Learning outcomes

The "Ancient Languages and Literatures: Classics" Bachelor's programme trains students seeking to become specialists in the study of ancient texts. Working on original documentary sources written in Greek and Latin, students will gradually develop an ability to translate these texts clearly and accurately with a view to explaining their context and identifying their human values. The challenge for them, at the end of their degree course, is to be able to use all the knowledge they have acquired to write up an individual assignment of limited scope, applying a rigorous academic method.

On successful completion of this programme, each student is able to :

Spécifiquement en tant que bachelier langues et lettres anciennes, orientation classiques :


1. Appliquer des savoirs acquis dans le domaine des sciences humaines.

1.1. Rédiger un texte de niveau universitaire en langue française, en employant un vocabulaire précis et bien orthographié, en appliquant les règles de la grammaire (morphologie et syntaxe), en recourant aux articulations adéquates ;
1.2. Comprendre les fondements de l'histoire occidentale, de l'histoire de la pensée, des arts et des lettres (théorie littéraire et linguistique) ;
1.3. Mobiliser les savoirs acquis dans différents domaines des sciences humaines, en vue d'analyser un fait, un document, un discours ou une problématique ;
1.4. Utiliser les outils essentiels de l'heuristique en sciences humaines grâce à une fréquentation assidue de la bibliothèque des sciences humaines (bibliographies, encyclopédies, dictionnaires, monographies, périodiques et collections, ressources électroniques) ;
1.5. Consulter les ouvrages spécialisés et publications utiles à la recherche qui sont rédigés dans l'une ou l'autre langue moderne (niveau B2 de lecture du CECR).

2. Appliquer des savoirs acquis dans le domaine des sciences de l'Antiquité.

2.1. Développer une bonne connaissance des civilisations du monde gréco-romain (géographie, histoire et institutions, philosophie, religion et mythologie) ;
2.2. Mobiliser les savoirs de base acquis dans les sciences auxiliaires de l'Antiquité (évolution des écritures, transmission des sources littéraires, ecdotique, paléographie, codicologie, épigraphie, papyrologie, métrologie, etc.).

3. Appliquer des savoirs acquis dans le domaine spécifique des langues classiques.

3.1. Développer des connaissances dans la langue grecque classique (dialecte attique), au niveau du lexique, de la morphologie et de la syntaxe ;
3.2. Appliquer à des textes grecs classiques les savoirs lexicaux et grammaticaux acquis, dans le cadre de différentes activités (exercices de thème et de version, recherches personnelles) ;
3.3. Développer des connaissances dans la langue latine classique, au niveau du lexique, de la morphologie et de la syntaxe ;
3.4. Appliquer à des textes latins classiques les savoirs lexicaux et grammaticaux acquis, dans le cadre de différentes activités (exercices de thème et de version, recherches personnelles).

4. Appliquer des savoirs acquis dans le domaine spécifique des littératures classiques.

4.1. Situer les productions de la littérature grecque dans leur contexte historique et culturel ;
4.2. Situer les productions de la littérature latine dans leur contexte historique et culturel ;
4.3. Traduire des oeuvres choisies de la littérature gréco-latine antique, en poésie et en prose, en appliquant une analyse grammaticale correcte et en veillant à la qualité de la traduction française ;
4.4. Interpréter des oeuvres choisies de la littérature gréco-latine antique, en poésie et en prose, en vue d'en expliquer le contexte et d'en dégager les valeurs humaines.

5. Mener à bien un travail de recherche personnel dans le domaine des langues et littératures classiques et en communiquer les résultats par écrit.

5.1. Collecter des informations pertinentes au moyen des outils heuristiques adéquats, en vue d'établir un corpus des sources primaires (en langues anciennes) et d'établir une bibliographie des sources secondaires ;
5.2. Étudier un thème à travers un ou plusieurs textes en langue grecque et/ou latine : introduire brièvement le thème et les sources, traduire personnellement les textes grecs et/ou latins, proposer un commentaire structuré et argumenté mettant en évidence l'apport de ce(s) texte(s) à notre connaissance du thème ;
5.3. Développer une approche critique et un esprit de synthèse ;
5.4. Communiquer par écrit les résultats d'un travail de recherche personnel d'ampleur limitée, en satisfaisant aux exigences formelles de la rédaction (citations référencées, langue et style, structure et mise en page).

Comme tout bachelier de la Faculté de philosophie, arts et lettres :


6. Maîtriser un socle de connaissances fondamentales dans les domaines de la philosophie, des sciences religieuses, de l’histoire, de l’histoire de l’art, de l’archéologie et des littératures et de la linguistique.


7. Maîtriser avec rigueur et efficacité les discours universitaires, tant sur le plan de la compréhension que sur celui de la rédaction, ainsi que la critique des sources.


8. Devenir acteur de sa formation : gérer de manière autonome son travail (définir les priorités, anticiper et planifier l’ensemble de ses activités dans le temps), faire preuve de recul critique sur ses propres acquis, ses méthodes d’apprentissage et ses productions et intégrer par soi-même de nouvelles connaissances, méthodologies et compétences.


9. Mobiliser les compétences et savoirs disciplinaires acquis pour développer des attitudes d’ouverture à l’interculturalité, d’engagement citoyen et de positionnement critique vis-à-vis de soi-même, de la société, et des savoirs.


10. Communiquer à l’oral et à l’écrit de façon claire, cohérente, argumentée et avec aisance sur des sujets d’ordre général ou relatifs au domaine d’études dans au moins une langue moderne (anglais, néerlandais ou allemand).


11. Démontrer une connaissance et une compréhension critique de savoirs approfondis dans la (les) discipline(s) relative(s) à son choix de mineure.