Learning outcomes

germ1ba  2020-2021  Louvain-la-Neuve

By the end of their Bachelor's degree course in Modern Languages and Literatures: German, Dutch and English, graduates will have acquired a number of different academic skills, including the ability to research precise, targeted information, conduct linguistic and literary analysis, think critically, understand and forge links between diverse and complex subjects, write a Bachelor's paper, etc.

They will also have gained advanced productive and receptive skills, both oral and written, equivalent to Level B2+ ("Strong Vantage") of the Common European Framework of Reference for Languages, in two foreign languages chosen from English, Dutch and German.

Moreover, they will have acquired a knowledge of the basic theory and methodology required to understand the field of modern language and literature.

These outcomes will allow them to progress to a Master's programme in Modern Languages and Literatures: German, Dutch and English with a view to focusing on one of the specialist areas offered at Master's level and acquiring professional and targeted academic skills that can be transferred to the employment market. The student will have acquired the skills necessary to “become an expert in two foreign languages, an academic and leader able to play a part in the significant issues and challenges met by a contemporary, multicultural society”.

On successful completion of this programme, each student is able to :

Spécifiquement en tant que bachelier en langues et lettres modernes, orientation germaniques :


1. Maitriser un savoir informé sur les disciplines principales de son cursus (linguistique et littérature) et se déplacer aisément entre leurs différents contenus, à partir des cadres et balises qu’il aura progressivement acquis.

1.1. Répondre à une question de connaissance sur la littérature ou les études littéraires (notions, genres, courants, auteurs,…) ;
1.2. Répondre à une question de connaissance sur la langue ou la linguistique (notions, courants, théories de référence…).

2. Recourir de manière adéquate et rigoureuse au vocabulaire, aux notions et aux concepts propres à chacune de ces disciplines.

2.1. Produire un discours qui intègre de manière adéquate et rigoureuse le vocabulaire, les notions et les concepts propres aux études littéraires ;
2.2. Produire un discours qui intègre de manière adéquate et rigoureuse le vocabulaire, les notions et les concepts propres à la linguistique.

3. Mobiliser les savoirs acquis dans les différentes disciplines pour reconnaitre, situer et décrire des cas concrets, tout comme pour leur appliquer les grilles et approches d’analyse requises.

3.1. Produire une analyse d’un texte littéraire mobilisant les savoirs acquis dans les cours ;
3.2. Produire une analyse d’un corpus linguistique mobilisant les savoirs acquis dans les cours.

4. Maitriser deux langues étrangères au niveau B2+ du Cadre européen de référence pour les langues) - parmi l’anglais, le néerlandais, l’allemand - tant à l’oral qu’à l’écrit, en vue de produire un discours de niveau universitaire et en vue d’analyser des textes littéraires et des discours langagiers variés.

4.1. Produire un discours oral de niveau B2+ en allemand ;
4.2. Produire un discours écrit de niveau B2+ en allemand ;
4.3. Produire un discours oral de niveau B2+ en anglais ;
4.4. Produire un discours écrit de niveau B2+ en anglais ;
4.5. Produire un discours oral de niveau B2+ en néerlandais ;
4.6. Produire un discours écrit de niveau B2+ en néerlandais.

5. Problématiser une question de recherche, à partir de l’observation de données linguistiques, littéraires ou culturelles concrètes, et ce en vue de procéder à une analyse de celles-ci.

5.1. Formuler et analyser une hypothèse de recherche ;
5.2. Problématiser une question de recherche.

6. Manier les principales composantes du discours universitaire (bibliographie, problématique, méthodologie, pratiques d’analyse) acquises dans le cadre des enseignements de littérature et de linguistique, et des diverses disciplines des sciences humaines (philosophie, histoire, histoire de l’art).

6.1. Rédiger un travail scientifique en linguistique intégrant les normes du discours scientifique (références bibliographiques, usage des citations, insertion de notes…) ;
6.2. Rédiger un travail scientifique en littérature intégrant les normes du discours scientifique (références bibliographiques, usage des citations, insertion de notes…) ;
6.3. Produire un discours argumenté structuré méthodique ;
6.4. Produire une synthèse de différents documents structurés méthodiquement ;
6.5. Témoigner d’une compréhension rigoureuse d’un discours universitaire de spécialité.

7. Tisser des liens entre les différentes disciplines étudiées, afin de développer une vue globale de l’étude des langues et lettres modernes, et de stimuler une curiosité intellectuelle pour les sciences de l’homme dans leur diversité et complémentarité.

7.1. Tisser des liens entre linguistiques et littératures ;
7.2. Tisser des liens entre littératures et sciences humaines ;
7.3. Tisser des liens entre linguistique et sciences humaines.

8. Lire des articles scientifiques dans le domaine de la linguistique, de la littérature ou des études culturelles et en retirer les idées essentielles en vue de rédiger un premier travail scientifique en linguistique et/ou en littérature qui respecte les conventions du domaine.


Comme tout bachelier de la Faculté de philosophie, arts et lettres :


9. Maîtriser un socle de connaissances fondamentales dans les domaines de la philosophie, de l’histoire, de l’histoire de l’art, de l’archéologie et des littératures.


10. Maîtriser avec rigueur et efficacité les discours universitaires, tant sur le plan de la compréhension que sur celui de la rédaction.


11. Devenir acteur de sa formation : gérer de manière autonome son travail (définir les priorités, anticiper et planifier l’ensemble de ses activités dans le temps), faire preuve de recul critique sur ses propres acquis, ses méthodes d’apprentissage et ses productions et intégrer par soi-même de nouvelles connaissances, méthodologies et compétences.


12. Mobiliser les compétences et savoirs disciplinaires acquis pour développer des attitudes d’ouverture à l’interculturalité, d’engagement citoyen et de positionnement critique vis-à-vis de soi-même, de la société, et des savoirs.


13. Communiquer à l’oral et à l’écrit de façon claire, cohérente, argumentée et avec aisance sur des sujets d’ordre général ou relatifs au domaine d’études dans au moins une langue moderne (anglais, néerlandais ou allemand).


14. Démontrer une connaissance et une compréhension critique de savoirs approfondis dans la (les) discipline(s) relative(s) à son choix de mineure.