Analyse socio-économique de l'Afrique

ldvlp2625  2021-2022  Louvain-la-Neuve

Analyse socio-économique de l'Afrique
5.00 crédits
30.0 h
Q1
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
L'analyse des contraintes s'effectue au travers des thématiques suivantes: - L'Afrique dans la géopolitique mondiale - les mécanismes de la dépendance - l'Afrique et ses bailleurs de fonds - la dette africaine - de l'ajustement structurel à l'ajustement politique - entreprises et entrepreneurs africains - le secteur informel - l'Afrique des villes et des campagnes
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Au terme du cours, l'étudiant sera capable d'analyser les principales contraintes sociales et économiques aux-quelles l'Afrique du Sud du Sahara doit faire face tant sur le plan de son histoire passée et récente que sur celui de sa situation actuelle.
 
Contenu
Le cours apporte aux étudiants un certain nombre de clefs pour une analyse socioéconomique des sociétés contemporaines d’Afrique Sud-Saharienne. Une question sera particulièrement structurante tout au long du cours: comment, en Afrique, raisonner l’économie en s’émancipant des carcans de l’orthodoxie économiste ? Il s’appuie sur une sélection de problématiques sensibles telles que la dette, la souveraineté et la sécurité alimentaires, les pratiques et rationalités dans l’économie dite informelle, la famille africaine, les défis et mutations de la ruralité,...
L’objectif poursuivi tout au long du cours est double : (1) développer les capacités d’interpellation critique dans les champs de l’économie et du fonctionnement sociétal et (2) développer la pratique du questionnement et de l’investigation critiques dans ces deux domaines. Il s’agit de sortir des sentiers battus et de permettre aux étudiants de se construire en toute intelligence leur propre position face aux situations qui prévalent dans l’Afrique d’aujourd’hui.
Programme provisoire. Les thématiques sont données à titre provisoire dans la mesure où des questions nouvelles ou thèmes non programmés peuvent émerger dans le sillage des interactons pendant les cours. Dans la mesure du possible, des invité(e)s expert(e)s de questions abordées ou des invité(e)s "surprise" lié(e)s à l'actualité pourront intervenir. D'autre part, des thèmes "non balisés" peuvent surgir dans le sillage des interactions entre l'auditoire, l'enseignant et ses invités pendant les cours, et ainsi faire l'objet d'une investigation approfondie le cas échéant. En première hypothèse, voici quelques exemples des thèmes qui pourraient petre abrdés :
1) Pistes pour réfléchir et travailler l'économie sur des bases conceptuelles renouvelées : Un autre regard sur l’économie et quelques clefs d’analyse fondamentales
2) Etat des lieux des contextes économiques, en particulier une vue d’ensemble des problématiques et situations en Afrique subsaharienne
3) Filières agricoles & analyse des paysages agraires ; Agriculture Paysanne et ruralités
4) Monnaie, dette publique, finance et microfinance : une analyse critique
5) Sécurité & Souveraineté Alimentaire
6) Critique de la lutte contre la pauvreté, des approches orientées changement, des approches dites de "résilience" et des ODD (Objectifs du Développement Durable)
7) L'économie dite "informelle" : Et si c'était la "vraie" économie ?
8) Comprendre les familles africaines au coeur de la vie sociale et économique
Les  mesures anti-covid pourraient amener à envisager d'autres approches, d'autres modalités ou d'autres contenues pour la conduite du cours.
Méthodes d'enseignement
Tout au long du séminaire, la participation et les méthodes actives seront privilégiées. L’expérience, la réflexion et les positions personnelles des étudiants seront sollicitées aussi souvent que possible. Les cours reposent sur une dynamique interactive notamment en s’appuyant sur des invités témoins ou des acteurs directement impliqués dans les thèmes investigués (acteurs de terrain, professionnels).
Toutefois, avec les incertitudes et les mesures instaurées pour combattre le Covid-19, des adaptations pourront être envisagées, notamment du fait de l'éventuelle impossibilité de dispenser des cours en présentiel.
Les éventuelles mesures anti-covid pourraient amener à envisager d'autres approches ou modalités pour l'animation des cours.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
L’évaluation, en première session, consiste en une épreuve écrite à livres fermés construite autour de questions de réflexion qui revisitent transversalement tout le cours. L'évaluation est avant toute envisagée et conçue comme un moment supplémentaire d'apprentissage.
En seconde session, il s'agit d'une épreuve orale.
Toutefois, les  mesures anti-covid pourraient amener à envisager de tout autres approches ou modalités pour l'évaluation, telles que par exemple une épreuve orale en mode distanciel.
Autres infos
Une connaissance de base sur l'Afrique sub-saharienne est utile mais ne constitue pas absolument pas une obligation.
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en sciences politiques, orientation relations internationales

Master [120] en administration publique

Master [120] en sciences de la population et du développement

Master [60] en sciences politiques, orientation générale

Master [120] en sciences politiques, orientation générale