Learning outcomes

The Masters in Environmental Sciences and Management is offered as a priority to students who have completed a Masters level course of study at one of the faculties in the science and technology sector, human sciences sector or health sciences sector, or at a college of further education. The admission requirements are those of an advanced Masters.
Teaching on environmental sciences and management offers both graduate students and professionals the opportunity to learn about the basic principles of environmental sciences and the management of environmental problems that are complex by nature and involve several disciplines.

The student programme is partially tailored to suit their initial training. Part of the programme is aimed at allowing them to acquire basic knowledge in the various disciplines involved in environmental issues, in science and technology (chemistry, biology, ecology, IT, mathematics, statistics, geography...) and in human sciences (sociology, law, economics, philosophy...). Part of the programme is intended to address environmental issues through various disciplines (economics, law, politics, toxicology, science and technology). Finally, part of the programme is designed to develop the ability to approach environmental issues across disciplines, integrating their respective contributions (multidisciplinary approach) and to identify and negotiate consensual solutions with the different stakeholders.

Upon completion of the programme, the Master of Environmental Sciences and Management will be able to take a mediating role, alone or within a team, to resolve environmental issues: to gain an understanding of the problem and to analyse it as a whole, to summarise the positions of the various stakeholders, including experts, to communicate these comprehensibly to all parties, to develop and propose consensual solutions, to argue and negotiate with stakeholders.

On successful completion of this programme, each student is able to :

1. Analyser un problème environnemental dans ses dimensions scientifiques, techniques, non-techniques.

1.1 Identifier les parties prenantes concernées par la problématique environnementale : grand public, experts scientifiques, organisations non gouvernementales, pouvoirs publics, entreprises... 1.2 Se documenter, en français et en anglais, sur les différentes dimensions de la problématique environnementale : scientifiques, techniques/technologiques, humaines,... 1.3 Utiliser de manière pertinente les concepts théoriques de base en sciences et technologies : chimie, biologie, écologie, toxicologie, informatique, mathématiques, statistiques, géographie,... en lien avec la problématique environnementale. 1.4 Utiliser de manière pertinente les concepts théoriques de base en sciences humaines : sociologie, philosophie, droit, économie,…, en lien avec la problématique environnementale. 1.5 Communiquer avec les différentes parties prenantes et avec les experts indépendants, identifier les éléments qui sous-tendent leurs points de vue respectifs et les intégrer dans la réflexion. 1.6 Etablir des liens entre les différents concepts de base des sciences et technologies et des sciences humaines pour expliquer la problématique environnementale dans son ensemble. 1.7 Collaborer avec ses collègues pour interpréter toutes les dimensions et facettes de la problématique environnementale.

2. Construire et élaborer une ou plusieurs solutions susceptibles de répondre à la problématique environnementale, en tenant compte de ses dimensions technologiques et non-technologiques.

2.1 Synthétiser des documents de différents types liés à une problématique environnementale (scientifiques et techniques/technologiques et sciences humaines) 2.2 Synthétiser les points de vue des parties prenantes intervenant dans la problématique environnementale. 2.3 Élaborer, avec l’appui des parties prenantes,des propositions innovantes de solutions à la problématique environnementale, en combinant les données et les approches scientifiques, techniques/technologiques, et non-techniques disponibles. 2.4 Choisir de manière argumentée (auto-évaluation) des propositions de solutions répondant le mieux aux différentes dimensions de la problématique environnementale (scientifiques, techniques/technologiques et non-techniques). 2.5 S'identifier aux différentes parties prenantes et, en fonction de chacune d’elles, décrypter leurs points de vue et positions face à la problématique environnementale, et anticiper leurs réactions face aux nouvelles données et propositions. 2.6 Evaluer des solutions au regard de l’ensemble de critères (faisabilité, cohérence, parties prenantes…) et de dimensions (scientifiques, techniques/technologiques et sciences humaines).

3. Communiquer les propositions de solution environnementale aux parties prenantes.

3.1 Présenter oralement et par écrit, de manière argumentée, l'analyse de la problématique environnementale et les propositions de solutions en utilisant les techniques modernes de communication. 3.2 S’adapter aux langages et vocabulaire spécifiqueen tenant compte des différences culturelles de ses interlocuteurs: collègues, grand public, experts scientifiques, organisations non gouvernementales, pouvoirs publics, entreprises,...

4. Négocier une solution environnementale consensuelle entre les différentes parties prenantes, sur base de différentes solutions proposées.

4.1 Interpréter les avis des intervenants sur la problématique environnementale. 4.2 Arbitrer les avis des intervenants concernant des solutions environnementales. 4.3 Convaincre, par l’argumentation, les intervenants d’une solution commune à la problématique environnementale. 4.4 Faire des choix, seul ou en équipe, en tenant compte de toutes les dimensions et tous les acteurs, en vue d’une solution consensuelle.