Métaphysique  (questions approfondies)

lfilo2231  2022-2023  Louvain-la-Neuve

Métaphysique  (questions approfondies)
5.00 crédits
30.0 h
Q2
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
Chaque année, le cours privilégiera deux/trois thèmes particuliers en métaphysique ancienne et contemporaine, avec une attention particulière portée à la continuité ou la reprise de questions classiques dans le panorama philosophique contemporain.
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 réfléchir sur certains thèmes de la métaphysique aujourd'hui, en relation avec leurs intérêts ailleurs en philosophie, en science et dans la culture dans son ensemble;
 
2 replacer les positions métaphysiques traitées dans le cours dans le contexte de leur développement historique;
 
3 approfondir, seul.e ou en groupe, une question philosophique choisie en lien avec les questions abordées aux cours;
 
4 exposer les résultats de sa réflexion par écrit et en faire une présentation orale.
 
Contenu
Genèse et structures de la métaphysique classique
Cours dispensé au Q2 2022-23 par le Prof. Jacob Schmutz (en alternance avec le Prof. Olivier Depré en 2023-24)
"Métaphysique" est un terme qui fait peur: Kant déjà avait déclaré que la métaphysique, ou "philosophie transcendantale des Anciens", était révolue. Depuis cinquante ans, on n'a cessé d'affirmer que nous serions dans un "âge post-métaphysique" (Jürgen Habermas); durant l'entre-deux-guerre, et dans des camps politiquement totalement opposés, Carnap comme Heidegger ont quant à eux appelé à la nécessité d'un "dépassement de la métaphysique". Aujourd'hui, par contre, on voit partout refleurir l'expression de "métaphysique", cette fois-ci remise au goût du jour analytique, surtout dans le monde anglo-saxon: "metaphysics of properties", "metaphysics of nature", etc.
Qu'est-ce que l'histoire de la philosophie peut nous enseigner sur l'usage de ce mot, et sur la réalité de cette discipline qui fut longtemps la reine de l'enseignement universitaire - en particulier à Louvain à l'époque du néo-thomisme triomphant du Cardinal Mercier (1851-1926), lorsque tous les étudiants étaient obligés de valider des cours d'ontologie, de métaphysique générale et de métaphysique spéciale? Dans ce cours, je voudrais reprendre à zéro l'histoire de ce mot "fantôme" qu'est la métaphysique : fantôme, parce qu'inventé par un obscur bibliothécaire, Andronique de Rhodes, pour classifier des ouvrages d'Aristote dont il ne savait que faire. La constitution de la métaphysique comme une science spécifique fut largement un acquis byzantin et arabe, avant de devenir latin : nous allons donc expliquer comment dans la division des sciences tardo-antiques, est apparu le concept même de "métaphysique" comme une discipline à part, qui a toujours eu du mal à se justifier face à la logique d'une part, à la physique d'autre part. Nous étudierons ensuite ses diverses transformations dans le monde arabophone (Al-Farabi, Avicenne, Averroès) et latinophone (Thomas d'Aquin, Jean Duns Scot, Jean Buridan, Dominique de Flandres, Francisco Suarez). Nous serons particulièrement attentifs aux différents moment de tension: tout au long de l'histoire, il y a eu de multiples moments où la métaphysique semblait en fait une science inutile, pouvant être résorbée dans une théorie du langage (Averroès, Guillaume d'Ockham) ou dans la théologie (Al-Kindi, Maïmonide, et bien des néoplatoniciens arabes et latins). Nous verrons enfin comment la métaphysique est comprise à l'époque moderne: nous déconstruirons le monument classique que sont les Disputationes metaphysicae du jésuite espagnol Francisco Suarez, et essaierons de comprendre comment la métaphysique a fini par s'abîmer en une vague psychologie durant les Lumières.
Méthodes d'enseignement
Le séminaire de métaphysique sera dispensé sous forme d'explication de textes, fournis préalablement aux étudiants en traduction française ou anglaise. La connaissance des langues classiques (grec, latin, arabe) est un plus.
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
Le séminaire sera validé par un travail écrit final sur un thème prédéterminé en concertation avec l'enseignant.
Une évaluation en mi-parcours sera proposée sur la base d'une analyse de texte, qui vaudra pour 30% de la note finale.
Ressources
en ligne
Un dossier de textes, principalement en langue française (mais avec des traductions anglaises en général facilement disponibles), sera fourni aux étudiants via le Moodle.
Bibliographie
Bertolacci, Amos (2006), The Reception of Aristotle’s Metaphysics in Avicenna’s Kitab al-Sifa’. A Milestone of Western Metaphysical Thought, Leiden: Brill (Islamic Philosophy, Theology & Science. Texts and Studies, 63)
Berti, Enrico (2017), Introduzione alla metafisica, 2a edizione, Turin: UTET
Booth, Edward (1983), Aristotelian Aporetic Ontology in Islamic and Christian Thinkers, Cambridge University Press
Boulnois, Olivier (1999), Etre et représentation. Une généalogie de la métaphysique moderne à l’époque de Duns Scot (XIIIe-XIVe siècles), Paris, PUF
Boulnois, Olivier (2013), Métaphysiques rebelles. Genèse et structures d’une science au Moyen Age, Paris : PUF
Courtine, Jean-François (1990), Suárez et le système de la métaphysique, Paris: PUF (Epiméthée)
De Libera, Alain (1999), « Genèse et structure des métaphysiques médiévales », in ; La métaphysique. Son histoire, sa critique, ses enjeux, ed. Jean-Marc Narbonne & Luc Langlois, Paris / Québec : Vrin / Presses de l’Université Laval, p. 159-181
Esposito, Costantino (2009, ed.), Origini e sviluppi dell’ontologia. Secoli XVI-XXI, Turnhout – Bari, Brepols – Pagina (Quaestio. Annuario di storia della metafisica, 9)
Ferraris, Maurizio (2003), Ontologia, Naples : Guida
Ferrraris, Maurizio (2008, ed.), Storia dell'ontologia, Milan: Bompiani
Gilson, Etienne (1962), L’être et l’essence, Paris : Vrin, 2e éd.
Hasse, Dag Nikolaus & Bertolacci, Amos (2011, eds), The Arabic, Hebrew and Latin Reception of Avicenna’s Metaphysics, Berlin – Boston : de Gruyter (Scientia graeco-arabica, 7)
Honnefelder, Ludger (1990), Scientia transcendens. Die formale Bestimmtheit der Seiendheit und Realität in der Metaphysik des Mittelalters und der Neuzeit (Duns Scotus, Suárez, Wolff, Kant, Peirce) Hambourg: Meiner (Paradeigmata).
Honnefelder, Ludger (2002), La métaphysique comme science transcendantale entre le moyen âge et les temps modernes, ouvrage traduit par Isabelle Mandrella, revu par Olivier Boulnois, Jean Greisch et Philippe Capelle pour la publication, Paris : PUF (Chaire Etienne Gilson)
Kahn, Charles H. (1966), “The Greek Verb ‘to be’ and the Concept of Being”, Foundations of Language 2, p. 245-265
Leinsle, Ulrich Gottfried (1985), Das Ding und die Methode. Methodische Konstitution und Gegenstand der frühen protestantischen Metaphysik, Augsbourg: Maro Verlag
Martins, António Manuel (1994), Lógica e ontologia em Pedo da Fonseca, Lisbonne: Fundação Calouste Gulbenki
Menn, Stephen (2021), “Aristotle on the Many Senses of Being”, Oxford Studies in Ancient Philosophy 59, p. 187-263
Mercier, Désiré (1919), Métaphysique générale, ou Ontologie, Louvain: Institut Supérieur de Philosophie [https://archive.org/details/mtaphysiqueg00merc]
Owens, Joseph (1978), The Doctrine of Being in the Aristotelian Metaphysics, Toronto: PIMS
Pickavé, Martin (2007), Heinrich von Gent über Metaphysik als erste Wissenschaft. Studien zu einem Metaphysikentwurf aus dem letzten Viertel des 13. Jahrhunderts, Leiden: Brill
Vollrath, Ernst (1962), "Die Gliederung der Metaphysik in eine Metaphysica generalis und eine Metaphysica specialis", Zeitschrift für philosophische Forschung 16/2, p. 258-284
Wisnovsky, Robert (2003), Avicenna’s Metaphysics in Context, Ithaca: Cornell University Press
Zachhuber, Johannes (2020), The Rise of Christian Theology and the End of Ancient Metaphysics. Patristic Philosophy from the Cappadocian Fathers to John of Damascus, Oxford University Press
Zimmermann, Albert (1998), Ontologie oder Metaphysik ? Die Diskussion über den Gegenstand der Metaphysik im 13. Und 14. Jahrhundert, 2ème ed., Louvain : Peeters (Recherches de Théologie et Philosophie Médiévales, Bibliotheca, 1)
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Master [60] en philosophie

Master [120] en philosophie

Certificat universitaire en philosophie (approfondissement)