De la suite dans les idées

Stéphanie

Roland

Diplômée EPL 2013

Balancer entre l’envie de bâtir et l’aspiration d’entreprendre:  Stéphanie Roland a choisi de ne résister à aucune des tentations.    

Fille d’ingénieur, Stéphanie Roland est devenue … ingénieure, mais à n’en pas douter, elle est surtout entrepreneure ! Un choix qui lui permet de vivre pleinement son envie de polyvalence, et d’aider les PME à “bâtir” des projets. Tiens, on n’est pas très loin du domaine de la construction ! Stéphanie a pourtant renoncé à cette option au cours même de sa formation: selon elle, une filière peut-être trop fermée, trop cloisonnée … Elle s’ouvre d’autres portes en suivant le programme interdisciplinaire en création d’entreprise (CPME) qui vise à former les étudiants de l’UCL à l’entrepreneuriat.

C’est là sans doute que Stéphanie goûte -et cède définitivement- à la tentation de ne pas se contenter de créer les projets, mais également de les mettre en marché, de ne pas seulement avoir des idées, mais de leur donner vie. Du concret !

Un désir que la jeune femme partage avec une autre ingénieure, de gestion (issue de l’ICHEC), et qui les amènera à créer en mai 2015 The Project Factory, qui offre aux PME un accompagnement à l’innovation à travers la matérialisation d’un produit inédit ou d’un nouveau service, depuis l’étude de faisabilité jusqu’à la phase d’implémentation. Un véritable travail de “construction de valeurs” à travers la “construction d’idées”.

Stéphanie se cache aussi derrière Les débrouillardes, une autre initiative passée elle aussi par le savoir-faire de The Project Factory, grâce auquel ces cours de travaux manuels et de bricolage proposés à des débutants ont pris un nouveau souffle.

Une dynamique que la jeune diplômée de l’Ecole polytechnique de Louvain donnera assurément à bien d’autres idées émergentes. De beaux chantiers en perspective !

 

Témoignages alumni

De la suite dans les idées

Balancer entre l’envie de bâtir et l’aspiration d’entreprendre:  Stéphanie Roland a choisi de ne résister à aucune des tentations.     Fille d’ingénieur,...

Jeux de môm(m)es

Depuis le début de leur aventure, Antoine et Guillaume Giansante misent sur l’intelligence collective. La leur est belle à découvrir ! Dès 10 ou 11 ans, Antoine et Guillaume Giansante...