IMCN seminar - Brigitte VAN TIGGELEN

IMCN

November 18, 2019

13:00

Louvain-La-Neuve

Auditoire A02

Dr. Brigitte VAN TIGGELEN

Science History Institute (Philadelphia – USA)

Centre de Recherche en Histoire des Sciences (UCLouvain)

ABSTRACT

L’année internationale du Tableau périodique des Eléments Chimiques (International Year of the Periodic Table of the Chemical Elements - IYPT) a été déclarée par l’UNESCO, en coïncidence avec la célébration d’un anniversaire : celui de la première publication du Système Périodique par le chimiste russe Dmitry Ivanovitch Mendeleev. Comme souvent en sciences, Mendeleev ne fut pas le seul à proposer une classification de tous les éléments alors connus, et partage avec Lothar Meyer l’idée d’en faire un système. Il se démarque néanmoins de ses contemporains par sa volonté d’en faire une loi de la nature, la Loi Périodique, à partir de laquelle il ose quelques prédictions sur l’existence et parfois même les propriétés d’éléments encore à découvrir, dont certaines se voient rencontrées moins de 20 ans après sa publication. A partir de ces faits abondamment répétés, s’élabore dans le public l’idée d’un génie isolé, doublé d’un prophète de la chimie.

Or, depuis 150 ans le système périodique a certes engendré une multiplicité de tableaux périodiques, il s’est aussi et surtout adapté aux découvertes successives sur la constitution de la matière et son interprétation en termes quantiques. Non seulement Mendeleev n’aurait pu prévoir ces développements mais il eut bien du mal à accepter la découverte de la radioactivité et des éléments instables, sans parler des isotopes, ou de la dislocation de l’atome puis du noyau atomique. Par ailleurs, aujourd’hui, il n’est plus imaginable d’enseigner ou de publier un manuel de chimie sans y inclure un Tableau Périodique et pourtant les recherches menées par les historiens des sciences démontrent que le Tableau ne fit son entrée que très tardivement, démontrant ainsi que ce que nous considérons comme l’outil indispensable et universel, fut absent de la formation chimique pendant plusieurs générations.

La présentation inclura donc la genèse du système périodique avec la contribution de savants autres que Mendeleev, dont Lothar Meyer ; la question de la véritable portée des prédictions faites par Mendeleev dans l’acceptation du système par les contemporains et la dissémination progressive mais relativement lente de cet outil dans l’enseignement.