Eléonore et la Biodiversité des Alignements d’Arbres et Haies

Éléonore

de Roissart

Mémoire 2018-2019

 

Depuis l’intensification agricole datant de la deuxième moitié du 20ème siècle, les arbres et haies ont disparu des terres agricoles, et avec eux tous leurs bénéfices environnementaux.

Dès lors, depuis quelques années, ces éléments du paysage ont fait l’objet d’une attention particulière, et sont décrites comme une des mesures agro-environnementales et climatiques proposées par l’ASBL Natagriwal.

La ferme de Lauzelle possède sur ses terres de nombreux et divers alignements d’arbres, bosquets et haies. Dans le cadre de mon mémoire, j’étudierais et déterminerais les avantages et inconvénients de chaque zone boisée de la ferme. Une attention toute particulière sera portée sur l’apport en termes de biodiversité des alignements d’arbres. La biodiversité sera déterminée en évaluant l’avifaune, l’entomofaune, ainsi que la flore arborescente, arbustive et herbacée.

Finalement, un plan d’aménagement des haies sera proposé, afin d’améliorer la connectivité des haies et de maximiser l’attractivité de la ferme de Lauzelle pour les oiseaux et pollinisateurs.