Analyse sémiotique du discours et de l'image

mcomu1308  2021-2022  Mons

Analyse sémiotique du discours et de l'image
5 crédits
30.0 h + 10.0 h
Q2
Langue
d'enseignement
Français
Préalables

Le(s) prérequis de cette Unité d’enseignement (UE) sont précisés à la fin de cette fiche, en regard des programmes/formations qui proposent cette UE.
Thèmes abordés
Ce cours s'inspire des principales théories et concepts de la sémio-pragmatique afin de fournir des méthodes et des outils permettant d'analyser différents types de discours dans une perspective communicationnelle, avec un focus particulier sur les discours à composante iconique.  
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 Au terme de cet enseignement, l'étudiant sera capable :
  • de maîtriser les principaux concepts issus des théories sémio-pragmatiques et d'identifier les différentes composantes sémiotiques de différents dispositifs de communication ;
  • d'appliquer ces concepts à l'analyse des dispositifs concrets en vue d'évaluer ou de formuler des hypothèses sur leur mode de signification et leur implication en termes d'interaction sociale.
 
Contenu
Le cours comporte deux volets:
La partie cours (en présentiel ou en distanciel) présente les différents principes méthodologiques associés aux grands courants de la sémiotique (structurale, pragmatique et cognitive) et les discute. Elle décrit les outils et les techniques qui en découlent, précise leur(s) champ(s) d'application et les applique à des dispositifs simples (texte, image, son, geste...) ou complexes (audio-visuel, graphiques, film, bande dessinée, animation, multimédia, site web,...). 
Elle montre comment ces outils méthodologiques permettent 
  • d'évaluer tout dispositif mettant en jeu des signes ou des langages en s'efforçant d'expliciter le sens attaché à ceux-ci et 
  • de décrire leurs effets potentiels aussi bien sur le plan des relations induites que sur celui des effets cognitifs sollicités. 
Enfin, elle s'interroge sur les contraintes et les limites de ces méthodes et décrit les pistes envisagées pour y remédier.
La partie exercice consiste en séances et travaux de groupe (en présentiel ou à distance) au cours desquels l'étudiant a l'occasion d'approfondir le fonctionnement de certains langages (principalement l'image, mais aussi la voix et le geste) et d'être confronté·es à différents dispositifs communicationnels qui lui permettront d'acquérir la maîtrise concrète des principales méthodes d'analyse abordées durant les séances de cours.
Méthodes d'enseignement
Cours magistraux ; exemples ; exercices ; travail pratique encadré par un assistant.
Modalités COVID-19:
Le cours se donne en présentiel ou en distanciel en fonction de différents paramètres: l'évolution des mesures sanitaires, le nombre de places disponibles en auditoire, la disponibilité du matériel technique… L'organisation du travail en groupes (en dehors des séances prévues) relève de la responsabilité des étudiants, mais il devra se dérouler dans le respect des règles sanitaires en vigueur.
L'agenda des séances et des travaux à réaliser est mis à disposition sur le site du cours (Student Corner) ainsi que, au fur et à mesure, l'information relative à l'organisation matérielle de chacune d'elles.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Au cours du quadrimestre, l'étudiant est évalué de manière continue via sa participation aux différents travaux de groupe. Ceux-ci sont organisés en présentiel. Ils pourraient toutefois passer en mode distanciel dans le cas où la situation sanitaire l’exigeait. En session (juin), l'étudiant est évalué par écrit sur les compétences méthodologiques acquises (en présentiel si la situation sanitaire le permet, à distance dans le cas contraire).
La note finale prend en compte les travaux de groupe et l'écrit en session. Toutefois, pour valider l'ensemble des activités faisant l'objet de la note finale, l'étudiant doit au minimum réussir la partie écrite (c'est-à-dire obtenir l'équivalent de 10/20 pour cette partie). A défaut, la note finale ne tiendra compte que de l'évaluation écrite.
Les travaux de groupe sont obligatoires. L'étudiant qui est en échec en juin mais qui a réalisé ces travaux durant le quadrimestre et obtenu, pour eux, une note d'insuffisance peut, pour la session de septembre, demander à les représenter sous la forme d'un travail écrit individuel (à déterminer avec l'assistant·e). Par contre, l'étudiant n'ayant pas réalisé ces travaux durant le quadrimestre n'est pas autorisé à les présenter en septembre: il sera noté A (absent) pour sa note finale aussi bien à la session de juin qu'à celle de septembre (et ce, même s'il présente l'examen écrit en session).
L'examen écrit en session porte sur les deux parties du cours, selon une pondération de 1/3 pour la première partie et de 2/3 pour la seconde. Les points des deux parties sont additionnés et la cotation d’ensemble détermine ou non la réussite de l’étudiant.e. Il n’y a pas de possibilité de dispense de l’une ou de l’autre partie en cas d’échec. 
Ressources
en ligne
Des textes, supports et documents seront mis au fur et mesure à disposition des étudiants sur la page Student corner du cours.
Bibliographie
Introduction aux théories de la communication, Jean-Pierre Meunier, Daniel Peraya, Deboeck, 3e édition, 2010.
Introduction à l’analyse de l’image, Martine Joly, Colin, 3ème édition, 2015.
Signe et communication, Philippe Verhaegen, Deboeck, 2010.
Support de cours
  • Supports de cours et lectures mis à disposition sur Student corner
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Bachelier en information et communication