Learning outcomes

The objective of the course is to develop comprehensive skills to deepen understanding of the complex socio-political situation and to be better equipped to take action in this area. Thecourse is therefore aimed at students who wish to develop both basic and applied research skills in the field of political science, especially comparative politics, and theoretical and practical skills in the field of public policy making, since students are required to select a main area of study (focus). A teaching focus is also available.

At the end of this course, students will have acquired both theoretical and practical knowledge of how political systems function and the various players in the political decision-making process. By making particular use of rigorous comparative strategies, they will be able to understand specific contexts more clearly (for example at the level of a particular country or region) and therefore become better equipped to play a part in such situations.

Students must attend teaching sessions and also do projects in both French and English. They should also be prepared to be geographically mobile throughout the course.

On successful completion of this programme, each student is able to :

CG1. Comme tout diplômé du Master en sciences politiques : 
Développer un sens et une action politique : développer un sens et une éthique du et dans le service à la collectivité.

CG1.1. Identifier, comprendre et analyser les enjeux politiques d’une situation donnée.
CG1.2. Se positionner dans les débats et les négociations pour défendre les intérêts des institutions et des organismes qu’il représente.
CG1.3. Intégrer la dimension éthique et la dimension « service à la collectivité et du bien commun» dans les débats et actions politiques.

CG2. Inscrire son analyse et/ou action dans une perspective multiniveaux.

CG2.1. Identifier les différents niveaux institutionnels.
CG2.2. Démontrer une maîtrise approfondie et spécialisée (en fonction de l’orientation choisie) des différents systèmes politiques et institutionnels et des enjeux politiques à l’échelle internationale, européenne et belge.
CG2.3. Comparer les différents systèmes politiques et institutionnels, nationaux et internationaux.
CG2.4. Identifier les différents acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux (mouvements sociaux, groupes d’intérêt, citoyens) et démontrer une connaissance approfondie de leurs positionnements.
CG2.5. Analyser les interactions entre les différents acteurs allant des relations entre partis politiques, entre états au rôle des organisations non-gouvernementales.

CG3. Analyser selon une démarche rigoureuse et interdisciplinaire des situations politiques, économiques et sociales dans toute leur complexité.

CG3.1. Démontrer une maîtrise de savoirs spécialisés (théories, fondements, phénomènes) en sciences politiques, pour l’orientation choisie.
CG3.2. Démontrer une maîtrise approfondie des connaissances fondamentales les plus significatives des disciplines des sciences humaines et sociales liées aux sciences politiques, pour l’orientation choisie : connaissances juridiques, historiques, géopolitiques, sociologiques et économiques.
CG3.3. Mobiliser de manière pertinente et rigoureuse les outils d’analyse de données (qualitative et quantitative) et de diagnostic en sciences sociales et politiques afin de mieux décoder la complexité de la « vie politique ».
CG3.4. Mobiliser et articuler ces savoirs et outils pour analyser des problématiques/questions particulières en sciences politiques (pour l’orientation choisie).

CG4. Mobiliser son expertise politico-institutionnelle pour conseiller l’action politique, dans un secteur particulier ou une aire particulière (pour l’orientation choisie).

CG4.1. Appréhender et maîtriser (pour l’orientation choisie) les enjeux propres aux différents secteurs de la vie politique (environnement, famille, humanitaire, etc.)
CG4.2. Préciser et analyser des contextes et situations spécifiques :
  • Analyser les différentes aires géographiques régionales.
  • Évaluer l’action politique par secteur ou par aire.
  • Mobiliser les outils rigoureux d’analyse et de diagnostics.
  • Mobiliser une démarche comparative rigoureuse.
CG4.3. Conseiller l'action "politique" au sens large du terme en faisant preuve d'expertise et en mobilisant des compétences en conseils stratégiques (stratégie d'influence et de "lobbying", stratégies et outils de communication politique, de négociation/médiation et de marketing).
CG4.4. Contribuer à l'analyse et/ou la conception de stratégie de gestion de situations politiques concrètes, relatives à l'orientation choisie.

CG5. Diffuser des informations politiques, économiques et sociales pertinentes adaptées au public visé et interagir de manière constructive avec les différents acteurs impliqués dans une situation donnée.

CG5.1. Communiquer, à l’oral et à l’écrit, de manière pertinente sur des situations / sujets complexes en sciences politiques:
  • Choisir des informations pertinentes permettant l’analyse et la comparaison de situations politiques.
  • Présenter l’information de façon correcte, structurée, claire, précise et argumentée (dont une capacité de rapportage pour des rapports, bilan, note, compte-rendu…).
  • Adapter sa communication (contenu et forme) au public visé et aux intentions poursuivies selon les standards de communication spécifiques au contexte (vulgariser, etc.).
CG5.2. Communiquer en anglais, à l'oral et à l'écrit de façon claire, cohérente, argumentée et avec aisance sur des sujets d'ordre général ou relatifs aux domaines des sciences politiques (niveau B2 du cadre européen commun de référence).
CG5.3. Dialoguer, interagir et négocier de manière constructive avec des interlocuteurs variés, dont des collaborateurs, des décideurs politiques et des populations cibles.
CG5.4. S'ingégrer et collaborer efficacement au sein d'une équipe et avec différents acteurs en réseaux impliqués dans une situation donnée.

CG6. Concevoir et réaliser un travail de recherche personnel (mémoire), mettant en œuvre une démarche scientifique et méthodologique rigoureuse et critique, pour approfondir une problématique en sciences politiques (dans son domaine d’orientation).

CG6.1. Définir et préciser une problématique de recherche en veillant à sa contextualisation.
CG6.2. Réaliser la synthèse critique de la littérature sur cette problématique en faisant un usage actif, critique et pertinent des outils d’information, des sources primaires et secondaires.
CG6.3. Construire et mettre en œuvre un dispositif méthodologique rigoureux et pertinent en vue d’y répondre.
CG6.4. Concevoir et réaliser, le cas échéant, une recherche empirique quantitative et/ou qualitative, en mobilisant les outils d’analyse adéquats.
CG6.5. Développer une analyse objective et un esprit de synthèse permettant la mise en perspective des paramètres en jeu et la formulation de conclusions pertinentes.
CG6.6. Faire preuve, de manière générale, d’un recul critique tant sur son propre travail que sur les connaissances qui y sont mobilisées.

CG7. Agir en tant qu’universitaire, en acteur critique et responsable et en ayant intégré une logique de développement continu.

CG7.1. Se projeter dans une pratique socio-professionnelle selon une approche universitaire fondée (d’un point de vue théorique et méthodologique) et caractérisée par une démarche réfléchie et critique.
CG7.2. S’engager, décider et agir de manière autonome et responsable dans le respect du cadre, du contexte de travail et d’autrui.
CG7.3. Adopter une posture d’acteur conscient de sa responsabilité sociétale et citoyenne.
CG7.4. Intégrer une logique de recul critique sur soi-même (ses acquis, ses compétences, ses limites, ses productions et ses actions), une logique d’apprentissage et de développement continu indispensables pour évoluer positivement dans son environnement socio-professionnel.

SPO. 

Plus spécifiquement, en tant que diplômé du Master [120] en sciences politiques, orientation générale :

Développer une expertise et un niveau élevé de compétences dans le domaine de l’action « politique » au sens large du terme et spécifiquement dans l’analyse de politiques publiques et de son contexte sociopolitique, en vue d’assurer une fonction de conseiller auprès d’organisations ou d’institutions au niveau national, européen ou international.

SPO.1. Maîtriser et mobiliser de manière critique des connaissances approfondies et spécialisées relatives :
  • au fonctionnement et à la gestion des organisations publiques,
  • au processus d’élaboration et de décision à chaque étape du cycle d’une politique publique,
  • au champ politique national ainsi qu’européen et international,
  • aux relations et organisations internationales et leurs structures de fonctionnement,
  • au processus d’intégration européenne.
SPO.2. 

Analyser des politiques et situations/problématiques concrètes et complexes relatives à l'actions publique au sens large du terme en mobilisant de manière critique différents méthodologies et outils rigoureux d'analyse et de diagnostic, entre autres:

  • Identifier, analyser et tenir compte des multiples enjeux,
  • Identifier et analyser les acteurs impliqués, leur positionnement et leurs interactions (en particulier, les partis et groupes de pression dans leurs rouages internes),
  • Analyser l’organisation interne des institutions politiques,
  • Mobiliser les outils et les différentes étapes de l’analyse des politiques publiques à des fins analytiques et stratégiques et également selon un processus interprétatif de reconstruction des actions de l’Etat,
  • Mobiliser une approche comparative rigoureuse dans l’analyse des décisions politiques, des principaux acteurs, des dynamiques institutionnelles, des processus de décisions et des interactions pour élaborer une évaluation critique des effets potentiels de différentes propositions de réformes institutionnelles,
  • Analyser un processus de décision politique au travers de la gouvernance multiniveaux, sur le plan théorique (grille d’analyse pertinente) et selon une méthodologie rigoureuse,
  • Mobiliser des outils théoriques et conceptuels pertinents pour analyser des problématiques internationales ou liées au processus d’intégration européenne.

 

SPO3. Percevoir et analyser le changement dans les organisations et politiques publiques.
SPO.4. 

Développer des compétences propres à une première expérience professionnelle concrète (stage):

  • Positionner et exercer son rôle et son champ d’action au sein d’une organisation, en interface avec les différentes parties prenantes internes et externes et en s’adaptant au contexte et aux logiques de fonctionnement.
  • Confronter théorie et pratique afin d’apprendre à porter un regard critique d’une part, sur le fonctionnement d’une organisation et/ou une situation problématique et d’autre part, sur la théorie en regard de la réalité de terrain (« aller-retour » entre théories et pratiques).

SPO-FS-DI. S’il a suivi la finalité spécialisée: democratic innovations and transformations, développer une expertise pratique et réflexive en matière d'innovations et transformations démocratiques, en mobilisant des compétences avancées d'analyse et de gestion de projets.

SPO-FS-DI.1. Développer une certaine expertise dans l'analyse et le diagnostic de problématiques/situations concrètes et complexes relatives à l'action publique au sens large en mobilisant de manière critique des méthodologies et outils d'analyse spécialisées, dans différents domaines d'application.
SPO-FS-DI.2. Conseiller l'action "politique" au sens large du terme en faisant preuve d'expertise et en mobilisant des compétences et outils d'analyse des innovations et transformations démocratiques.
SPO-FS-DI.3. Dégager des scénarios de réponses ou d'actions à des questions concrètes relatives au "design" institutionnel et des organisations.
SPO-FS-DI.4. S'orienter vers des fonctions auprès des organisations ou institutions dans la sphère publique, à tous les niveaux de pouvoir, mais aussi dans la sphère privée (entreprises, organisation non gouvernementales, associations).

SPO-FS-BC. 

S’il a suivi la finalité spécialisée: Belgian and comparative politics, développer une expertise pratique et réflexive dans les domaines de l’action politique au sens large du terme, fondée sur une analyse de la politique belge dans une perspective comparée, en mobilisant des compétences avancées d’analyse et de gestion de projets.

SPO-FS.BC.1. Développer une certaine expertise dans l'analyse et le diagnostic de problématiques/situations concrètes et complexes relatives à l'action publique au sens large en mobilisant de manière critique des méthodologies et outils d'analyse spécialisées, dans différents domaines d'application.
SPO-FS-BC.2. 

Conseiller l’action « politique » au sens large du terme en faisant preuve d’expertise et en mobilisant des compétences et outils tirés de l'analyse de la politique belge dans une perspective comparée.

SPO-FS-BC.3. Dégager des scénarios de réponses ou d’actions à des questions concrètes relatives au « design » institutionnel et des organisations.
SPO-FS-BC.4. S’orienter vers des fonctions auprès d’organisations ou institutions dans la sphère sociopolitique au niveau local, régional, national, européen ou international.

SPO-FA. S’il a suivi la finalité approfondie, développer et acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour se lancer efficacement dans un projet doctoral ou pour s’orienter vers des carrières professionnelles en recherche ou en consultance de haut niveau.

SPO-FA.1. Maîtriser et mobiliser de manière critique des méthodologies spécialisées dans le domaine de la recherche en sciences politiques et spécifiquement en politique comparée.
SPO-FA.2. Analyser, selon une démarche scientifique en mobilisant les théories pertinentes, des situations/problématiques dans des thématiques spécifiques.
SPO-FA.3. Débattre et participer à une discussion réflexive sur des questions pointues en sciences politiques avec des chercheurs/experts/spécialistes.

SPO-FD. S’il a suivi la finalité didactique, mobiliser les compétences nécessaires pour entamer efficacement le métier d’enseignant du secondaire supérieur, dans le domaine des sciences politiques et sociales, et pouvoir y évoluer positivement.

FD.1. Intervenir en contexte scolaire, en partenariat avec différents acteurs.
FD.2. Enseigner en situations authentiques et variées.
FD.3. Exercer un regard réflexif et se projeter dans une logique de développement continu.
Pour plus de détails, consultez l'Teacher Training Certificate (upper secondary education) - Sociology, Political Sciences, Anthropology.