!! POSTPONED !! - Informal Research Presentation - Laurent TASKIN

LOURIM Louvain-La-Neuve, Mons

March 30, 2020

10:30 - 12:30

LLN & Mons

Doyen 21 + Visio Room Mons 1, building C, 1st floor

 

LouRIM internal and informal research presentation series 

 

Laurent Taskin is Professor of human resources management at UCLouvain . During this informal internal seminar, Laurent will provide with his Lab4Hum team a discussion about the new collective book that he edited: Les temporalités de la recherche critique en management*. The seminar will be held in French. 

Les temporalités de la recherche critique en management

Envie de prendre du recul sur notre métier de chercheur.se en Sciences de gestion ? Ce séminaire, animé par Laurent Taskin et l’équipe du Lab4Hum, vise à présenter l’ouvrage collectif « Les temporalités de la recherche critique en management » et à en débattre. Ecrit par des enseignants et chercheurs en sciences de gestion, l’ouvrage amène un questionnement sur les dérives et dangers de l’internationalisation et la compétitivité croissante du marché de la connaissance, et les pratiques de fast science qui en découlent. Ce séminaire autour de l’ouvrage a dès lors pour but de questionner les standards actuels qui structurent la production des connaissances.

La standardisation croissante de l’écriture et de la publication scientifique n’a-t-elle pas un impact sur la qualité des recherches produites, en particulier en sciences sociales ? Ecrit-on pour être vus, ou pour être lus ? Sommes-nous des « chercheur-publiant » ? Dans quelle mesure ces standards nous permettent-ils de produire des recherches pertinentes au regard des enjeux sociétaux contemporains, pour un management et une société plus justes, plus soutenables et durables?

Loin de sombrer dans la résignation, l’ouvrage propose une réflexion sur les conditions d’existence d’un espace de scientificité alternatif en affirmant des postures, des méthodes et des finalités de recherche qui garantissent que les différents temps de la production de connaissances scientifiques soient respectés. Par ailleurs, la deuxième partie de l’ouvrage donne la parole à des doctorants et doctorantes engagé.es et nous amène à nous interroger sur notre propre expérience de la recherche en sciences de gestion.