Architecture, ville et territoire : modes de production

ltarc1340  2022-2023  Tournai

Architecture, ville et territoire : modes de production
3.00 crédits
30.0 h
Q1
Enseignants
Langue
d'enseignement
Français
Thèmes abordés
  1. Introduction aux théories et courants de pensée dans l'urbanisme: rôle des méthodes et outils dans la production des structures et des configurations urbaines
  2. Etude des rapports entre les morphologies urbaines, les modes de production et le contexte sociétal
  3. Initiation à l'analyse critique des enjeux politiques des projets urbains et de leurs modes de production
Acquis
d'apprentissage

A la fin de cette unité d’enseignement, l’étudiant est capable de :

1 AA spécifiques :
A la fin de cette unité d'enseignement, l'étudiant·E est capable
  • de situer de manière argumentée, dans le temps et dans l'espace, des productions urbanistiques représentatives;
  • d'expliquer le sens d'une structure urbaine en le restituant dans son contexte, c'est-à-dire en comprenant les tenants et les aboutissants de son élaboration;
  • de mettre en correspondance urbanisme et organisation politique, économique et sociale des sociétés;
  • de fonder une attention soutenue aux enjeux liés aux formes et aux usages des espaces publics;
  • d'analyser l'opérativité des projets urbains sur l'évolution morphologique de la ville et sur son contexte technique/économique, social/politique et esthétique/culturel;
  • de connaître les caractéristiques des méthodes et outils principaux de l'urbanisme ; de comprendre leurs fondements, leurs visées et leurs limites;
  • de construire une position critique par rapport aux développements urbains contemporains.
Contribution au référentiel AA :
Situer son action
  • Reconnaître, observer, analyser et évaluer de façon critique des lieux et des contextes complexes
  • Analyser des lieux et des contextes selon plusieurs méthodes données et à partir de plusieurs points de vue identifiés
  • Enoncer des questions qui conditionnent le devenir du contexte étudié pour faire des hypothèses de travail
Mobiliser d'autres disciplines
  • Aller à la rencontre d'autres concepts et méthodes, échanger et nourrir la réflexion architecturale
Poser des choix engagés
  • Prendre conscience de la signification politique de son activité, et de sa responsabilité vis-à-vis de la société
 
Contenu
1. Introduction : Définitions, problématiques, organisation du cours.
Avant l'urbanisme
2. Naissance des villes : quatre facteurs de développement (Max Weber)
Étude de cas : Bruxelles et Lille. → 18e siècle
3. Production de la ville, période industrielle : économie et société → 19e siècle
Études de cas : Paris et Londres.
Le tournant du 20e siècle : Naissance de l'urbanisme
4. "Les villes tentaculaires" et "les campagnes hallucinées" (E. Verhaeren)
La ville radio-concentrique, modèle capitaliste. 1ères lois d'urbanisme. 1900-1914
5. La "social city" et les garden-cities (E. Howard). Du patronal au coopératif.
Etudes de cas (GB) : Letchworth, Hampstead, Welwyn 1904-1919
6. Propriété et mobilité : le modèle belge de la subsidiarité 1870-1930
Facteurs de suburbanisation : France, Belgique
Le "court" 20e siècle : l'urbanisme Moderne
7. Définition de la "ville moderne" : les CIAM de 1929 - 1933
Etudes de cas : Urbanisme (Le Corbusier), Plan Voisin, Ville Radieuse. 1920-1940
8. Production de l'urbanisme moderne : planification et grandes opérations
Des grands ensembles aux schémas directeurs, POS et plans de secteurs. 1946-1970
9. Application globale des principes modernes : nouvelles capitales (Brasília,
Chandigarh), New Towns (GB) et villes nouvelles (Fr). 1946-1970
Fin 20e siècle : du projet urbain à la ville durable
10. Transition post-moderne : la typo-morphologie et le "retour à la ville"
Etude de cas : Louvain-la-Neuve (B.) 1950-1980
11. Le "projet urbain" (introduction). : visées, outils et méthodes.
Urbanisme réglementaire et opérationnel. 1990 →
12. Pratiques contemporaines émergentes (ouverture)
Urbanisme "bottom-up", projets participatifs, descriptifs, stratégiques... 2000 →
Méthodes d'enseignement
Cours magistraux réguliers, 2h par semaine.
Chaque séance est divisée en 2 parties. Dans les premieres parties, sont abordés chronologiquement les différentes théories et courants de pensée qui ont marqué l'urbanisme. Puis dans les seconde parties, est décrite la manière dont elles sont (ou ont été) mises en oeuvre (application à des études de cas) dans des processus d'urbanisation. L'accent est mis systématiquement sur l' écart entre ces théories ou doctrines de la ville telle qu'elle est pensée, souhaitée, règlementée et planifiée (l'urbanisme), et l'ensemble des facteurs, des acteurs, des dynamiques qui se conjuguent pour transformer concrètement la ville existante (le processus d'urbanisation).
Les modes de production de la ville (c'est-à-dire des opérations urbaines qui développent et transforment la ville) sont ainsi abordés au sens large, à travers les contextes sociétaux, les situations politiques, les stratégies économiques, et les enjeux idéologiques et théoriques de chaque période abordée (voir le plan dans "contenu").
Modes d'évaluation
des acquis des étudiants
L'évaluation est un examen écrit, à la session de janvier. En cas d'échec, il est possible de le représenter à la session de aout-sept.
L'examen évalue, en général par le biais de trois questions :
- le niveau de connaissances : la capacité de restitution des éléments présentés au cours (théories ou études de cas)
- le niveau de compréhension : capacité à mettre en relation des éléments vus au cours, à les appliquer à une autre étude de cas, etc.
- le niveau de maitrise : capacité à prendre une distance critique par rapport aux éléments vus au cours, à se positionner par rapport à une question d'urbanisme contemporaine, à construire un argumentaire basé sur ces éléments.
La présence au cours est systématiquement relevée, dans le but d'asseoir les statistiques qui démontrent une forte corrélation entre taux de présence d'un étudiant et sa réussite à l'examen.
Ressources
en ligne
Les supports visuels de la matière qui a fait l'objet du cours, sont organisés dans un ppt structuré (un par séance). Ils sont mis en ligne sur Moodle dans la semaine qui suit. Il est obligatoire de les maitriser (connaissance et compréhension, contextualisation).
Des documents annexes, d'autres ressources (articles, vidéos) qui ont été évoqués à l'oral, pour approfondir un point, pour répondre à une question, etc... sont aussi mis sur Moodle. Il est vivement conseillé d'en prendre connaissance (pour les questions de réflexion).
Bibliographie
AYMONINO Carlo, Il significato delle città, Venezia : Marsilio, 2000 (1e éd. 1975).
BAIROCH Paul, De Jéricho à Mexico. Villes et économie dans l'Histoire, Paris : Gallimard, 1985.
BENEVOLO Leonardo, Histoire de la ville, Marseille : Parenthèses, 1983 (1e éd. 1973).
CLAUDE Viviane, Faire la ville, les métiers de l'urbanisme au 20e siècle, Marseille : éd. Parenthèses, 2006.
COHEN Jean-Louis, LORTIE André, Des fortifs au périph'. Paris : les seuils de la ville, Paris : Picard, 1992.
GAUDIN Patrick, L'avenir en plan. Technique et politique dans la prévision urbaine, 1900-1930, Seyssel : Champ Vallon, 1985.
GROSJEAN Bénédicte, Urbanisation sans urbanisme, une histoire de la ville diffuse, Wavre : Mardaga, 2010.
GRUEN Victor: The heart of our cities: The urban crisis: diagnosis and cure, London : Thames and Hudson, 1965.
GUILLERME André, Les temps de l'eau. La cité, l'eau et les techniques. Nord de la France. Fin IIIe – début XIXe siècle, Seyssel : Champ Vallon, 1983, 259p.
HOWARD Ebenezer, Garden Cities of To-Morrow, London : Faber and Faber Ltd, 1965 (1e éds. 1898 - 1902).
LE CORBUSIER, Urbanisme, Paris : Flammarion, 2011 (1e éd. 1925).
LEPETIT Bernard, PUMAIN Denise (dirs.), Temporalités urbaines, Paris : Anthropos, 1993.
LUCAN Jacques et al., Paris des faubourgs. Formation, transformation, Paris : Picard, 1996, 221p.
MAGRI Susanna, TOPALOV Christian, Villes ouvrières. 1900-1950, Paris : l'Harmattan, 1989, p.93-107.
MANGIN David, PANERAI Philippe, Projet urbain, Marseille : éd. Parenthèses, 1999.
MERLIN Pierre, Les villes nouvelles, Paris : PUF, 1972.
MURATORI Saverio, Studi per una operante storia urbana di Venezia, Roma : Instituto Poligrafico dello Stato, 1959.
RASMUSSEN Steen Eiler, Londres, Paris : Picard, 1990 (1e éd. 1934).
REMY, Jean, La ville phénomène économique, Bruxelles : Editions Vie ouvrière, 1966.
RONCAYOLO Marcel, Lectures de villes. Formes et temps, Marseille : Parenthèses, 2002.
SECCHI Bernardo, Prima lezione di urbanistica, Roma / Bari : Ed. Laterza, 2000.
SMETS Marcel, L'avènement de la cité jardin en Belgique. Histoire de l'habitat social en Belgique de 1830 à 1930, Liège : Mardaga, 1977, 223p.
UNWIN Raymond, L'étude pratique des plans de villes. Introduction à l'art de dessiner les plans d'aménagement et d'extension, Paris : l'Equerre, 1981 (1e éd. 1909).
Van ESTEREN Cornelius, The Idea Of The Functional City, Rotterdam : NAI, 1998 (1e éd. 1928).
VANDERVELDE Emile, Les villes tentaculaires, Paris : éd. Bellais, 1899.
WAGNER Otto, “Die GrossStadt” in : Architecture Moderne et autres écrits, Liège : Mardaga, 1984 (1e éd. 1910), pp. 83-97.
WEBER Max, La ville, Paris : Aubier Montaigne, 1982 (1921).
Faculté ou entité
en charge


Programmes / formations proposant cette unité d'enseignement (UE)

Intitulé du programme
Sigle
Crédits
Prérequis
Acquis
d'apprentissage
Bachelier en architecture/TRN