Vincent et la Conversion par Occultation des Prairies vers le Maraîchage

Vincent

Potvin

Mémoire 2019-2020

Le passage d’une prairie permanente à une terre cultivée n’est pas aussi simple qu’il n’en a l’air. En effet, la méthode classique de labour est certes un excellent moyen de détruire l’herbe mais a des effets néfastes comme par exemple sur la structure du sol, essentielle à un bon rendement de cultures. Le glyphosate étant grandement nuisible pour l’environnement, il est également à proscrire pour cette étape de destruction de prairie.

L’objectif de mon mémoire est d’étudier des méthodes alternatives afin d’occulter l’herbe en vue de la transition de ces prairies en cultures maraîchères. Les modalités sont les suivantes : couvert de feuilles mortes, bâchage de deux types et paillage. L’optique de petite surface à convertir étant dominant, c’est dans la vision de transition que s’inscrit cette recherche en visant à fournir aux futurs petits maraîchers la solution la plus facile à mettre en place, à coûts réduits tout en offrant les meilleurs résultats.