inventif. L'étudiant est encouragé à participer au cours et à s'impliquer dans l'apprentissage, lequel a une dimension tout à la fois individuelle et collective. Dans cette perspective, les enseignants des différentes options se concertent au sein de la Faculté au sujet des dispositifs pédagogiques mis en 'uvre.
La contribution de cette UE au développement et à la maîtrise des compétences et acquis du (des) programme(s) est accessible à la fin de cette fiche, dans la partie « Programmes/formations proposant cette unité d'enseignement (UE) ».
 
Contenu
Ce cours tend à intégrer l'enseignement du droit de la personne et de la famille dans une réflexion générale, de type socio-politique, sur les rôles respectifs dévolus, dans la société contemporaine, à l'individu, à la famille et à l'Etat (ou à la société civile), lorsqu'il s'agit de déterminer les normes de la vie privée et familiale des individus.
Le cours propose une approche interdisciplinaire dans le cadre de laquelle le droit de la personne et de la famille est envisagé à la lumière de différentes sciences humaines non juridiques (psychologie, philosophie, sociologie, histoire, anthropologie). Dans le cadre d’une telle approche, les règles de du droit de la personne et de la famille seront mises au regard de textes ressortissant à ces différentes disciplines (Françoise Héritier, Paul Veyne, Claude Levi-Strauss, etc.).
Méthodes d'enseignement
Le cours met véritablement en exergue l'approche interdisciplinaire du droit de la personne et de la famille.
Il est dispensé en auditoire et articule des exposés magistraux et des échanges interactifs entre les enseignants et les étudiants. Pour que ces échanges puissent être de qualité, les étudiants seront parfois invités à visionner une vidéo, à lire un texte non-juridique ou juridique préalablement au cours.
Le cours accueille au demeurant plusieurs invités qui viennent apporter aux étudiants leur éclairage de spécialistes d'une science humaine non-juridique ou viennent exposer aux étudiants les spécificités de l'approche juridique de la vie privée et de la vie familiale dans d'autres ordres juridiques à propos desquels ils ont une expertise particulière.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Les étudiants seront évalués par un examen oral et à livre ouvert organisé durant la session de juin. 
Ressources
en ligne
Des notes de cours et des Power Points sont mis à disposition des étudiants pour chaque cours. 
Les lectures sont aussi mises à leur disposition via Moodle. 
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en sociologie

Master [120] en journalisme

Master [120] en droit (horaire décalé)

Master [120] en histoire

Master [120] en philosophie

Master de spécialisation en études de genre

Master [120] en éthique

Master [120] en sciences psychologiques

Master [120] en communication

Master [120] en droit

Master [120] en anthropologie

Master [120] en sciences de la famille et de la sexualité

Master [120] en criminologie [Double diplôme UCLouvain - uOttawa]