Odoo rejoint le parc scientifique de l’UCLouvain : la Smart Valley belge

        La société Odoo, spécialiste international du logiciel de gestion pour entreprise, a choisi le parc scientifique de l’UCLouvain pour s’y installer. En 2021, 300 personnes intégreront une implantation flexible sur un site de 2,3 hectares (avec un potentiel d’extension de 60 ares). L’objectif ? Absorber son évolution fulgurante : Odoo engage une nouvelle personne, 1 jour sur 2, depuis 14 mois. Soit une croissance de 60 % par an. Ce qui la situe dans les 5 % des scale ups belges1.

        Pourquoi rejoindre le parc scientifique de l’UCLouvain (LLN Science Park) ? Pour sa capacité à offrir de larges surfaces, et donc des possibilités conséquentes de croissance pour les entreprises2. Pour la proximité avec Bruxelles et le développement de liens privilégiés avec la recherche de pointe, via l’UCLouvain. Soit les mêmes atouts qui ont déjà conquis les investisseurs du China-Belgium Technology Center (CBTC) ou d’AGC Glass Europe.

        Et quel intérêt côté UCLouvain ? Créer une Smart Valley belge, en cédant ses derniers terrains/bâtiments disponibles à des entreprises innovantes. Soit capitaliser sur la valorisation de la recherche scientifique au profit d’entreprises à haut potentiel technologique. 30% des sociétés et + de 20% des emplois actuels (72 sociétés et 1 500 emplois) au sein du parc scientifique de l’UCLouvain sont en lien avec les TIC.

        Coût de l’investissement pour Odoo : 12 millions €, avec une rénovation des bâtiments existants (à proximité de la société Zoetis et du CBTC) en 3 phases : les 300 premiers employés arriveront en 2021, et à terme (2025), le site pourra accueillir 1 000 emplois supplémentaires, sur 15 000 m².

        Et comme un clin d’œil à Steve Jobs, qui créa sa société dans son garage, l’histoire de Fabien Pinckaers, CEO et fondateur d’Odoo, est intimement liée à l’UCLouvain : « j’ai lancé mon projet d’entreprise dans mon kot UCLouvain, pendant mes études d’ingénieur informaticien. Je reste du coup très attaché à mon université. Les partenariats foisonnent déjà, notamment avec l’association des ingénieurs et la Louvain School of Management de l’UCLouvain, réserves de choix pour le recrutement ». D’autres collaborations avec l’écosystème universitaire à l’innovation sont à l’étude.
        Le progiciel de gestion intégré créé par Odoo a déjà séduit plus de 3,7 millions d’utilisateurs dans le monde. Il offre à la carte des solutions automatisées aux besoins des entreprises tels que l’inventaire, la comptabilité, les ventes, les ressources humaines ou le CRM. La solution, qui repense le futur du travail, s’exporte en Europe, aux Etats-Unis et en Asie-Pacifique.

              EN CHIFFRES :

              • ODOO : www.odoo.com
                Fondée en 200438 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 – 60% de croissance organique par an 580 employés dans le monde (300 en Belgique), dont 200 développeurs1 engagé·e 1 jour sur 2 depuis 14 mois 2 000 partenaires qui ont créé 18 000 emplois dédiés dans 130 pays – 6 filiales (Luxembourg, Hong Kong, Inde, San Fransisco, New York, Dubaï) – 3,7 millions d’utilisateurs dans le monde – Prix Trends Gazelle 2018 (catégorie PME)
              • Parc scientifique de l’UCLouvain : www.llnsciencepark.be
                1er parc scientifique de Belgique créé en 1971 - 263 entreprises6 564 emplois40 nouvelles entreprises accueillies entre 2017 et 2019 (pour 302 emplois)
                3 entreprises (bientôt 4 avec Odoo) TIC de 100+ personnes3(sur 12 implantées en Wallonie) : IRIS (spin-off UCLouvain), MC Kinsey & Company, LHOIST (activités informatiques du groupe industriel)

                1. Les scale ups sont des startups qui ont connu une croissance soutenue leur permettant de grandir et de sortir du peloton. Seules 0,45 % des 74 609 sociétés wallonnes obtiennent le statut de scale up.

                2. Le Brabant wallon est très attractif pour ce secteur : proximité aéroports, rayonnement international UCLouvain, main d’œuvre très qualifiée, richesse du tissu économique qui en fait un vivier d’affaires potentiel très intéressant pour les entreprises technologiques (source Digital Wallonia).

                3. Selon IWEPS 2014, il y a en Belgique 176 sociétés TIC employant 100+ travailleurs – 12 en Wallonie, 37 à Bruxelles et 127 en Flandre.

                Publié le 21 mars 2019