Critique textuelle des textes bibliques

ltheo2452  2021-2022  Louvain-la-Neuve

Critique textuelle des textes bibliques
4 crédits
30.0 h
Q1

   Cette unité d'enseignement bisannuelle n'est pas dispensée en 2021-2022 !

Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
L'analyse de la Bible - c.q. de l'Ancien Testament - du point de vue :
- des témoins textuels (témoins en hebreux et versions anciennes)
- de l'histoire de la transmission et son implication pour la théologie
- de la relation entre la critique textuelle et la critique rédactionelle
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 - présenter les témoins textuels bibliques - c.q. vétérotestamentaires - les plus importants 
 
2 - analyser un passage biblique - c.q. vétérotestamentaire - selon la méthodologie de la critique textuelle
 
3 - montrer l'interaction entre la critique textuelle et la critique rédactionelle
 
4 - montrer comment la critique textuelle est incompatible avec une lecture fondamentaliste de la Bible
 
Contenu
Jusqu’au développement de l’imprimerie, il n’y avait pas deux exemplaires identiques de la Bible, i.c. l’Ancien Testament. À l’époque toutefois, les variantes étaient considérées comme des contaminations d’un texte original fiable ; les scribes y avaient introduit des changements tantôt intentionnellement, tantôt involontairement. Jusqu’à la découverte des manuscrits bibliques de la Mer morte (Qumrân) en 1947, la discipline de la critique textuelle vétérotestamentaire avait donc pour objectif de dévoiler les processus de modification au cours de la transmission écrite et de restaurer le texte dans sa forme originale et pure. À partir de 1947, tout a changé : il est désormais devenu évident que l’idée d’« un seul texte original » de la Bible hébraïque est une illusion.
Un premier temps du cours – qui se focalise surtout sur la critique textuelle vétérotestamentaire – sera consacré à la présentation des témoins textuels bibliques les plus importants : le « Texte massorétique », la « Septante », le « Pentateuque samaritain » ainsi que les « rouleaux du désert de Juda (Qumrân) ». La seconde partie portera sur la discipline elle-même de la critique textuelle biblique. Quelles sont ses méthodes et quel est son impact sur la lecture de la Bible ? Il apparaîtra notamment que l’application d’une critique textuelle sérieuse est incompatible avec une lecture fondamentaliste de la Bible.
 
 
Méthodes d'enseignement
Cours magistral – lecture personnelle – présentation par l’étudiant
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
- Session de janvier: présentation orale (25%); travail à remettre (75%)
- Session de septembre: présentation orale (25%); travail à remettre (75%)
Autres infos
Un syllabus sur la partie théorique sera remis aux participants.
 
 
Bibliographie
H. Ausloos, Human Activities Attributed to God in Deuteronomy MT and LXX, in C. Eberhart et al. (eds), Tempel, Lehrhaus, Synagoge. Orte jüdischen Lernens und Lebens – Festschrift für Wolfgang Kraus, Paderborn – Leiden, Ferdinand Schöningh – Brill, 2020, pp. 181-192.
H. Ausloos, “You Saw no Form When YHWH  Spoke to You at Horeb” (Deut 4:15). Antianthropomorphisms in the Greek Deuteronomy, in J. Cook – M. Rösel (eds), Toward a Theology of the Septuagint – Stellenbosch Congress on the Septuagint, 2018 (Septuagint and Cognate Studies Monograph Series, 74), Atlanta, GA: SBL, 2020, pp. 163-177.
H. Ausloos, Literary Criticism and Textual Criticism in Judg 6:1-14 in Light of 4QJudga, in Old Testament Essays 27 (2014) 358-376.
H. Ausloos & B. Lemmelijn, Faithful Creativity Torn between Freedom and Literalness in the Septuagint’s Translations, in Journal of Northwest Semitic Languages 40/2 (2014) 53-69.
H. Ausloos, Sept défis posés à une théologie de la Septante, in L.C Jonker – G.R. Kotzé – C. M. Maier (eds.), Congress Volume Stellenbosch 2016 (Supplements to Vetus Testamentum, 177), Leiden – Boston: Brill, 2017, pp. 228-250.
H. Ausloos, One to three... Some Aspects of the Numeruswechsel within the LXX of Deuteronomy, in M. Meiser – M. Geiger – S. Kreuzer – M. Sigismund (eds), Die Septuaginta – Geschichte, Wirkung, Relevanz (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament, 405), Tübingen: Mohr Siebeck, 2018, pp. 202-214.
H. Ausloos, Caïn a-t-il dit quelque chose? Une analyse de Genèse 4,8, in H. Ausloos & D. Luciani (eds), Temporalité et intrigue. Hommage à André Wénin (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium, 296), Leuven – Paris – Walpole, MA, 2018, pp. 9-21.
B. Lemmelijn, A Plague of Texts? A Text-Critical Study of the So-Called Plagues Narrative in Exodus 7:14–11:10 (Old Testament Studies, 56), Leiden – Boston: Brill, 2009.
E. Tov, Textual Criticism of the Hebrew Bible. Third Edition, Revised and Expanded, Minneapolis : Fortress, 2012.
 
 
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [120] en langues et lettres anciennes, orientation orientales

Master [120] en études bibliques

Master [120] en théologie